Accueil  |  Auteurs  |  Titres  |  Genres  |  Livres gratuits  |  Nouveaux titres  |  Recherche  |  Nous joindre 

 

Page personnelle de l'auteur Nina Siget

Train de réflexions

Nouvelles, 112 pages.

 

 

Obtenir un exemplaire     Offre aux libraires

 

 

Résumé        Extrait        Au sujet de l'auteur

[ Retour ]

 

L’écriture est une aventure intérieure permanente. Depuis dix ans, mes doigts ont glissé sur le clavier prenant un Train de réflexions en marge de la réalité. Le fil conducteur : des histoires courtes rassemblées dans un recueil. Des histoires simples, normales ou presque, ancrées dans la réalité du quotidien où soudainement un événement, anodin, vient décaler l'histoire et jusqu'à l'existence même du personnage central. Ces instants magiques qui laissent l’imaginaire en suspens, lui ouvrant ainsi toutes les portes.

J'adore ça. Alors chaque voyage en "parafolie" devient pur plaisir.

Train de réflexions regroupe plusieurs nouvelles écrites au fur et à mesure de mes propres réflexions ; l'une d'elles se déroule effectivement dans un train : un vieil homme manifeste un comportement pour le moins étrange...

En réalité, toutes parlent de gens ordinaires, comme vous et moi, qui finalement ne le sont pas tant que cela, ordinaires... comme vous et moi.

Mon texte préféré ? le dernier ! Je préfère toujours le dernier puisqu'il est le plus présent en moi mais il ne figure pas dans cette publication... puisqu'il est en cours d'écriture. Ce sera pour la prochaine fois. Malgré tout, j'ai un attachement particulier pour Putain de Mirage, écrit le 25 août 1999 à la suite du suicide d'un proche. Une mort brutale et difficile à digérer...

 

 

* * *

 

 

COUVERTURE DE PRESSE

 

Le journal La Provence (France) prête une attention toute spéciale au recueil de nouvelles Train de réflexions de Nina Siget.

 

 

 

 

* * *

 

 

Le journal Les Alpilles (France) propose à ses lecteurs le recueil de nouvelles Train de réflexions de Nina Siget (cliquez sur la coupure de presse ci-dessous pour un agrandissement).

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Au sujet de l'auteur

[ Retour ]


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé        Extrait        Au sujet de l'auteur

[ Retour ]

 

Petite introduction au Train de réflexions…
20/07/02

 

Pour avoir souvent pris la plume, mais aussi le train, je sais combien il est important de penser à vous, ami lecteur. Notamment quand vous concédez deux ou trois heures de votre temps précieux pour vous rendre à un rendez-vous, professionnel ou privé, peu importe, de toute façon de la plus haute importance. Vous avez forcément besoin de vous détendre, de vous vider la tête. Vous pourriez, certes, en profiter pour dormir mais vous trouvez l’idée peu alléchante. Et je vous comprends. Comme rien ne vous empêche d’utiliser cette solitude imposée pour cultiver votre jardin secret, vous faites escale, en la souhaitant fructueuse, à la gare de votre point de départ, chez le marchand de journaux. Il y en a dans toutes les gares, je n'en suis pas tout à fait sûre… mais presque.

 

Vous voilà alors, parfaitement motivé, errant dans cet espace dédié aux voyageurs en quête de feuillets, glacés ou non, petits ou grands formats, dont la mise en page doit être attractive, il en va de même pour le sujet. En somme, vous recherchez un peu d’évasion. Et vous le méritez vraiment, votre vie quotidienne est suffisamment stressante…

 

Au hasard, vous prenez un livre dans le présentoir, le feuilletez, le reposez puis en saisissez un autre, vous vous référez à la quatrième de couverture, conçue pour aiguiser votre appétit. Vous cherchez un texte court, supportant les interruptions résultant notamment de vos incontournables échanges téléphoniques. Vous jetez un coup d’œil à votre montre et vous apercevez que vous devez gagner rapidement le quai afin de ne pas rater votre train. Plus de temps à perdre !

 

Vous risquez ici de vous impatienter. En dernier recours, vous décidez sagement de faire confiance au marchand qui a, habilement, placé sur un présentoir central les meilleures ventes actuelles. Un livre va bientôt emporter votre choix. Et comme vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, comme dirait nombre de nos contemporains, vous vous arrêtez sur ce Train de réflexions. Vous savez instinctivement le dévouement de l'auteur. Vous comprenez tout de suite combien ce tout petit ouvrage, sans autre prétention que celle de vous distraire, vous est destiné. En votre for intérieur, vous réalisez que c’est bien en pensant à vous, ami lecteur, que j’ai groupé tous ces textes. D’ailleurs, je pense systématiquement à vous en écrivant. Je tenais à ce que vous le sachiez avant d’arrêter votre choix. Vous l’achetez enfin et vous vous dirigez vers votre voie.

 

Comme il n’y a pas de lien particulier entre ces textes, mis à part le fait que j’en sois l’auteur, j’ai opté pour un classement par ordre chronologique. Je ne vous demande pas d’adhérer à ce choix mais seulement de prendre plaisir à leur lecture.

 

Bon voyage.
 

 

A toi, Petite Fée

22/02/96

 

Ne sois pas fâchée par ce diminutif un peu trop familier ; je conviens aisément de cette familiarité. Sache qu’il n’y a rien d’autre que de la tendresse dans ma maladresse. Car, depuis longtemps déjà, je voulais m’adresser directement à toi mais la timidité, dont tu m’as affublée, représente un réel frein à ma totale liberté d’expression. Or, ce matin tout était si différent… mais si, je t’assure ! Ne te moque pas de moi, s’il te plaît, toi qui sais tout sur tout et surtout pourquoi ! Tu vois, en me réveillant à la première heure, j’ai eu comme une hallucination, une étrange apparition : tu étais présente en chair et en os, là, devant mes yeux engourdis et je demeurais sans voix, je t’observais sous toutes les coutures… Incroyable mais vrai : tu étais exactement comme je t’avais toujours imaginée !

 

Pour une première visite de ta part, il faut bien reconnaître que je m’attendais à un plus grand respect du protocole. Mais non : je ne pense pas à un tapis rouge, ni à du caviar ou du champagne, pour autant il y a un minimum ! Ceci dit, je te pardonne car c’est bien à toi de choisir. Puis j’ai senti comme un souffle, un ap-pel : tu semblais décidée à me tendre la main et j’en étais très émue. Profondément intimidée, mais aussi encore légèrement endormie, je sentais le moment venu de formuler un de mes désirs les plus fous ; quelque chose me disait que tu allais accéder à ma demande… Étrange sentiment d’excitation extrême mêlé à ce maudit courant électrique tout le long de mon corps… Je réfléchis pour me concentrer sur l’essentiel. Je dois tenter ma chance : si je n’en avais qu’une seule après tout ? Je n’ai pas le droit de la laisser filer, je m’en voudrais définitivement…

 

Bien sûr, je ne me permettrais pas de te demander tes critères de sélection pour déposer tes sortilèges sur un berceau plutôt qu’un autre. J’imagine tes raisons excellentes même si je ne peux pas toujours en comprendre la raison. Pour ma part, j’aimerais vraiment, et là je suis complètement sincère, que tu penses à moi pour… je n’ose pas le dire… bon, je rassemble mon courage : je voudrais que tu penses à moi pour un prix littéraire. Je n’ai pas envie de participer aux activités mondaines et, ça, tu le sais parfaitement. Non, je voudrais juste ce prix pour que mon travail fastidieux soit reconnu, que mes finances bénéficient d’un répit, que mon éditeur soit remercié pour m’avoir fait confiance. Et puis j’aurais ainsi une excellente raison de réunir mes amis les plus chers pour fêter dignement l’événement. Tu vois, coquine petite fée, je ne te demande vraiment pas grand chose, à toi, qui a la faculté de faire rêver chacun à ta convenance…

 

« Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves » dixit Eléonor Roosevelt…

Reçois, Petite Fée, mes salutations enchantées.

Nina Siget.


 

Résumé        Extrait        Au sujet de l'auteur

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur    Biographie    Coordonnée

[ Retour ]

 

Nina Siget est née à Lyon en 1963. Ses origines sont à la fois polonaises, d’un petit village au sud de Gdańsk prénommé Grabiny, et provençales, d’un autre petit village au cœur des Alpilles, Mouriès.

 

Son premier voyage, elle le fait à 17 ans lorsque, un bac économique en poche, elle part vivre un an à Calgary, au Canada. De cette expérience, elle revient impressionnée par la culture nord américaine, par les valeurs défendues par cette terre francophone en milieu anglophone.

 

Ayant mis au monde trois garçons, elle reprend ses études. Après une licence en droit, elle fait escale à Sciences Po mais s’y ennuie. Deux formations diamétralement opposées. De retour à la Fac de droit de Lyon, elle obtient une maîtrise de droit public l’année suivante.

 

C’est durant ce cycle d’études, alors qu’elle fait des petits boulots, qu’elle commence à écrire régulièrement. Cinq mois passés en tant que veilleuse de nuit lui permettent d’écrire un premier roman. Une écriture rien que pour le plaisir. Une découverte. Une complicité.

 

En 1998, elle publie pour la première fois. « Gangue », un roman difficile ayant nécessité un travail d’enquête de plus de dix huit mois sur le thème des violences conjugales. Ayant observé qu’il existait dans ce domaine de nombreux ouvrages « scientifiques » et « techniques », destinés aux recherches universitaires, mais pas de livre pour le grand public, elle se lance. Or, les violences conjugales relèvent de l’intimité du couple et c’est bien là toute la difficulté pour identifier les victimes et les aider à s’en sortir, à se reconstruire.

 

En 2000, elle publie une biographie, celle de David Foppolo, « Couloir Quatre, le don fin ». David Foppolo n’a que 31 ans à la sortie du livre mais un parcours d’une richesse infinie. Né en 1969, sans bras, il a nagé pour la France pendant plus de 20 ans et a remporté tous les titres et les records. On a tous à tout âge besoin de modèle et ce garçon-là n’a pas la reconnaissance qu’il mérite. « Comme son histoire n’est pas banale, il fallait bien un livre pour vous la raconter » résume Nina Siget.

 

Poursuivant son travail littéraire, elle propose aujourd’hui ses nouvelles, écrites au fil de ces dix dernières années. L’idée étant de rassembler ses textes pour une lecture rapide et/ou sélective déplaçant le corps et l’esprit, au gré de la fantaisie du lecteur lors de son voyage.

 

Elle vit aujourd’hui dans la ville qui l’a choisie : Arles, dans les bouches du Rhône, la porte des Alpilles. Venue ici la première fois, à 27 ans, elle a découvert l’endroit correspondant exactement à ce qu’elle en avait imaginé vingt ans auparavant.

 

Elle a de nombreux projets en cours. Un nouveau roman exprimant une amitié exceptionnelle entre deux femmes. Et puis un jour, le désir de voir publié son premier texte, celui des nuits de veille qui est un vibrant hommage à ses origines et plus particulièrement à l’étonnant parcours de cette grand-mère née en Pologne en 1900, qui n’a pas hésité à quitter son pays à 20 ans seulement en quête d’une vie meilleure.

 

Signes particuliers : un petit cadre au-dessus de son bureau portant les mots :

 

"Écrire est un acte d’amour.

S’il ne l’est pas, il n’est qu’écriture."

 

Jean Cocteau (1889-1963)

 

 

Elle aime : la mer, les volcans, le chocolat noir 100% cacao et la musique.

 

Elle n’aime pas : les embouteillages, ni le vert.

 

 

Membre de la Société des Gens De Lettre (SGDL)
 


 

Au sujet de l'auteur    Biographie    Coordonnée 

[ Retour ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l'auteur    Biographie    Coordonnée 

[ Retour ]

 

 

Nina Siget se fera un plaisir

de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

 

Adresse de correspondance électronique :

 

ninasiget.com@free.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les couvertures

 

AUTRES LIVRES

Nouvelles

 

RECHERCHE

Recherche par titre

Recherche par auteur

Recherche par genre

Tous les titres

Livres gratuits

 

RETOUR

Page d'accueil de la librairie

© 2005 Fondation littéraire Fleur de Lys inc., organisme sans but lucratif.