Accueil  |  Auteurs  |  Titres  |  Genres  |  Livres gratuits  |  Nouveaux titres  |  Recherche  |  Nous joindre 

 

Page personnelle de l'auteur Francine Rodrigue Lepeniotis

 

Anecdotes à louer

 

Humour, 168 pages

 

Obtenir un exemplaire     Offre aux libraires

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

J'ai côtoyé des gens meurtris au plus profond de leur âme, courbaturés par les tortures et les mutations infligées sous un régime dictatorial. Des gens ayant vu mourir les leurs sans pour autant pouvoir intervenir, demeurant impuissants devant tout ce carnage. Des familles qui devaient faire le guet jour et nuit dans leur demeure pour éviter un incendie ou d'être tués. Des enfants au regard hagard et sans sourire. Des parents qui se sont nourris de pain et d'eau afin de laisser à leurs enfants le peu du ravitaillement qu'ils leur restaient de l'avant guerre. Des femmes et des adolescentes ayant subi des traitements sexuels abominables tenant dans leurs bras l'enfant du viol. Des gens auxquels leur frère avait souffert la castration et avait vu leur soeur éventrée devant eux dans des conditions hallucinantes de cruauté. D'autres ayant vu leurs semblables se faire déchiqueter à mort par des bombes ou être mutilés à vie sous leur vue horrifiée. Des gens qui ont vécu dans des camps de concentration et ce dans dispositions inhumaines. Oui! Tous ces gens ont vécu ces guerres multilatérales, multiformes et multi morphes donc toutes porteuses de ces perversités. Ces gens déracinés venus d'ailleurs tous de différents milieux culturels se sont retrouvés en tant qu'étrangers parmi les étrangers sur leur nouvelle terre d'accueil avec le même espoir en commun celui de se refaire une nouvelle vie pour eux et leurs enfants. Le fait d'avoir pris asile loin de ces guerres sans fin a aidé à leurs faire retrouver leur dignité et à alléger leurs souvenirs d'atrocités et de souffrance qui ont fait d'eux des gens cicatrisés à tout jamais. Ils ont tous recommencé à zéro. Certains d'entre eux détenant un diplôme universitaire et maîtrisant très bien la langue française s'étaient vus retourner sur les bancs universitaires afin d'obtenir leurs équivalences selon les normes du pays. D'autres avec des métiers traditionnels avaient obtenu leurs équivalences dans des centres professionnels établis à cet effet et avaient pu oeuvrer quelques mois après ces démarches dans leur champ professionnel. Et tant qu'aux autres ils ont passé de l'alphabétisation en passant du primaire pour terminer avec leur diplôme d'études secondaires. Ils ont tous retroussé leurs manches et pour la plupart réussi. Tous étaient solidaires entre eux c'est ce qui en a fait leur force et leur détermination.


 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]


 

Extrait 1

 

 

Le bonheur est comme l’écho :

il vous répond ; mais ne vient pas.

Proverbe roumain

 

Vînt ensuite Vladimir, un Roumain (Roumanie, pays de Dracula. Si le défunt a les cheveux rouges, il est fort à craindre qu’il ne revienne sous la forme de chien, de grenouille, de puce ou de punaise et qu’il ne pénètre la nuit dans les maisons pour sucer le sang des belles jeunes filles. Alors, il est prudent de clouer fortement le cercueil, ou, mieux encore de traverser d’un pieu la poitrine du cadavre... C’est en ces termes qu’en mille huit cent quatre-vingt-sept l’historien Français Elisée Reclus détaille les enterrements en Roumanie)

Vladimir était au pays depuis peu, sa famille devait arriver au mois d’octobre les formalités usuelles avec l’immigration terminées pour le rejoindre. Technicien en ordinateur dans son pays d’origine, il s’était trouvé un emploi dans son domaine par l’intermédiaire du projet ‘’travail à l’étranger’’ et espérait refaire une vie meilleure pour lui et sa famille après avoir vécu le renversement des Ceausescu et l’atmosphère de la guerre civile.

N’est-ce pas le but ultime de toutes ces familles venues d’ailleurs ?

Malheureusement pour Vladimir sa petite famille n’avait jamais eu la chance de le rejoindre puisque qu’au mois de décembre de la même année ce dernier avait reçu un télégramme l’informant que le village (comptant cent vingt âmes) où se trouvait les siens avait été rasé par les flammes en pleine nuit par des membres de l’extrême gauche et que personne n’y avait survécu. Ironie du sort, deux jours avant cet évènement Vladimir était venu m’informer de l’arrivée prévue dans quelques jours de son épouse ainsi que de ses trois enfants ayant tous obtenu leur passeport.

 

 

Extrait 2 - L’INDÉSIRABLE

 

Qui fait un pas vers l’enfer

a déjà parcouru la moitié du chemin.

Proverbe allemand

 

Wolfgang était le hors-la-loi de l’immeuble comme je l’appelais, venu avec des documents falsifiés d’Allemagne (A Munich, en septembre, il y a "l’Oktoberfest " c’est-à-dire la fête de la bière. Pendant, trois semaines, les six principales brasseries de la ville dressent d’énormes tentes où les joyeux lurons peuvent s’abreuver dans d’énormes ‘’bocks’’ de un litre). Et ce pour la deuxième fois. ; Il avait pris refuge chez sa soeur Klaudia qui éduquait ses enfants de peine et de misère suite au décès de son époux il y avait déjà deux ans. Cet homme dans la trentaine avancée était plein de faux-semblant, tantôt universitaire, tantôt conseiller en finance, tantôt témoin de Jéhovah, tantôt bouddhiste il était détesté de tous dans l’immeuble, tous avaient lu dans son petit jeu. Menant une vie oisive le jour, le soir il opérait un réseau de drogue dans l’immeuble ayant comme clients des filles et garçons d’âge juvénile. Je l’avais confronté à plusieurs reprises, le prenant en flagrant délit avec les jeunes je lui demandais de quitter les lieux mais revenait toujours à l’assaut dès mon départ. Je trouvais quotidiennement des ampoules électriques dévissées des plafonds menant aux escaliers de secours, de petits sacs de cocaïne vides dans la salle de lavage, des bouteilles de boissons vides dans l’entrée principale de l’immeuble. Avisés, par des locataires effrayés de cet homme aux allures criminelles et crâne chauve et ayant connaissance des activités tardives qui se passaient au moment précis, les policiers se présentaient toujours trop tard faute de priorité du code civil. Wolfgang s’en tirait toujours à bon compte. Mais comme toute chose fait son temps, ce cher Wolfgang s’était fait prendre à son propre jeu. Ayant porté plaintes au corps policier pour menaces proférées contre lui, les policiers s’étaient rendus à l’appartement pour prendre les renseignements d’usage.

 

Par la suite, grâce à la subtilité d’esprit de l’un d’eux qui question de passer son temps en attendant son confrère qui finalisait son rapport concernant la plainte logée par Wolfgang, avait inséré dans l’ordinateur de l’auto patrouille le nom de ce dernier qui à sa grande surprise était recherché par le ‘’FBI’’. Ils étaient remontés à l’appartement de Wolfgang et redescendus avec cet indésirable, les menottes aux poignets. Après cinq longues années de ma part à le pourchasser de l’immeuble et à lui répéter toujours la même chose pour moi le cas était finalement classé. Il s’était vendu lui-même au grand malheur de sa soeur et au grand bonheur de tous les locataires. Aux dernières nouvelles cet indésirable purgeait une peine de vingt-cinq ans avec la population carcérale à Düsseldorf en Basse-Saxe (Allemagne) et était atteint du virus de l’immunodéficience humaine (les relations sexuelles non protégées entre hommes constituent le deuxième facteur le plus important de transmission de l’infection du VIH parmi les prisonniers).

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

Préface
Introduction
Les racoleuses
Ironie du sort
Nouvel espoir
La collecte
La résiliation du bail
Le face lift
Les étudiants problématiques
Leur petit moi
L’entraide
Les débrayeurs de neige
Noël et le Ramadan
Les paniers de noël
La mort était au rendez–vous
Les marginaux
Le changement d’huile
Des foutaises
Les expatriés
La schizophrène
Le mal du pays
Colère et frustration
Vivre dans le passé
La pie
Panoplie de fleurs
Mère et fils
Un long voyage
Les inconscients
Expulsés
Les jumelles
Le piano
Le petit couple
La fête du mouton
L’enfant aux os de verre
L’indésirable
La bousculade
La machine à coudre
Le meilleur ami de l’homme
Les boîtes de carton
Les jamais contents
La doyenne
L’archétype
La tombeuse de ces hommes
Le manichéisme
L’ivrogne
La mal aimée
La masseuse
La chatteuse
Les petits velours
Le pédophile
Les extrémistes
Madame et madame
Père et mère déchus
Le mouton noir
L’accident
La rescapée
Le retour…
L’orpheline de père
L’enfant déguisé
Toujours eux et toujours rien qu’eux
Conclusion
Étymologie des prénoms
Au sujet de l’auteure

 

 

Résumé        Extrait        Table des matières        Auteur

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur     Biographie     Coordonnée

[ Retour ]

 

 

Les histoires sont vivantes. Elles viennent vous habiter et, si vous les accueillez bien, elles vous instruisent. Lorsqu'elles sont prêtes à circuler elles vous le font savoir. Et vous pouvez dès lors les transmettre à quelqu'un d'autre.

Un conteur créé

 

 

Originaire de Lennoxville, dans les Cantons de l'Est au Québec, et enquêteur de profession, je me suis toujours interrogée sur le pourquoi des choses et essayée de trouver des réponses à l'injustices telles que le racisme, la pauvreté dans ce monde et les guerres qui appauvrissent à l'extrême tant de peuples et qui en enrichissent tant d'autres. Dès mon adolescence j'ai tenu un journal intime. J'avais le besoin d'exprimer ces sentiments à travers l'écriture.

 

En 1974 je suis venue m'installer à Montréal où j'ai pu voir des gens différents, des gens venus d'ailleurs avec leur culture et leurs bagages de vie, tout ce monde avait piqué ma curiosité. J'étais fascinée par leur langage qui auquel je n'y comprenais rien mais donc je pouvais restée assise des heures à une table de restaurant sirotant un café et écouter ces gens venus d'ailleurs. Quelques années plus tard je me trouvais à la tête d'un immeuble ayant à son actif plus d'une vingtaine de différentes nationalités avec les quelles j'ai beaucoup appris et été sensibilisée à leurs souffrances et vécu. J'ai voulu partager mon expérience avec le public pour qu'il sache à quel point ces gens ont enrichi ma vie.

 

L'auteure est membre du Carrefour d'intercultures de Laval

 

 

 

Au sujet de l'auteur     Biographie     Coordonnée

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur     Biographie     Coordonnée

[ Retour ]

 

 

Francine Rodrigue Lepeniotis se fera un plaisir de lire

et de répondre personnellement à vos courriels.

 

Adresse de correspondance électronique :

 

francinelepeniotis@comic.com 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'appui de l'auteur à la fondation                                    [ Retour ]

 

Bonjour,

 

J'appui le projet Manuscrit Dépôt puisque je suis consciente que le nombre de manuscrit donné et approuvé dans une maison d'édition est minime et que je crois en votre projet. Ceci dit je tente ma chance. Merci.

 

 

Francine Lepeniotis, Montréal, Québec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les couvertures

 

APPUI

Lettre d'appui de l'auteur à la fondation

 

AUTRES LIVRES

Humour

Romans

Romans policiers

Romans suspense

Romans historiques

Romans épistolaires

Science fiction

 

RECHERCHE

Recherche par titre

Recherche par auteur

Recherche par genre

Tous les titres

Livres gratuits

 

RETOUR

Page d'accueil de la librairie

© 2005 Fondation littéraire Fleur de Lys inc., organisme sans but lucratif.