Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

 

Régime de l’être – Condition humaine

Heidegger en opuscule

Deuxième édition augmentée

Essai

Fernand Couturier

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2015, 270 pages.

ISBN 978-2-89612-478-7

Édition papier : 24.95$

Édition numérique : 7.00$ (PDF)

Couvertures

Présentation

Sommaire

Extrait

Au sujet de l'auteur

Du même auteur

Communiquer avec l'auteur

Commander votre exemplaire

-

PARTAGER

CETTE PAGE

 

COUVERTURES

 

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule, essai,
Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule, essai,
Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Le propos de Régime de l’être est d’expérimenter l’être comme commencement. Il ne s’agit pas d’un simple reportage. Nommer en français ce qui s’est dit en un allemand souvent peu coutumier chez Heidegger. Un défi.

 

L’enjeu est d’entrer dans le commencement de la philosophie traditionnelle occidentale en expérimentant ce qu’elle a oublié, l’être en lui-même. Dire le simple sans référer à autre chose que lui. Ici, pas d’explication par la causalité. Mais explicitation du même. À cela, on n’est pas habitué.

 

On y comprend alors que l’être et la vérité participent de la même mouvance interne qui va d’un voilement à une manifestation; que l’humain est interpellé et réclamé pour la garde de cette ouverture primordiale, qu’il est gardien, berger de la vérité de l’être; que le langage a ainsi sa source dans les évocations silencieuses du mot de l’être; qu’une autre histoire événementielle peut s’inaugurer dans le monde où l’objectivation abusive des choses cède la primauté au respect de l’environnement; que la mort proprement humaine est instance dans l’abyssale ou initiale clairière de l’être et non simple fin de vie…

 

Heidegger en opuscule, c’est tenter de dire simplement l’essence humaine en appartenance intrinsèque à l’initial déploiement de l’être. Ressourcement de l’humanisme.


 

[ Consulter le sommaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

SOMMAIRE

 

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule, essai,
Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

 

AVANT-PROPOS

 

INTRODUCTION

 

I. PREMIÈRE EXPÉRIENCE DU COMMENCEMENT : LEVER ALÈTHÉIEN DE L’ÊTRE (AUFGANG)

 

II. AUTRE EXPÉRIENCE DU COMMENCEMENT (EREIGNIS : AVÈNEMENT)
 

III. LE TRÉSOR DU MOT
 

IV. DITE ET GESTATION (SAGE ET AUSTRAG)
 

V. NOTRE TEMPS ET LA GESTE DE L’ESTRE  - PERSPECTIVE

EN COMPLÉMENT DE LA PREMIÈRE ÉDITION

GESTE DE L’ÊTRE ET CRÉATION

INTRODUCTION

L’être comme clairière originelle pour la manifestation de l’étant suggère l’approfondissement de l’idée de création.

L’IDÉE DE CRÉATION

a. Étymologie

b. Actualité : Théories créationnistes

CRÉER OU TIRER DU NÉANT

a. Discours philosophique et théologique

b. Récits mythiques de la création

ÉVOLUTION CRÉATRICE (HENRI BERGSON)

CRÉATION, NÉANT, ET PENSÉE DE L’ÊTRE EN LUI-MÊME

a. Être comme commencement

b. Rapport de l’être à l’humain

c. Rapport de l’être à l’étant

d. Création et liberté

e. Récits mythiques et religieux  en regard de la pensée de l’être

f. Rien ou néant et naissance de l’univers

g. L’être dit l’univers

h. Retour à la huitième dimension de l’avènement : Die Eignung. Cf. Régime de l’être, pp. 111 sq.

i. Par l’entremise de l’humain hystorique

RETOUR AU POÈME INTITULÉ : LE MOT (DAS WORT)

CONCLUSION GÉNÉRALE

AU SUJET DE L’AUTEUR
 

COMMUNIQUER AVEC L’AUTEUR

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

 

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule, essai,
Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

AVANT-PROPOS

 

Martin Heidegger, penseur, né à Messkirch en Allemagne, en 1889, et décédé en 1976, à Freiburg im Breisgau.

 

Auteur d’une œuvre colossale. L’édition complète allemande en cours depuis plus de 35 ans chez Vittorio Klostermann comportera 102 tomes dont 90 sont maintenant parus. À la mort du penseur, beaucoup de manuscrits de différentes formes et teneurs demeuraient inconnus du public.

 

Heidegger en opuscule peut donner l’impression, du moins à première vue, qu’il s’agit de présenter cette œuvre colossale en aussi peu de mots que possible. Ou encore Heidegger rendu facile. Mais le propos est autre. Il s’agit plutôt de dégager les traits fondamentaux de cette œuvre afin d’évoquer l’expérience de la pensée heideggérienne en son éclosion même. Et d’inviter ainsi à expérimenter soi-même, en y participant, un tel déploiement de pensée.

 

Il ne s’agit donc pas simplement de décortiquer une quantité phénoménale d’écrits de différentes natures et d’exposer le tout à la manière d’un système cohérent et clairement articulé selon les vœux de la logique courante, mais d’emboîter le pas à une marche originale et, en plus, de dire et penser en français une expérience survenue en langue allemande. Il a fallu, bien sûr, traduire. Ici la traduction ne peut se contenter de trouver des équivalents français en fréquentant les dictionnaires, mais elle doit s’adonner à une interprétation pour que les mots choisis permettent à la vérité de l’œuvre de poursuivre son cheminement. Ce qui a des exigences particulières qui se préciseront en cours de route.

 

L’intuition fondamentale de Heidegger : l’être, si constamment mis en cause soit-il, n’est pas compris en lui-même ni dans l’usage quotidien que nous en faisons, ni dans les développements de la philosophie traditionnelle, ni dans son utilisation par le langage scientifique. Partout le langage et la pensée sont tournés vers les choses qui sont, des choses en être. Vers les étants, tout simplement. Il importe ici de dire l’être en lui-même. L’œuvre de Heidegger se ramène essentiellement à cela. Une entreprise jusqu’à ce moment inédite.

 

Cette œuvre comporte une revue de la pensée occidentale dans tout son parcours, à partir de son éclosion chez les préso­cratiques, en passant par l’orientation donnée par Platon et Aristote, par l’influence judéo-chrétienne au Moyen-âge, jusque dans sa modernité avec les philosophes du 17e siècle et son achèvement chez Hegel et Nietzsche. Cette revue de la pensée occidentale se fait dans la perspective de la dépasser ou de la surmonter pour atteindre à ce qu’elle a manqué ou oublié, à savoir l’être en lui-même.

 

Cela veut dire garder sur le qui-vive, avec attention et patience, la tentative d’approcher ce phénomène d’être historiquement escamoté. D’où, très souvent, au cours de centaines et centaines de pages, un langage qui ne s’articule pas en démonstration rationnelle et logique à partir de prémisses, puis s’exposant en manière de système; mais un langage qui procède un peu à la manière de la confection d’un tableau qui multiplie les coups de pinceaux pour approcher ce qui veut se faire voir, ce qui tend à se manifester. C’est-à-dire de multiples touches suggérées à la fois par un point de départ que peut être un modèle, soit un personnage, soit un paysage, et par ce que l’artiste tente d’évoquer et qui n’a pas encore été montré. Création. Semblablement au pinceau de l’artiste-peintre, le langage et la pensée de Heidegger prennent appui sur la pensée occidentale traditionnelle, mais pour la surmonter en tentant de dire expressément, en de multiples approches, sa source primordiale. Source déjà expérimentée, certes, mais jamais déclinée en son propre déploiement. Ainsi tentatives de dire le commencement en lui-même ou l’être et ce qu’il peut en ressortir pour l’humain et son monde. Une expérience inédite.

 

Il ne s’agit donc pas, pour nous, de nous adonner à la simple conceptualisation et représentation d’un système. Mais plutôt d’entrer dans ce que nous appelons l’authentique et englobant régime de l’être. Régime qui constitue l’humain en tant que tel, lui offre la manifestation originelle, l’aire de liberté, et qui le marque en ses multiples comportements. Régime de l’être, condition humaine. Mais entrer dans ce régime implique tout d’abord l’acceptation d’un dépaysement. Le langage et la pensée doivent passer par un certain dépouillement.

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR

 

Fernand Couturier 

 

Né en 1928 à Saint-Joseph du Madawaska au Nouveau-Brunswick dans une famille paysanne, l'auteur fait ses études classiques au Collège de Saint-Laurent à Montréal. Il étudie ensuite en théologie dans les années 50 pour ensuite enseigner au Collège de Saint-Laurent. Il obtient une licence (maîtrise) en philosophie à Paris en 1961.

Tout en enseignant cette matière toujours au même collège, il entreprit en 1963 une scolarité de doctorat en philosophie à l'Université de Montréal. De 1964 à 1967, il travailla sur la pensée de Martin Heidegger, à Freiburg im Breisgau, sous la direction de Bernhard Welte.

 

"Monde et être chez Heidegger" lui permit d'obtenir le doctorat en philosophie de l'Université de Montréal en 1968. Il devint professeur de philosophie allemande contemporaine à l'UQAM de 1970 à 1993, moment où il prit sa retraite. Pendant cette période, il joint à l'enseignement différentes tâches de direction dans la même université: Module de philosophie de 1978 à 1980; Département de philosophie de 1980 à 1985; Programmes d'études interdisciplinaires sur la mort de 1985 à 1990. C'est en dirigeant ces derniers programmes qu'il fonda la revue Frontières, organe de recherche et de diffusion sur différentes problématiques de la mort et du deuil.

"Monde et être chez Heidegger", 584 pages, a été publié aux Presses de l'Université de Montréal en 1971. Publication d'articles en philosophie dans différentes revues, et collaboration à quelques collectifs. Puis en 1990, "Herméneutique", 211 pages, parut chez Fides.

 

Retraité de l’enseignement en 1993, et au fil de l’actualité des années qui suivirent le référendum de 1995, l’auteur travailla sur un projet de philosophie du langage et de l’histoire appliquée au Québec. Ce qui donna le livre "Un peuple et sa langue", publié  par Fondation littéraire Fleur de Lys en 2004.

 

À partir des années 2000, dans le contexte de rencontres avec un groupe d’amis, il élabora "Mots de Noël" paru pour la première fois en 2004 chez Fondation littéraire Fleur de Lys, et en deux autres éditions progressivement augmentées publiées par le même éditeur en 2007 et en 2010. Jusqu’à ce jour, l’expérience est toujours en cours.

 

Et voici pour 2015 "Régime de l’être", condition humaine, en suite d’une longue fréquentation des œuvres de Martin Heidegger.


 

 

[ Du même auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

DU MÊME AUTEUR

 

Fernand Couturier

 

Monde et être chez Heidegger,
Presses de l'Université de Montréal,
1971, 584 pages.

Herméneutique,
Fides, 1990, 211 pages.

Un peuple et sa langue - Pour l'avenir du Québec
Essai de philosophie du langage et de l'histoire
Fondation littéraire Fleur de Lys, 2004.

Mots de Noël – Avancées philosophiques vers l’origine

Poèmes & Prose
Troisième édition augmentée,
Fondation littéraire Fleur de Lys, 2010, 440 pages.

 

Régime de l’être – Condition humaine Heidegger en opuscule
Deuxième édition augmentée, Essai, Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 220 pages.

 

Mythes Religions Laïcité - Une aire de liberté

Essai, Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, 2016, 244 pages.


 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Fernand Couturier

 

Fernand Couturier se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

 

Adresse de correspondance électronique : f.couturier@sympatico.ca

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

Régime de l’être – Condition humaine – Heidegger en opuscule, essai,
Fernand Couturier, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

 

EXEMPLAIRE PAPIER

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 418-903-5148

 

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

EXEMPLAIRE PAPIER
CANADA AILLEURS DANS LE MONDE

 

24.95$ CAD

Tout inclus

Livraison : 21 jours ouvrables

 

 

Écrivez à l'adresse suivante

car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

 

EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE

Partout dans le monde
PDF

7.00$ CAD

Livraison en pièce jointe

à un courriel

 

 

 

Commande postale

UNIQUEMENT POUR LES EXEMPLAIRES PAPIER

1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 21 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :


renee-fournier@bell.net

 

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

 

 

 

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8   Téléphone : 418-903-5148


Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu
des autres sites auxquels elle pourrait se référer.