Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

 

LES ROMANS DE YOLANDE VINNAC

Vers un autre horizon

Journal d'une renaissance

Un roman signé

Yolande Vinnac

Fondation littéraire
Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2012,

184 pages.

ISBN 978-2-89612-399-5

Tu seras
mes yeux

Un roman signé

Yolande Vinnac

Fondation littéraire
Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2013,

180 pages.

ISBN 978-2-89612-427-5

 

Vers un autre horizon

Journal d'une renaissance

Un roman signé Yolande Vinnac

Au sujet de l'auteur

Communiquer avec l'auteur

Obtenir un exemplaire

 Partager sur Facebook

Fondation littéraire Fleur de Lys,

Lévis, Québec, 2012, 184 pages.

ISBN 978-2-89612-399-5

 

Couvertures

Présentation

Extrait

Photographies du lancement

Suivi médias et Internet

 

COUVERTURES

 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys

▼Cliquer sur la couverture pour agrandir▼

▲Cliquer sur la couverture pour agrandir▲

 

▼Cliquer sur la couverture pour agrandir▼

▲Cliquer sur la couverture pour agrandir▲

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

À l’aube de sa retraite, Marlène, de tempérament non conformiste, vit ses derniers instants d’enseignante dans l’effervescence de sa classe de jeunes adultes.


Elle se laisse transportée un moment par les belles promesses du cours de préparation à la retraite. Rattrapée par la réalité, elle ose remettre en examen les valeurs sociales auxquelles elle a adhéré jusqu’à présent. Elle entreprend alors une profonde réflexion qu’elle partage avec son ami Laurent dans un contexte de découverte de la nature et de son environnement.


Cette prise de conscience lui fait vivre des moments fantaisistes de bonheur et d’intérêts communs avec ses meilleurs amis : des fêtes, des soupers et des rencontres insoupçonnées.


Marlène prend le temps de vivre, de fortifier ses relations, d’intensifier sa vie familiale et de s’interroger sur un bénévolat qui viendrait réconforter son avenir sans altérer son porte-feuille.


Bousculée par ses convictions religieuses, elle recherche un équilibre qui la propulse vers un autre horizon, au seuil d’un bénévolat insolite. La quête de ses valeurs intimes lui donne une nouvelle perspective de vie.

 

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT
 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys



Extrait 1

« …Laurent, Fabienne et Luigi rient à gorge déployée près d’un vieil érable, confident discret des plaisanteries, des bêtises, des grivoiseries, des amours, des misères et des peines. « Ah! Voilà Marlène », s’exclament-ils en levant leur verre. D’autres amis me suivent comme un cortège de noces. Sam, fort et énergique, dans la jeune soixantaine s’affirme comme le plus parfait des machos. Imposant par sa stature il fait souvent pleurer les bébés effarouchés par sa longue barbe de patriarche. II vient de faire une arrivée remarquée. Nous le surnommons « l’homme qui chiffre tout » puisque dans ses propos il fait toujours remarquer les coûts, les prix, les estimations, les aubaines, les épargnes, les taux, les tarifs, les montants et les valeurs. Rien ne lui échappe et on peut lui faire confiance pour négocier n’importe quoi. C’est à lui que chacun s’adresse pour obtenir le meilleur profit. C’est un passionné de moto, pas n’importe laquelle : « la Harley Davidson » s’il vous plaît! Elle l’accompagne dans toutes ses virées des trois saisons; il en parle avec frénésie et la dorlote avec exubérance. Aujourd’hui, il se surpasse dans la confection de plusieurs desserts. Chef cuisinier méconnu il est plus qu’apprécié de ses proches pour ses prodigieux gâteaux et ses plats mijotés avec amour lors des légendaires soupers des jeudis soir avec ses fils. Cet après-midi il arrive les bras chargés de ses prestigieuses pâtisseries, un millefeuille géant, une reine Élisabeth tout aussi grandiose et deux tartes au sucre, confiseries doucement fondantes. Il a un sens exceptionnel de l’humour, son rire est explosif, son dévouement incomparable et son dynamisme audacieux. Colette approche aussi, artiste peintre dans la fin soixantaine, c’est une amie découverte à travers ses expositions et son art. Elle affectionne particulièrement les chats et possède un penchant inné pour la nature et les animaux. Ornithologue passionnée, elle réserve une pièce de sa grande maison victorienne à une volière où circulent en liberté les plus rares oiseaux exotiques. Vêtue de ses plus beaux atours et coiffée comme une princesse aux cheveux longs tressés, Colette ressemble à une belle au bois dormant qui paraît surgir d’une autre époque. Plus à l’aise avec l’anglais qu’avec le français, elle a cette facilité de passer d’une langue à l’autre. J’aime m’entretenir avec elle et éprouve un vif plaisir à entendre cette modulation aux tons harmonieux. Colette a apporté du Cherry que Fabienne et moi aimons particulièrement. Elle n’a pas oublié les hommes pour lesquels elle présente avec délicatesse une bouteille de Lagavulin 16 ans, 43% d’alcool, un Whisky élu meilleur « single malt » tourbé, de l’Île de Islay à l’ouest de l’Écosse. Il offre à l’œil une couleur vieil or aux reflets ambrés et au nez des arômes de tourbe et de fumée. Invariablement il sait prendre la première place des apéros pour des connaisseurs comme Laurent, Luigi et Sam. Chacun, verre à la main, rejoint la table en pleine nature chargée de tous les mets plus aromatiques les uns que les autres. Le barbecue répand son fumet jusque chez les voisins, ça sent bon le poulet rôti, c’est un vrai festin! Laurent lance un discours élogieux et me tire quelques larmes puis il ramasse une cascade d’applaudissements, la fête commence. Les voix s’entremêlent et l’ambiance chaleureuse nous inonde. « Vive Marlène à la retraite! » s’exclame Luigi. « Vive Marlène » reprennent les autres. Laurent s’esquive pour introduire Chopin, mon compositeur préféré. La fête se prolonge jusqu’aux petites heures du matin. Puis chacun regagne son domicile alors que Laurent m’invite à rester dormir à la petite maison blanche. J’accepte avec plaisir, je me sens si fragile… »


Extrait 2

« … Micheline, décédée trop tôt après sa retraite, a laissé un vide cruel chez Danièle et moi. J’ai partagé avec Micheline des fous rires incontrôlables durant les réunions. Je me souviens de cette période lorsque nous étions toutes les deux enceintes et que nous devions quitter précipitamment la salle. Il nous fallait vite anesthésier ces rires embrasés, impénétrables et perturbants qui mettaient les autres dans tous leurs états! Depuis l’âge de vingt-cinq ans, nous en avons passé des jours, des mois et des années à partager les situations des plus cocasses aux plus angoissantes dans ce monde des coulisses de l’éducation. Nous nous sommes confié nos plus intimes secrets. Ces souvenirs indélébiles entretiendront cette grande amitié que mes consœurs appelaient « le trio amical » transformé à grand-peine en duo amical… »
 

 

Extrait 3

« …Encore un saut à la Société des Alcools et je m’aventure sur le pont Jacques-Cartier. Il est 14 h 00. Embouteillage alarmant! C’est vendredi, les Montréalais s’enfuient loin de la ville la fin de semaine. Heureusement j’ai toujours dans ma boîte à CD une musique appropriée à l’humeur du temps. Je choisis Arielle Dombasle, pour la douceur de sa voix et les délicieuses interprétations des chansons « C’est magnifique » et « C’est si bon... » Sans m’en rendre compte, je viens de passer le pont.


M’approchant de la petite maison blanche, trois voitures se frôlent dans le stationnement. Il y a là Colette « la belle au bois dormant », Luigi « l’aventurier », Sam et sa moto, Fabienne « la cinéphile », Charles-Antoine et Laurent. Laurent a organisé pour la fin de semaine une exposition en plein air consacrée aux talents de ses amis. Chacun doit apporter quelques objets moulés, sculptés, travaillés, de fantaisie ou de collection, exprimant ce langage insaisissable d’attachement et d’appartenance entre soi et l’objet. Laurent prévoit mettre en valeur toutes les créativités de ses amis. Il veut faire naître une sorte d’état d’âme destiné à la plus grande rêverie des poètes. Il a lancé une invitation à son cercle d’amis rêveurs pour venir rendre hommage à cette talentueuse exposition. Ces objets bizarres, colorés, fragiles, lourds ou symboliques, déclenchent à coup sûr la passion et l’émerveillement par cette juxtaposition irrationnelle. Les hommes s’occupent de monter un stand d’exposition. Il faut bien suspendre, étaler, accrocher ou épingler dehors tous ces objets. Laurent, Charles-Antoine et Colette s’appliquent à tendre entre deux arbres une immense toile que Colette vient tout juste de peindre sur le thème de « l’union mystique ». Ce chemin de toile exprime les croyances et les forces contemplatives où les licornes, les félins, les crucifix et l’homme s’entremêlent. Un jeu de couleurs, de lumières et d’ombres se cristallise dans une métamorphose irraisonnée. Cette immense toile aux reflets violacés se confond avec les delphiniums et donne au jardin ensoleillé un air de fête. Quant à Fabienne, sensible à l’instabilité des forces de la nature, elle a un adorable penchant pour la neige poudreuse, les flots mouvants et le souffle généreux du vent. Lors de ses vacances au bord de la mer, elle prend plaisir à courir sur la plage dénudée et à laisser aller au gré du vent un de ses cerfs-volants. Elle s’évertue avec passion à le faire disparaître dans le bleu du ciel. Elle attire l’attention sur une petite partie de sa collection. Sam n’hésite pas à promener la grande échelle le long du jardin puis à l’accoter sur le gros arbre. Il veut y fixer, sous le regard inquiet de Fabienne, quelques-unes de ces étoffes voilées après une course effrénée d’un bout à l’autre du jardin pour les faire lever dans les cieux. On croirait voir un manège en plein ciel où batifolent des oiseaux au bec rouge, des flamands roses, un paon, des étoiles de mer, un dragon et des masques de soie ou de satin agrémentés de plumes, de dentelles et de rubans. Ces cerfs-volants féériques déployés aux quatre vents balayent l’azur aux couleurs d’été.


Luigi et Charles-Antoine se dépêchent d’installer deux petites tables de bois retrouvées au sous-sol et les drapent de blanc pour y disposer de curieux objets. Sam retourne à sa moto pour y décrocher une sacoche remplie de menus articles tous marqués de l’emblème Harley-Davidson. Il dépose avec minutie : écussons, porte-clés, décapsuleurs, stylos, housses de téléphones, tasses, verres, autocollants, casquettes, écharpes, jouets de peluche… Bien sûr, il est vêtu de l’arsenal vestimentaire signé Harley-Davidson. Très élégant, il porte avec mérite et distinction la marque typique des plus célèbres motos sur le marché. Il est admirable pour s’être initié tardivement à ce sport et pour avoir développé une remarquable maîtrise de son bolide.


Luigi annonce alors l’heure du thé, il dépose sur la table de la terrasse quelques tasses de porcelaine aux motifs chinois. « Faites votre choix », dit-il. Puis, il ouvre un coffret contenant les thés les plus réputés d’Angleterre et de Chine. « C’est le meilleur temps de la journée, déclare Laurent. Je sens que le jardin va devenir royal avec tous ces joyaux que vous avez apportés, s’exclame Charles-Antoine. » Calmement, chacun déguste le thé avec goût et finesse en humant délicatement le nuage de vapeur aromatisé qui se dissipe lentement… »

 

Obtenir un exemplaire

 

 

[ Album du lancement ]

[ Retour au menu ]

 

 

ALBUM DE PHOTOGRAPHIES DU LANCEMENT

 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Samedi 14 avril 2012 Salon de coiffure Nathalie Brosseau coiffure

4285 Beaubien est, Montréal, QC H1T (coin de la 25eme avenue)
 

 

[ Suivi médias et Internet ]

[ Retour au menu ]

 

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Cliquez sur les logotypes des médias et/ou site Internet ci-dessous

 

À VENIR

À VENIR
À VENIR À VENIR

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR
 

Yolande Vinnac

 

Née en 1947, l’auteure a vécu sa petite enfance en Allemagne puis a regagné la France avec sa famille pour y vivre son adolescence. À l’âge de 15 ans, elle suit les siens qui s’installent à Montréal, ville qui lui est chère et qu’elle adoptera pour toujours.

Elle poursuit ses études secondaires au Collège Français puis obtient un baccalauréat en Sciences infirmières à l’Université de Montréal. En 1971 elle débute comme infirmière en chirurgie à l’Hôpital St-Luc de Montréal. Elle complète sa formation générale par l’obtention d’une maîtrise en Sciences infirmières option éducation et entreprend une carrière d’enseignante sur une période de plus de 30 ans. Son parcours la propulse en recherche sur l’étude des milieux cliniques pour le compte de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. À travers son cheminement, elle participe à l’élaboration de différents programmes éducatifs et à la formation de plusieurs professeurs.

Parallèlement l’auteure s’oriente vers les médecines douces. Dans les années 80, elle devient praticienne en massothérapie et réflexologue. Dans ses dernières années de professorat, son vaste champ d’intérêt dans le domaine de la santé l’amène à se mettre à l’épreuve en soins psychiatriques. L’auteure développe son expertise en relation d’aide comme intervenante en milieu psycho carcéral.

Au fil des ans, elle a développé divers intérêts notamment en matière artistique. Les musiques du monde comblent son univers en démarquant la fluctuation de ses émotions. Son immense besoin de créer la pousse à s’introduire à la peinture et à faire quelques expositions à Saint-Jean-Port-Joli. Elle apprécie également la cinématographie qui lui révèle des scènes de beauté naturelle aux dialogues et aux images simples et émouvants. De plus, l’auteure reste sensible à la littérature qui la transporte ailleurs et qui la fait voyager soit à travers le temps ou découvrir des lieux étranges comme celui de Nicholas Vanier dans son livre « Le voyageur du froid », passionné pour la découverte du Grand Nord.

Outre sa passion pour les arts, l'auteure affectionne spécialement la nature. Cette tendance l’entraîne à suivre la migration des oiseaux notamment des oies blanches d’abord à Cap-Tourmente près de Québec puis à Baie-du-Febvre. Cette démarche place l’auteure en contact avec la culture et la littérature des premières nations envers laquelle elle témoigne un profond respect. Les parcs, les espaces verts et les fontaines attirent particulièrement l'auteure où elle aime passer des heures à voir les enfants s’exclamer et rire.

Adepte de l’humour elle fortifie, auprès de ses petits-enfants, son sens de la fantaisie en partageant avec eux des jeux de rôles imaginaires et farfelus.

Elle raffole aussi des promenades en ville : les boutiques de la rue St Denis à Montréal, la vie animée du centre-ville, celle du Vieux-Port aux premières heures du jour. Elle aime découvrir l’âme de chaque ville à travers ses habitants.

Maintenant à la retraite l’auteure dispose de plus de temps pour écrire et partager la joie, le plaisir et la satisfaction des événements de la vie vus sous le jour de la réflexion et de la réjouissance.

Elle souhaite par ce premier livre reconnaître et faire partager à ses lecteurs la simplicité de la vie, en éloigner le dégoût ou l’insignifiance, en déguster les saveurs pour en apprécier les beautés universelles.

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

Yolande Vinnac

 

Yolande Vinnac se fera un plaisir de lire
et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique : venusunev@hotmail.ca

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE OU PAPIER

 

Vers un autre horizon - Journal d'une renaissance, roman,
Yolande Vinnac, Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)
 

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 418-903-5148

 

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

Exemplaire papier Exemplaire numérique

Résidents du

Canada

 

24.95$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

Résidents

ailleurs dans le monde

 

Écrivez à l'adresse suivante car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

Résidents du

partout dans le monde

 

7.00$ CAD

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

 

 

Commande postale
1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

 

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


24.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :
renee-fournier@bell.net

 


Exemplaire numérique


Partout dans le monde


7.00$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 15 jours ouvrables

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 418-903-5148 (interurbain gratuit abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.