Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

 

Le secret des passions

et des sciences humaines

 

 

Lahouari Zine

 

Nouvelle

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, 2016

6 X 9 pouces, 75 pages.

 

ISBN 978-2-89612-520-3

 

Édition numérique : 7.00$ (PDF)

 

Couvertures

Présentation

Extrait

Au sujet de l'auteur

Du même auteur

Communiquer avec l'auteur

Commander votre exemplaire

-

PARTAGER

CETTE PAGE

 

COUVERTURES

 

Le secret des passions et des sciences humaines, nouvelle,

Lahouari Zine, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Le secret des passions et des sciences humaines, nouvelle,
Lahouari Zine, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Karim vivait paisiblement avec sa petite famille, il avait quatre enfants, il était fonctionnaire dans une entreprise à Oran. Après avoir initié à sa femme et à ses enfants les notions de la vie, il pensait avoir atteint la voie du bonheur mais les secrets du destin surgissent en surprise. En effet, la femme de Karim mourut en 2007 en laissant un vide insupportable à gérer surtout dans le suivi des enfants, Kada, Samir, Fati et Sarah. Six mois après, Karim fut contraint de se remarier car le contrôle du petit ménage était devenu une corvée qui allait de mal en pire de jour en jour. La nouvelle maman, Lila travaillait avec Karim qui était son chef depuis sept ans, le respect qui existait entre eux avait sa valeur dans la cohabitation au milieu de l’entreprise. Lila suivait de près le nouveau foyer mais elle ne savait pas encore que les surprises pouvaient surgir à tout moment, les difficultés dans les études des enfants étaient la première mission à surmonter. Fati était un rempart à rectifier puisque la jeune fille avait réussi à décrocher son baccalauréat après une cavale de deux années chez les proches. Sadek fit la connaissance de Fati et à la même période un marathon du mariage des deux jeunes gens s’enclencha jusqu’à quelle fin ? Lila se rendit compte que le ménage commençait à mieux respirer mais les problèmes continuaient de pleuvoir là on l’on s’attend pas. Pourquoi ? Kada part en France en voulant étudier et peut-être se marier, il fit la connaissance de Marcel et de Pauline deux étudiants à Paris puis découvre Myriam à travers le réseau social, Facebook. La fin de l’année 2015 clôturait huit ans de suspens vécu par Karim et Lila que se passera t- il ensuite ?


 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

 

Le secret des passions et des sciences humaines, nouvelle,
Lahouari Zine, Fondation littéraire Fleur de Lys
 

Premières pages

 

«Depuis la nuit des temps, le mariage représentait une union solide pour former une famille. Les deux êtres, l’homme et la femme avaient chacun de son côté un caractère spécifique particulier. En principe un couple se forme après le déclenchement du premier coup de foudre pour une attirance naturelle mutuelle durable pour créer beaucoup plus d’amour et de considération de l’un vers l’autre des deux partenaires et vice versa mais il ne faudrait pas oublier de tenir compte des facteurs essentiels qui assurent une liaison durable. Pour mener vers une vie paisible de la famille nouvellement formée, il est essentiel de garder la tête froide en faisant face à toutes les situations délicates car le mauvais sang conduit vers l’inconnu en entrainant des maladies incurables comme le montre le bilan mondial de mortalité. Ces maladies seront-elles vaincues un jour ? Comment et à quel prix ?


Le code familial parmi tant d’autres a une logique inébranlable pour maintenir l’équilibre de la famille si le couple applique et respecte les libertés individuelles en suivant le juste milieu. L’expérience montre que les plus grands maux qui détruisent les peuples de tous les temps étaient à cause des consommations exagérées d’aliments et de boissons inefficaces pour favoriser un bon métabolisme voire néfastes pour l’être humain. Les gardes fous d’un équilibre sain et valable existaient donc depuis bien longtemps mais étaient-ils respectés ? À vous de juger et de conclure en vivant les évènements de cette histoire.


Dans ce qui suivra on présentera les personnages qui avaient joué un rôle important pour arriver aux fins d’un mariage. La cérémonie suivait l’ordre de l’enregistrement à la mairie en présence d’un officier de l’état civil, de la mariée avec son père, du futur mari et deux témoins, La dote indispensable est à la charge du futur époux et sera annoncée au cours de la célébration officielle qui sera organisée dans les jours suivants en respectant un calendrier établi dans un commun accord entre les deux familles strictement concernées. L’union représente une importance primordiale qui est déclarée par l’officier compétent devant une assemblée d’invités en plus des éléments concernés par le mariage.


A la fin des années 90, Karim était nouvellement nommé responsable dans une petite entreprise oranaise du quartier de Saint Charles, pas loin de la préfecture. Lila qui était célibataire travaillait dans la même structure depuis une dizaine d’années avant même l’arrivée du nouveau chef qui avait une petite famille. Un grand respect régnait entre les deux fonctionnaires. Fati est le troisième enfant parmi les quatre qu’avait Karim avec une femme qui suivait bien l’équilibre familial et son bien être sans oublier la scolarité de ses enfants. Fati suivait ses études comme ses 2 frères (Kada étant l’ainé de Samir) et sa petite sœur, Sarah alors chacun des enfants avait un niveau à suivre. Fati était en première année secondaire lettres dans un lycée polyvalent, situé à l’ouest de la ville d’Oran.


Les sorties en forêt ou à la plage pendant les vacances d’été apportaient un peu plus de motivation aux membres de la petite famille de réussir au quotidien de la vie qui s’offrait devant eux. Fati avaient des oncles et des tantes qui leurs rendaient visite très souvent ; parfois lorsque les enfants sortaient en randonnée avec leur père il y avait toujours quelques proches qui les accompagnaient. Avec le temps les enfants grandissaient et les problèmes se multipliaient très vite ce qui inquiétait beaucoup Karim mais avait-il le choix de faire changer le rythme de sa vie et de sa petite famille ? La sagesse a-t-elle des limites ? La femme de Karim faisait de son mieux pour garder en secret quelques-unes des tendances de ses enfants ce qui laissait d’après elle, le papa s’occuper beaucoup plus de son travail.


Pardonner aux enfants qui faisaient des erreurs de parcours pouvait mener vers des résultats positifs suivants les circonstances mais il faut sévir parfois même entre adultes avant de provoquer une fugue imprévisible ou une rupture malheureusement fatale. Fati avait atteint le cycle secondaire grâce à son travail qui était juste moyen ; elle avait encore du chemin à parcourir avant l’examen du baccalauréat ; elle avait des camarades de classe qui s’attelaient ensemble à travailler beaucoup plus pour obtenir de meilleurs résultats. Ils se revoyaient pour des révisions au lycée sous l’autorisation de l’encadrement scolaire malgré cela les notes obtenues n’étaient pas fameuses ; en 2006 Fati tomba malade c’était l’année blanche ce qui obligea Karim à lui faire changer la branche d’étude, l’établissement et le groupe d’amies pour la voir réussir en l’inscrivant dans les listes du lycée suivant.

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR

 

Lahouari Zine

 

ZINE Lahouari assisté par LAAKEB BENSAOULA Zohra.


Biographie de l’auteur : ZINE Lahouari est né le 05 mai 1955 à Hassi el Ghella, dans la wilaya d’Ain Temouchent, à 50 km d’Oran, deuxième ville d’Algérie. A la fin des années 50, il vivait avec ses parents à Oran en ayant fréquenté la maternelle à la cité Jourdain au quartier des Castors puis à Delmonte et enfin à Saint-Charles où il acheva son cycle primaire à l’école annexe réputée par les instituteurs en stage encadrés par une équipe de maîtres français et algériens chevronnés dans le domaine de la pédagogie. La fin du cursus fut couronnée par la réussite à l’examen de 6e qui permirent son orientation vers le lycée Lotfi (ex : Pascal). Après la 6e année et la 5e année, ZINE Lahouari fut orienté au lycée technique de Savignon : EL Khawarizmi où il suivit son cursus jusqu’à l’obtention du Brevet d’enseignement moyen (BEG) en juin 1973 puis du baccalauréat de technicien en électrotechnique en juin 1976. Au mois de septembre 1976 débute ses études supérieures à l’ENSEP : École Normale Supérieure des Elèves Professeurs pour obtenir la licence d’enseignement secondaire des sciences appliquées et technologie (option : électronique) qu’il décrocha au mois de juin 1980.


Depuis l’âge de 10 ans, l’auteur pratiquait le sport scolaire et dans les clubs civils sportifs. ZINE Lahouari avait fait de la natation, du plongeon, du waterpolo, du football puis du handball puis du basketball sans oublier l’athlétisme puis du judo pendant quatre ans jusqu’à la ceinture noire en 1975. Sa préférence pour le karaté se fit sentir à partir de 1976 par pure coïncidence et en étant un fan de Bruce Lee. En 1978 il obtint sa ceinture marron alors que le stage été fait pour la ceinture noire mais il n’avait pas pu participer au passage de grade à cause d’un chevauchement et en favorisant d’obtenir un module de chimie en passant un examen à l’ENSEP. ZINE Lahouari était devenu professeur de l’enseignement secondaire et technique (option électronique), stagiaire au mois d’octobre 1980 puis titulaire au mois de décembre 1981 en obtenant le CAPET : (certificat d’aptitude au professorat du secondaire et de la technique). Les matières enseignées étaient dispensées en langue française jusqu’à la fin de l’année 1986 où débuta l’arabisation de l’enseignement dans les lycées tout en restant en contact avec les consultants français puis canadiens jusqu’au mois d’avril 1999. Le professeur algérien puise ses sources technologiques des livres, des séminaires et des stages en langue française en Algérie et à l’étranger qu’il se permet d’arabiser pour les élèves des lycées. ZINE Lahouari avait fait un stage de 25 jours au CEPEC international de Lyon en 1992 en étudiant la pédagogie par objectif sous la direction de monsieur Charles DELORME et son équipe. ZINE Lahouari était membre de la commission nationale des programmes de l’enseignement secondaire. Après ce stage (couronné par une attestation du CEPEC), il avait élaboré avec la commission des brochures-guides des programmes d’enseignement de la technologie électronique pour les professeurs du secondaire. Au mois de septembre 1992, ZINE Lahouari avait encadré deux séminaires pédagogiques à Oran puis un séminaire national d’une dizaine de jours à Blida. En 1996, il fut sélectionné parmi les meilleurs professeurs du territoire national pour suivre un stage de trois mois au CIDE au Canada. A la suite de cette sélection, il suivit deux stages d’informatique à Alger pour préparer le départ vers le CIDE en septembre 1997. Le destin a voulu que le nouveau ministère de l’éducation nationale de la fin de l’année 1997 propose la formation de 2 ans dans des thèmes pédagogiques très riches en nouveautés canadiennes (échelonnée en 6 phases de 21 jours) sous la direction d’un consultant canadien en la personne de monsieur Louis TOUPIN à Ben Aknoun. Cette formation fut couronnée par un diplôme canadien du CIDE. En 1999, ZINE Lahouari était promu proviseur-adjoint (censeur) au lycée technique les palmiers d’Oran. Cette responsabilité se perpétua jusqu’en 2014 à travers des séminaires et des stages de courte durée. En parallèle à la même période, ZINE Lahouari avait encadré les athlètes dans la pratique du karaté en obtenant les grades supérieurs jusqu’à la 5e Dan après avoir obtenu le 2e degré d’éducation sportive du karaté en 1989. ZINE Lahouari avait assuré la direction par intérim du lycée les palmiers de la fin du mois de février 2013 jusqu’au mois de septembre 2014 puis il assura la direction du lycée nouveau à EL Kerma à 10 km d’Oran. Au mois de septembre 2015 avait obtenu sa retraite après 35 ans de bons et loyaux services dans l’éducation nationale. 29


Au mois d’octobre 2015, par pur hasard, ZINE Lahouari participa à un concours de nouvelles avec une maison d’édition française, Edilivre où la passion d’écrire apparue en répondant à un vœu en sommeil avant la retraite. ZINE Lahouari avait élaboré en quelques mois sept manuscrits dont la liste est mentionnée ci-dessous et sont en vente dans les librairies européennes. ZINE Lahouari souhaite une suite positive dans le partage de ses idées avec le monde entier.

 

 

[ Du même auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

DU MÊME L'AUTEUR

 

Lahouari Zine

 

Mes parents bien-aimés.
Edilivre, Paris.

Destination Benghazi.
Edilivre, Paris.

Un stage au CEPEC international de Lyon.
Edilivre, Paris.

Le boulanger et ses enfants.
Edilivre, Paris.

L’ambition du canadien.
Edilivre, Paris.

Le mystère des 7 merveilles du monde.
Edilivre, Paris.

The New Seven Wonders.
Edilivre, Paris.

 

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Lahouari Zine

Lahouari Zine se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : zinelycee1955@gmail.com

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE

 

Le secret des passions et des sciences humaines, nouvelle,
Lahouari Zine, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE (PDF)

 

Nous livrerons votre exemplaire numérique en pièce jointe à un courriel. Aucune livraison par la poste régulière. Vous pouvez commander par la poste régulière mais votre exemplaire numérique vous sera livré par courriel.

 

 

EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE
Partout dans le monde
PDF

7.00$ CAD

 

Livraison en pièce jointe à un courriel

 

 

 

 

 

 

 

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8   Téléphone : 581-988-7146


Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu
des autres sites auxquels elle pourrait se référer.