Accueil  |  Auteurs  |  Titres  |  Genres  |  Livres gratuits  |  Nouveaux titres  |  Recherche  |  Nous joindre 

 

Page personnelle de l'auteur Aurélien Grall

 

Fondements d'une nouvelle ère

Bilan et perspectives d'un monde condamné

Essai, 190 pages

Obtenir un exemplaire  Offre aux libraires

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

 

"Imaginez un monde meilleur,
Un monde où chacun aurait droit au bonheur,
Un monde où l'homme aurait oublié la vue du sang et des larmes,
Où les détonations des canons auraient été remplacées par le paisible son du vent soufflant sur les plaines,
Un monde où toute l'humanité avancerait sans crainte, tel un seul homme,
Un monde où chaque esprit serait éclairé,
libre de raisonner par lui-même, choisissant sa propre destinée,
Un monde de paix, de justice et de liberté."

 

 

C'est en ces mots que commence "fondements d'une nouvelle ère", l'essai politique majeur d'Aurélien GRALL. Face à un monde que les spécialistes estiment voué à l'anéantissement, ce jeune étudiant de 22 ans a décidé de rallumer la flamme de l'espoir. Dérèglements climatiques, guerres, terrorisme, crise économique, le travail pour sortir de l'ornière une humanité à l'agonie est titanesque mais pas irréalisable, à condition de réunir les forces de tous les États du monde pour bâtir le projet qui va décider de l'avenir du monde, la Confédération des Nations Unies.

Au long des pages à la fois pédagogiques et engagées de son livre, Aurélien GRALL va revenir sur les grands problèmes de notre planète et de nos sociétés occidentales, au travers d'une approche résolument progressiste et au delà des idéologies de partis politiques qu'il estime plus enclins à l'immobilisme et à l'individualisme qu'au progrès et à l'unité.

Tour à tour vous pourrez acquérir de nombreuses connaissances en matière de :


- Diplomatie avec le conflit israélo-arabe, la crise africaine ou les terrorisme religieux et indépendantistes


- Économie avec mondialisation, le communisme ou la justice sociale


- Environnement avec les problèmes de pollution et de démographie


- Société avec de nombreux sujets comme le chômage, la drogue, l'euthanasie, la prostitution, la place de la religion dans nos sociétés, les prisons, la science et l'éducation.

L'auteur va donner des clés pour bâtir ce monde meilleur que tant de personnes attendent, avec au premier rang ses clés la Confédération des Nations Unies et le rôle qu'elle devra jouer dans l'avenir des générations futures.

La première première pierre de la Confédération des Nations Unies va être posée sous vos yeux puisque vous allez pouvoir découvrir la première version du projet de constitution de ce futur pouvoir politique mondial auquel commencent à réfléchir les plus grands intellectuels, diplomates et politiciens du monde.

En outre, Aurélien GRALL lance dans ce livre un appel à l'union des politiciens progressistes de tous partis et de tous pays pour la construction du plus grand parti politique que la terre n'ait jamais connu, parti que vous aiderez peut-être à voir le jour après avoir lu ce livre.

Si vous détestez la politique, ce livre va vous faire oublier l'ancienne génération de politiciens qui n'a fait que vous décevoir depuis tant d'années, entre mensonges de campagne et irresponsabilité.
Vous adorez la politique, vous allez pourvoir remettre toutes vos convictions en balance et peut-être voir le monde sous un autre jour.

Que vous haïssiez la politique ou que vous l'adoriez, que vous soyez religieux ou républicain convaincu, que vous soyez jeune ou âgé, d'un pays ou d'un autre, ce livre changera définitivement votre vie. Au pire, il vous fera mieux comprendre notre monde et acquérir un plus grand savoir. Au mieux, il vous ouvrira les yeux sur le monde et vous fera assister à la naissance d'une légende à laquelle vous prendrez part. Celle du jour où une humanité unie a dit non à la fatalité, oui à l'espoir, oui à la construction d'un avenir meilleur pour les générations futures, à la construction d'un avenir, ensemble...

 

 

 

"L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent..."

 

Benjamin Franklin


 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

Prologue

Imaginez un monde meilleur,
Un monde où chacun aurait droit au bonheur,
Un monde où l’homme aurait oublié la vue du sang et des larmes,
Où les détonations des canons auraient été remplacées par le paisible son du vent soufflant sur les plaines,
Un monde où toute l’humanité avancerait sans crainte, tel un seul homme,
Un monde où chaque esprit serait éclairé,
libre de raisonner par lui-même, choisissant sa propre destinée,
Un monde de paix, de justice et de liberté.

 

Ce rêve inaccessible dans notre triste réalité a une chance de voir le jour, Car l’espoir commence à renaître, telle la lumière éclairant les ténèbres, la révolte gronde dans les rangs de l’humanité se levant, disant non à l’adversité, prenant conscience chaque jour un peu plus qu’elle court à sa perte, agissant telle les cavaliers de l’apocalypse de la bible, détruisant mers, terres, arbres et condamnant à mort le genre humain, les seules perspectives lui étant offertes résidant en l’hiver nucléaire, l’engloutissement, l’asphyxie, la maladie ou l’irradiation et ceux, à plus ou moins long terme.

L’heure est venue de réagir, car seul l’humanité sera responsable du salut de l’humanité…

 

 

* * *

 

 

L’objectif de ce traité est d’établir le bilan de l’humanité, de cibler les tares qui jalonnent son existence et de tenter de proposer des solutions pertinentes menant à la construction d’un modèle de société se rapprochant le plus possible de la perfection, faisant fi de toute idéologie, religion ou autre considération d’ordre subjective.

Au cours de ce traité, il conviendra d’aborder les nombreux thèmes posant problème à l’humanité et à la classe intellectuelle et politique censée la représenter.
Nous aborderons donc dans une première partie le domaine des relations diplomatiques, domaine de prédilection par excellence des gouvernements de la planète, soucieux de préserver une paix souvent trop précaire, au travers de sujets parmi lesquels les conflits ethniques, les guerres de religion, l’indépendantisme et enfin les relations Nord/Sud.

Dans une seconde partie, nous nous pencherons sur l’économie, véritable essence de notre civilisation bâtie sur la recherche du profit individuel et collectif, à la fois vecteur de culture, de savoir, initiatrice de la quête de la performance, du mérite et du bien-vivre et responsable de l’oppression et de la domination des plus faibles, victimes du sous-développement de leur économie depuis des siècles. Nous en profiterons pour démonter les anciennes idéologies économiques qui guident et ont guidé des nations entières vers des réussites éphémères et des échecs définitifs aux conséquences plus ou moins désastreuses. Nous aborderons également la question de la politique budgétaire des nations, question fatidique dans l’optique d’un développement économique viable à long terme et égalitaire, ce qui nous amèneras à celle de la justice sociale au travers de la fiscalité et des revenus de transfert.

La troisième partie sera consacrée au plus gros problème que n’ai jamais eu à affronter l’humanité : le problème de l’environnement. Nous nous attellerons alors à expliquer dans la mesure du possible l’inquiétante situation dans laquelle est plongée la planète et les solutions qui devront être mises en place pour éviter le pire. Ce thème sera composé dans une première partie de l ‘état des lieux en matière de pollution, concluant ce sujet par les solutions préconisables pour ne serait-ce que stopper sa dangereuse évolution, puis dans une seconde partie du problème démographique auquel aura à faire l’humanité, la planète ne possédant que des ressources rares et limitées pour une population qui devrais croître de façon illimitée. Puis enfin dans une troisième partie, nous tenterons d’expliquer cette nouvelle notion qu’est celle de développement durable, unique solution à long terme pour sauver la planète et l’avenir de toute l’humanité.

La quatrième partie de ce traité aura pour thème notre société au travers notamment de ce problème complexe qu’est l’éducation, base fondamentale de la formation de la nouvelle génération qui sera à la tête de la société dans un avenir plus proche qu’on ne le croit. Nous tenterons de mettre en évidence les maux dont souffre la jeunesse des sociétés occidentales ainsi que les conséquences se profilant à l’heure actuelle et qui devrait prendre plus d’ampleur dans les années à venir, nous focalisant sur le sujet de la justice, gardienne de la république une et indivisible, assurant l’égalité entre les citoyens, mais qui, ces dernières années a subit des critiques de toutes parts, notamment en matière d’organisation. Nous établirons donc une synthèse de ses reproches et nous tenterons une fois encore de trouver des solutions à ses problèmes.

 

Nous achèverons ce bilan de l’humanité par les douloureux problèmes que sont le trafic de stupéfiants, stupéfiants qui connaissent en nos contrée une hypocrisie à la hauteur des nos traditions ancestrales, l’euthanasie, ou la confrontation des croyances judéo-chrétiennes face à la douleur d’êtres à jamais brisés puis la prostitution, domaine où cette fois la morale est confrontée aux libertés individuelles. la science, fruit de tant de progrès dans notre passé récent sera le dernier thème de ce bilan et perspectives d’un monde condamné.

Ce traité posera les fondements d’une nouvelle ère basée sur l’hégémonie d’une institution à l’échelle mondiale supportant la lourde responsabilité de remédier aux fléaux qui menacent jusqu’à l’existence même de l’humanité et de sa planète. Cette fondation est le seul moyen de remédier aux grands problèmes internationaux abordés dans ce traité car nous vivons dans une ère mondialisée où les frontières ne figurent plus que sur de vieux papiers dormant au fond des bibliothèques. La seule façon de traiter des problèmes mondialisés est d’utiliser des solutions à l’échelle mondiale. L’organisation des nations unies, plus grande institution jamais crée à l’échelle mondiale est une base rêvée pour l’instauration d’une confédération planétaire dotée de pouvoirs supplémentaires par rapport à l’ancienne organisation qui doit faire face à l’ignorance de nombreuses nations ne respectant pas ses résolutions, ne prêtant qu’une faible attention à tous les rapports publiés, laissant ainsi certaines situations se dégrader dans des mesures insoupçonnées et ceux, en toute impunité. L’organisation des nations unies doit être transformée pour être en mesure de faire exécuter elle-même ou par des pays membres mandatés ses résolutions.

Mais, avant tout, qu’est-ce qu’une confédération ? La définition usuelle utilisée la décrit comme étant une Association d’États souverains qui ont délégué certaines compétences à des organes communs tel qu’un tribunal mondial ou une force armée commune existant déjà dans le cadre de l’organisation des nations unies avec respectivement la cour internationale de justice et les «casques bleus » en plus de nombreux autres organes internationaux qu’il serait trop fastidieux d’énumérer. Mais les nations unies ne peuvent être considérées comme une confédération car l’essence même d’un état est d’être régie par une constitution qui a été remplacée dans le cas de cette organisation par une charte de façon à ne pas trop engager les dirigeants des états signataires dans une voie que leurs ressortissants n’auraient pas choisi. Mais le monde a changé depuis la signature de cette charte le 26 juin 1945 et la planète a besoin d’une réelle union laissant son identité à tous ses états tout en assurant un avenir le plus radieux possible aux générations futures. Ce rêve d’une humanité unifiée est accessible mais ne pourra se faire sans un long combat contre l’ignorance, l’oppression, l’injustice et par-dessus tout la peur qui empêche l’humanité d’avancer depuis des siècles et qui n’aura fait qu’engendrer la haine et tous les pires sentiments que l’homme est capable d’éprouver.

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

Introduction

Annexe

Thème I : Diplomatie

Chapitre 1 : Palestine, une terre pour deux peuples
Chapitre 2 : Afrique, le malheur en héritage
Chapitre 3 : Guerres de religion, le triomphe de la déraison
Chapitre 4 : Indépendantisme, le prix de la liberté


Thème II : Économie

Chapitre 5 : relations Nord/Sud, le grand fossé
Chapitre 6 : Pour en finir avec le communisme
Chapitre 7 : Politique budgétaire et justice sociale

Thème III : Environnement

Chapitre 8 : Démographie, " la bombe humaine "
Chapitre 9 : Pollution , la citoyenneté en question


Thème IV : Société

Chapitre 10 : Éducation, notre avenir en question
Chapitre 11 : Chômage, l'heure de l'action
Chapitre 12 : Religion, le choc des cultures
Chapitre 13 : Justice, les droits de l'homme en danger
Chapitre 14 : Drogue, le paradoxe de la tradition
Chapitre 15 : Prostitution, la liberté face à la morale
Chapitre 16 : Euthanasie, le droit à mourir
Chapitre 17 : Science, l'humanité face à son destin

Épilogue

Projet Constitution Confédération des Nations Unies

 


AU SUJET DE L'AUTEUR

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur      Biographie      Coordonnée    

[ Retour ]

 

Né à Rennes un vendredi 13 août 1982, Aurélien GRALL rejoint l'équipe de journalisme du Pingouin, journal officiel du collège Jean Monnet de Janzé avec lequel il va remporter le championnat de France de Journalisme Scolaire en 1997.

Après avoir intégré le lycée René Descartes de Rennes, Il se lance dans l'écriture de plusieurs nouvelles qui remporteront un succès d'estime. Encouragé par des enseignant reconnaissant en lui un grand talent littéraire couplé à un grand esprit, il commence à concevoir dès l'année 1998 un modèle politique capable de réellement donner un avenir aux générations futures. C'est Ainsi qu'il commence à concevoir l'idée d'un pouvoir politique mondial destiné à remplacer à terme l'Organisation des Nations Unies.

A son Baccalauréat en 2000, il intègre la prestigieuse Faculté des Sciences Économiques de l'Université de Rennes 1, aspirant à entrer en politique.
Dès 2001, il commence à y mener tour à tour des conférences d'économie de l'environnement puis du développement, matières ô combien capitales à ses yeux, persuadé qu'un véritable homme d'État ne peut se passer de la maîtrise de ces sujets.

Parallèlement à ses conférences, son projet d'action politique à l'échelle mondiale va prendre forme sous la forme de l'essai "Fondements d'une nouvelle ère, bilan et perspectives d'un monde condamné" sorti en 2004, dans lequel il pose les bases de la Confédération des Nations Unies.

Quand on pense qu'Aurélien GRALL n'est âgé que de 22 ans, on peut résolument penser qu'il représente un réel espoir pour le monde de demain.

Associations professionnelles :

 

- Réseau d'assistance aux ONG des Nations Unies;

 

- NetAid.

 

 

NetAid

Info :   -1-    -2-    -3-

 

 

Au sujet de l'auteur      Biographie      Coordonnée    

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur      Biographie      Coordonnée    

[ Retour ]

 

Aurélien Grall se fera un plaisir de lire et de répondre

personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique :

augure@hotmail.com 
 


 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'appui de l'auteur à la fondation

[ Retour ]

 

Bonjour,

 

Je souhaite soutenir la fondation littéraire fleur de lys après avoir observé qu'elle présente un état d'esprit et des caractéristiques uniques de nos jours.

 

En effet, la volonté dont vous faites preuve de publier l'essentiel des manuscrits candidats à la publication pour le motif que les efforts que les auteurs ont fourni méritent la reconnaissance de leur travail est rare.

 

J'ajouterais en outre que la gratuité ou la quasi gratuité des titres disponibles permettent non seulement aux auteurs une publication la plus large possible mais également de permettre une diffusion du savoir pour tous, y compris pour les personnes les plus démunies ou les moins enclines à la chose littéraire.

 

Cette volonté de vivre ensemble la littérature sans barrière entre auteurs et lecteurs peut nous entrevoir l'espoir d'un véritable exercice de la liberté des esprits, une liberté avec une seule limite : non pas l'argent ou l'élitisme intellectuel d'éditeurs mercantiles, mais simplement la passion des lettres...

 

 

Aurélien Grall, Saint-Armel, France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les couvertures

 

APPUI

Lettre d'appui de l'auteur à la fondation

 

AUTRES ESSAIS

Affaires

Marketing

Pédagogie

Philosophie

Histoire

Sociologie

Politique

Langue

 

 

RECHERCHE

Recherche par titre

Recherche par auteur

Recherche par genre

Livres gratuits

 

RETOUR

Page d'accueil de la librairie

© 2005 Fondation littéraire Fleur de Lys inc., organisme sans but lucratif.