Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 
 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Commander

Nouveautés

Auteurs

Titres

Genres

Versions numériques gratuites

Jours d'été qu'on voudrait éternels, poésie, Donald Cyr

 

Cliquez sur la couverture pour agrandir

Cliquez sur la couverture pour agrandir

Jours d'été qu'on voudrait éternels

 

DONALD CYR

Poésie, édition posthume, Fondation littéraire Fleur de Lys, Montréal, 2007, 116 pages.

ISBN 978-2-89612-222-6

 

La vie, faut-il le rappeler n'est qu'un passage. Donald, au cours de ces années, a goûté cette vie. Il était homme de plaisirs, de joies. Il aimait la beauté, la nature et sa jeunesse qu’il souhaitait éternelle. Toute une enfance à voir s'ouvrir le monde devant lui, à y mordre à pleines dents, comme seuls les enfants savent le faire.


Ce désir de vivre maintenant, de ne rien attendre en retour se retrouve maintenant dans cet ouvrage. La poésie et la passion des mots l’ayant accompagnés tout au long de sa vie, il nous lègue aujourd’hui cette vision de l’humanité. Ce voyage passe par le prisme de l’amour et de ses émois, ainsi que par un questionnement profond sur notre finalité en tant qu’être humain.


Donald nous a quittés le 28 mars 1999. Son cœur d'enfant est retourné s'émerveiller dans la campagne qui l'a vue naître. Aujourd’hui, c’est à titre posthume que nous publions son recueil de poésie auquel il tenait tant. Je vous invite à découvrir une partie de l’univers de mon père à travers le bruissement de ces pages que vous tournerez.

 

Pierre-André Cyr

 

Extrait

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec la famille de l'auteur

 

 

Extrait

 

Au lecteur


La poésie étant une affaire personnelle, je ne veux pas que l’on parle de ces vers qu’un reste d’orgueil me force à prostituer.


Si quelqu’un y trouve du plaisir, je les ai faits pour moi et pour lui.


Qu’un autre les sente détestables, qu’il les laisse en paix et s’épargne l’ennui de leur donner une place au musée des horreurs.


J’aime l’alexandrin comme le vers libre, l’obscurité comme la clarté. Tous les vices que l’on voudrait trouver me seraient des compliments.


Avant que de lire ces poèmes, fermez la porte à votre cœur que trop de connaissances ont émoussé. Retrouvez le cristal des premières émotions, remontez s’il le faut plus loin encore. Perdez notion de ce temps, le nôtre, qui ne sait plus ne pas savoir, qui croit ne plus croire.


Le ciel est clair, le soleil est chaud, la mer est calme. Tous les dieux ont quitté l’Olympe aujourd’hui. Les naïades font du bruit, l’art est si beau, c’est le premier printemps, allons-y…


Donald Cyr

 

 

Extrait - Poésie

 

Lieu noir non constellé

Agglomérations

imperceptibles

Vers des apparences

de plus en plus complexes

 

Milliards d'années

Sur des courbes ouvertes

À des probabilités de fermeture

Inconnues

 

Fermeture sur des voûtes

Aux composés latents

Qui s'amenuisent

Jusqu'à l’infini

 

Quels gouffres profonds

Quelle fuite silencieuse

Vers un lointain ponctuel

Que l'approche éloigne

 

C'est la nuit obscure

La nuit parfaite

Et l’esprit dans l'immensité

Ne sait pas s'il est

 

Étrange conscience de puissance concentrée


 

* * *

 

 

Sphères immatérielles

Doublement ardentes

De présence et d’absence

 

Qui possède la clef d’or

Pour ouvrir la voie secrète ?

La vie

La vie

Dans l'éternelle montée

des courants de convection

nous ont portés à la surface.

 

Ahuri, ballotté, gît l'effroi pour explication.

Je vois les lames nous pousser vers le centre

où tout recommence.

 

Partis un jour

De ce noyau profond

Le voyage a été long

Bien long.

La chaîne ne s'est pas brisée

Mais les chaînons se défont

À peine formés.

 

Le voyage a été long

Mais personne

N’a balisé la route,

Relevé les hauteurs.


 

* * *

 

Partis un jour

De ce noyau profond

Aveugles

Aveugles

Nous nous sommes retrouvés

Les yeux grands ouverts

Un jour

Un jour

Les yeux ouverts

Qui ne voient rien.

 

Le voyage n’est pas

Terminé

Et sur la route

Nous nous retrouvons

Comme d’autres avant nous

Accompagnés un instant

De feux et d'infinis

 

Mais quelle route...

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur

 

Donald Cyr est né le 24 mars 1932 à Bouchette, petit village situé dans la Haute-Gatineau en Outaouais. Fils de cultivateurs, aîné d’une famille de deux enfants, les deux frères ont exploré la terre, la nature et les grands espaces. Les livres ont constamment fait partie de l’univers du petit intellectuel que Donald était. Son cuisant désir d’apprendre l’a amené à poursuivre ses études au Séminaire de Mont-Laurier, lieu de souvenirs précieux.

 

Débuta ensuite sa carrière de traducteur à Ottawa et la naissance de belles amitiés. Donald était un passionné, la musique classique, la poésie, l’espace et ses galaxies, les livres anciens, comblaient ses goûts éclectiques.

 

Encyclopédie vivante, avec facilité, il racontait ses passions.

 

Puis ce fut l’amour, Thérèse Rondeau de Gracefield, village presque voisin de Bouchette. Un homme, une femme, et une belle complémentarité. Trois garçons plus tard, une famille bien vivante. Près de 40 années de mariage sont passées, trois brus sont apparues, remplaçant les filles qu’il n’avait pas eues. Six petits-enfants se sont ajoutés au fil du temps.


Donald a été, toute sa vie durant, un grand rêveur, un idéaliste sachant pertinemment que la réalité n’atteindrait jamais la hauteur de ses attentes. Égocentrique ? Certainement et plus que quiconque. Mais tellement présent à la sensibilité des êtres qu’il aimait.


Épicurien, il aimait étendre ses plaisirs, prendre le temps de manger c’était aussi le plaisir de choisir les légumes et de penser à la dégustation à venir. Le plaisir de bouquiner ou

de fouiller les étales des marchands de musique était aussi grand que le plaisir de lire un nouvel auteur ou d’écouter la dernière pièce de musique dénichée.

 

 

Son amour pour la langue française se reflétait autant dans sa façon de parler que par la facilité qu’il avait pour écrire. Le choix des mots revêtait toujours pour lui une grande importance et son talent pour les ficeler n’avait pas son pareil. La poésie de ce livre dévoile des aspects intimes de sa personnalité.

 

Seuls les êtres qui l’ont côtoyé de près ont pu saisir quelques brides de l’intensité qui habitait l’homme.
 

 

 



 

 

Communiquer avec la famille de l'auteur

 

Monsieur Pierre-André Cyr, fils de l'auteur,

se fera un plaisir de répondre à vos courriels.

 

Voici son adresse électronique :

 

cyrpilon@videotron.ca

 

 

 

 

 

Papier : 24.95$

Numérique : 7.00$

 

 

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier ou numérique

du livre annoncé

sur cette page.

 

Versement de votre don en ligne

 

Papier

 

Canada

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Ailleurs dans le monde

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

renee-fournier@bell.net

 

 

Numérique (PDF)

 

Partout dans le monde

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Versement de votre don par la poste

 

Chèque ou d'un mandat

postal en dollars canadiens.

 

1.

Indiquez sur un papier :

 

Le titre du livre et le nom de l'auteur

Votre nom (prénom

et nom de famille)

Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

2.

Complétez votre chèque payable à l'ordre de :

 

Fondation littéraire

Fleur de Lys

3.

Précisez le montant

sur le chèque:

 

Exemplaire papier :

Canada
24.95$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables) (paiement en dollars canadiens uniquement)

Ailleurs dans le monde

Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :

renee-fournier@bell.net

Exemplaire numérique :

Partout dans le monde
7.00$ canadiens (Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables) (paiement en dollars canadiens uniquement)

4.

Adressez-le tout à :

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys,
31, rue St-Joseph,
Lévis, Québec.
Canada.
G6V 1A8

 

 

 

PUBLICITÉS

 

 

 

 
 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.