Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

Norbert Brassard, le petit gars de Saint-Honoré, se raconte

[ Du même auteur  ]

 

Les aventures d’un petit gars de Saint-Honoré

 

NORBERT BRASSARD

 

Récit


Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 114 pages.


ISBN 978-2-89612-481-7

 

Police de caractère : 14 points

Format 6 X 9 pouces

 

Exemplaire numérique : 7.00$

Couvertures

Présentation

Sommaire

Extrait

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec l'auteur

Exemplaire numérique

-

PARTAGER

CETTE PAGE

 

COUVERTURES

 

Les aventures d’un petit gars de Saint-Honoré,
récit, Norbert Brassard, Fondation littéraire Fleur de Lys


 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Les aventures d’un petit gars de Saint-Honoré,
récit, Norbert Brassard,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Préface


Jamais je n'ai pensé que j'écrirais ce livre.

Étant devenu, à cause d'un drame, l'aîné de notre famille, je raconterai quelques événements qui se sont passés dans notre famille depuis mon enfance.

Ce n'est pas une biographie, mais plutôt un récit familial. C’est aussi mon histoire. Je suis sûr qu’elle intéressera les plus jeunes et qu’elle restera gravée dans leur mémoire pour toujours.

Norbert


 

[ Consulter le sommaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

Les aventures d’un petit gars de Saint-Honoré,
récit, Norbert Brassard,
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

PRÉSENTATION
 

Tout d’abord, nous sommes une famille de neuf enfants : sept garçons et deux filles, issus d’un couple, Uldège Brassard et Mariette Bouchard, que je vous présenterai tout au long de ce récit.
Papa est un homme grand, et aussi un grand homme, qui paraît bien et qui a beaucoup de jugement. Il est un homme respecté. C'est un homme très méfiant, ce qui lui permet d'être très prudent.


En plus de posséder une ferme laitière, il fut contremaître dans les chantiers, maire de la paroisse de Saint-Honoré, en plus de marguillier à l’église. Il fut engagé pendant plusieurs années en tant qu’évaluateur des propriétés de la municipalité avec son grand ami, M. Dionne. En plus d'être un sage, il réfléchissait toujours avant de prendre une décision ou de donner son opinion.


Tout le monde, en parlant de papa, le nomme M. Uldège. Moi, j’ai toujours pris ça comme un certain respect.


Quant à Mariette, elle aussi est une personne sage. Elle ne s’emballe jamais pour rien, prenant le temps de réfléchir. En l’absence de papa, c’est elle qui s’occupe de l’étable et de la maison. Un travail énorme, connaissant tout ce qu’elle avait à faire avec ses enfants pas très dociles. Cependant, maman est courageuse.


Nos parents se sont toujours connus. Ils ont été élevés dans un rang de campagne et ils étaient voisins. Tout le monde fut étonné de l’annonce de leur mariage, même si quelques-uns s’étaient aperçus qu’ils se fréquentaient. Cette union a fait beaucoup jaser dans ce temps-là.

 


Notre maison


Notre maison était située entre deux collines. L’une d’elles était plus grosse que l’autre, au 680 du 8e rang. Comme ce rang menait à Saint-Ambroise, il y avait beaucoup de circulation, ce qui produisait beaucoup de bruits lors du passage d’autobus et de camions, comme ceux qui cueillaient les bidons de lait ou les camions qui nous approvisionnaient pour la nourriture de nos animaux. Aussi, quand les automobilistes passaient à une bonne vitesse, ça donnait des haut-le-cœur aux occupants de la voiture. En plus, la route était en gravier : imaginez donc le bruit infernal que ça faisait ! C’était une vieille maison, trop près de la route, avec des chambres en haut et pas très isolées. Le haut de la maison était l’endroit où nous aimions bien jouer. La galerie avant était abîmée, et tellement en mauvais état qu'il a fallu la détruire. Papa n’a jamais eu la permission d’en construire une autre. Aussi, il reçut l’expropriation de la maison pour élargir la route. Ainsi, elle fut détruite en septembre 1980.

 


Mon grand-père maternel


Mon grand-père maternel, notre voisin, un homme grand et fort comme un ours, faisait la pluie et le beau temps lorsqu’il se rendait en ville avec son attelage de chevaux, qu’il faisait reposer et nourrir à Sainte-Anne. C’est aussi là que se retrouvait l’écurie auparavant. En été, c’était différent, son attelage était sur roues. On se plaisait à l’appeler la « wagin ».


D’ailleurs, mon grand-père maternel aimait se battre, ce qui lui a valu le nom de Bouchard le coq. Il dansait tel un coq lors d’une bagarre qu’il aimait provoquer et commencer. Cet homme était tout un colosse qui ne parlait pas beaucoup et qui ne se laissait jamais intimider.


Quand il provoquait un affrontement, il y avait tout un rassemblement pour voir cette bagarre et savoir qui remporterait la victoire. Il y avait aussi des enchères qui se faisaient.


Quand les gens voyaient arriver ce gaillard, tous chucho¬taient entre eux. Est-ce que Bouchard le coq va encore l’emporter ?


Moi, ici, je raconte ce que j’ai entendu dire. N’étant pas encore né pour voir ces exhibitions. Ce sont surtout des oncles qui m’en ont parlé.


Dans le temps, nous, les petits, n’allions pas souvent en ville. La ville se trouvait à environ une quinzaine de kilomètres.

 

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Norbert Brassard

 

Norbert Brassard se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : norbert.brassard@videotron.ca

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE

 

Les aventures d’un petit gars de Saint-Honoré,
récit, Norbert Brassard,
Fondation littéraire Fleur de Lys


Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite


Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 418-903-5148

 

 

EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE

(Achat en ligne avec le service PayPal)

Partout dans le monde
PDF

7.00$ CAD

 

Livraison en pièce jointe à un courriel

 

 

 

 

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 418-903-5148

Télécopieur : 418-903-5178

Courriel : contact@manuscritdepot.com

 

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.