Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

 

LE PROTECTEUR

 

Un roman policier signé Alain Fournaise

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, Lévis, Québec, 2012,

290 pages. ISBN 978-2-89612-402-2

 

Couvertures

Présentation

Extrait

Photographies du lancement

Suivi médias et Internet

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec l'auteur

Obtenir un exemplaire

 Partager sur Facebook

 

COUVERTURES

 

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys

▼Cliquer sur la couverture pour agrandir▼

▲Cliquer sur la couverture pour agrandir▲

▼Cliquer sur la couverture pour agrandir▼

▲Cliquer sur la couverture pour agrandir▲

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

L’univers de Cindy 9 ans, s’écroule, lorsqu’elle est témoin du meurtre de sa mère et de son beau-père par un maffioso réputé. Sa tête sera mise à prix afin de l’empêcher de témoigner, tous les moyens seront bons pour l’éliminer. Dépassés par les évènements, les policiers devront se tourner vers Jack, un agent de l’A.I.P.T (agence d'infiltration et de protection de témoin) pour assurer la protection de l’enfant.

Jack célibataire, rebelle ayant de la difficulté à s’attacher devra s’acclimater à Cindy, une petite fille pétillante, désirant combler le vide d’affection et d’attention occasionné par la perte de sa mère. Ils n’auront d’autres choix que d’apprendre à s’apprivoiser afin de passer à travers cette terrible épreuve.

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys



Extrait du Chapitre 1

Cindy sursauta, elle regarda sa montre, il était 19 h. Elle s'était endormie dans son lit, sa lèvre ne saignait plus, mais elle lui faisait toujours mal. Des voix qu'elle ne connaissait pas résonnaient dans le salon.

Elle se leva sans bruit, s'approcha de la porte de sa chambre et l'entrouvrit pour épier. Il y avait trois hommes qui étaient là avec John et sa mère, l'ambiance semblait tendue. Le plus grand avait un imperméable; c'était lui qui parlait. Le plus petit des trois restait devant la porte d'entrée et le frisé se tenait juste à côté de l'homme à l'imperméable.

    John, comment peux-tu m'expliquer que les policiers ont trouvé où était cachée la marchan­dise ?

John semblait nerveux, il avait une cigarette dans la main qu'il n'arrêtait pas de faire tourner.

    Je vous jure Monsieur Marcelli, je n'ai pas parlé. Ça doit être l’un de ces jeunes étudiants qui a tout raconté aux policiers, balbutia John avec une voix chevrotante.

Il regarda nerveusement les deux autres intrus qui gardaient leurs mains dans leurs poches, ce qui ne rassura pas John.

    John. Johhhn, tu avais la responsabilité de trouver des personnes de confiance pour faire ce travail et tu as échoué, donc tu mérites une punition. Je pense que tu es d'accord avec moi.

John devenait de plus en plus soucieux, il ne savait plus ce qu’il pouvait dire pour apaiser l’ambiance. La mère de Cindy était assise sur le divan, pétrifiée par la peur, elle observait John inquiet.

Tony fit un signe de la main à Larry un de ses hommes de main, celui-ci sortit un pistolet de sa poche. Le visage de John devint livide, son regard trahissait la peur.

    Tony, je te promets ça ne m'arrivera plus, je vais...

    Pour toi John, je suis Monsieur Marcelli, répliqua Tony sans laisser la chance à John de finir sa phrase.

Tony prit le pistolet des mains de Larry, John échappa sa cigarette sur le sol et recula de quelques pas, avant de trébucher sur la table du salon. Il se releva chancelant.

    Je pense que je vais te laisser une chance, qu'en penses-tu Joe ? a-t-il mérité une autre chance ?

John pivota vers Joe, l’homme qui s’était ins­tallé près de la porte d’entrée, regarda Tony impas­sible. John le supplia des yeux.

    C'est à vous de décider patron.

Tony leva son arme en direction de John et tira. Une déflagration sourde se fit entendre, le silencieux qui était installé sur le pistolet atténua le bruit. Il se tourna pour faire face à la mère de Cindy, avec un petit sourire en coin, il pointa son pistolet sur elle.

    NON ! Je vous en prie ! supplia-t-elle.

Il fit feu à nouveau et elle s'affaissa sur le sofa.

    Désolé madame, mais il ne doit pas y avoir de témoins.

Cindy avait arrêté de respirer, ses yeux grands ouverts fixaient les corps inanimés. De la blessure de John coulait du sang qui commençait à former une petite flaque. Cindy savait qu'elle devait se cacher ou s'enfuir, mais ses jambes ne répondaient plus, elle était figée par la peur. Tout semblait tourner autour d'elle. Elle ne pouvait croire ce qu'elle venait de voir. Cindy crispa ses mains sur sa poitrine. Elle pouvait ressentir chaque battement de son cœur qui résonnait dans son corps.

Tony rapprocha l'arme vers lui pour enlever le silencieux qu'il avait utilisé. En levant la tête, il vit Cindy qui était là, près de la porte de sa chambre.

    Il y a quelqu'un là-bas ! Ramène-la-moi ! dit Tony en regardant Larry.

Cindy, prise de panique, entra dans sa chambre et ferma la porte, elle regarda dans toutes les direc­tions dans l’espoir de trouver une cachette, mais aucun endroit ne lui semblait approprié. La porte de sa chambre s’ouvrit à la volée. Cindy se précipita jusqu’au bout de sa chambre près de la fenêtre pour s’éloigner le plus possible de l’inconnu qui venait d'entrer. L'homme était là, devant elle sur le seuil de la porte. Elle était prise au piège !

    C'est une enfant patron, qu'est-ce que je fais ?

    Elle a tout vu, elle peut nous identifier, ramène-la-moi ici, je vais m'en occuper !

Cindy avait tout saisi, mais son cerveau refusait de réagir, elle était encore une fois figée. Elle devait trouver une solution, mais elle était incapable de réfléchir.



Obtenir un exemplaire

 

 

[ Album du lancement ]

[ Retour au menu ]

 

 

ALBUM DE PHOTOGRAPHIES DU LANCEMENT

 

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les photographies pour agrandir

 

À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR

À VENIR

À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR
À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR
À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR À VENIR

 

 

[ Suivi médias et Internet ]

[ Retour au menu ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

 

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou site Internet ci-dessous

 

À VENIR

À VENIR
À VENIR À VENIR

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR

Alain Fournaise

 

Alain Fournaise, diplômé en marketing est père de deux enfants. Il est né en 1967 à Montréal, il a vécu son enfance en Montérégie où il demeure encore avec sa famille. Depuis son plus jeune âge, il se passionne pour le sport et les arts. Il aime le tennis, le badminton, le soccer, le volleyball, le patinage artistique, le cinéma et la peinture. Lorsqu’il était aux études, il fut entraîneur professionnel en patinage artistique durant cinq ans. Aussi il entraîna son fils au soccer et au hockey. Le bénévolat auprès des jeunes à toujours fait parti de sa vie. C’est lors de la naissance de son premier enfant qu’il eut le feu sacré pour l’écriture, non pour la publication, mais bien pour son plaisir personnel. C’est à ce moment qu’il commença à coucher sur papier « Le Protecteur » qu’il compléta en quatre mois. Le roman terminé, satisfait de son accomplissement personnel, il ne chercha pas à publier son ouvrage. Il se lança plutôt dans l’écriture de courtes histoires pour sa fille de sept ans qui en était l’héroïne. C’est à douze ans que sa fille lut le roman « Le Protecteur » pour la première fois. Enchantée, elle lui confia qu’elle aimait beaucoup ce roman « c’est comme si je lisais un film », disait-elle. Il fallut six autres années pour convaincre son auteur de faire publier son roman. Il a déjà commencé l’écriture d’un autre roman qu’il terminera d’ici peu et a déjà plusieurs idées pour d’autres romans fantastiques.

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Alain Fournaise

 

Alain Fournaise se fera un plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : fournaisealain@hotmail.ca

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

Le protecteur, roman policier, Alain Fournaise,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Commande postale
1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@manuscritdepot.com

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit pour les abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.