Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

 
 

Centre d'information sur l'édition en ligne

(numérique, impression à la demande, ebook,...)

 

Vous êtes dans la SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

SECTION III

Exemples de contrats d'édition

 

 

Initiation à l'édition en ligne

 Partager sur Facebook

 

 

L'Internet et les jeunes une fois de plus au  banc des accusés

 

Dans une lettre d'opinions publiée par le quotidien Le Devoir dans son édition du 6 août 2007, Danielle Dufresne de Rimouski se demande si la formation des professionnels est en cause dans les histoires  «de routes qui défoncent, de ponts qui s'écroulent, de patients qui meurent, de bénéficiaires qui sont mal traités, de jouets mal conçus, de publicité mensongère...» :

 

«Ne faudrait-il pas jeter un regard critique sur la formation des professionnels? Le principal critère d'admission dans les maisons d'enseignement n'est-il pas basé sur la quantité d'étudiants? Le plagiat sur Internet est tellement fort que les étudiants remettent des dossiers «ça d'épais» avec des textes copier/coller et ils reçoivent des notes sans avoir rien compris à la matière dont ils parlent.»

 

Doutes sur la formation des professionnels

Le Devoir, édition du lundi 06 août 2007

 

 

L'accusation ne tient pas la route parce que la très grande majorité des décisions en notre société ne sont pas prises par les jeunes mais les plus vieux, les baby-boomers, sortis de nos écoles bien avant l'arrivée de l'Internet grand public. Par exemple, la très majorité des témoins aux audiences de la commission d'enquête sur l'effondrement du pont de la Concorde à Laval n'étaient pas de jeunes professionnels mais plutôt, pardonnez-moi l'expression, de «vieux routiers» des différentes professions impliquées. Le constat saute aux yeux de toute personne bien informée.

 

Il y a donc erreur sur la source d'information et sur la personne dans cette accusation ridicule de l'Internet et des étudiants pour tous les maux de notre société. Quant aux critères d'admission de nos maisons d'enseignement et la formation qu'elles dispensent aux futurs professionnels, notez que ce sont encore et toujours les plus vieux qui dirigent ce secteur. Les jeunes ne font que répondent aux demandes de leurs professeurs, d'autant plus que toute remise en cause un peu trop critique des théories enseignées leurs fait perdre des points. On veut que l'étudiant rentre dans le moule afin qu'il ne représente pas une menace pour la profession une fois sur le marché du travail et rien de mieux que le «copier/coller» du discours officiel accessible sur Internet pour en donner l'illusion.

 

Heureusement, il n'y a pas que le discours officiel qui se retrouve sur Internet; il y a aussi celui des dissidents, celui des gens qui dénoncent les façons de faire actuelles. L'internet est très souvent le seul et unique lieu où l'étudiant découvre que les théories et les pratiques enseignées sur les bancs d'écoles peuvent et doivent être remises en question.

 

Enfin, ce n'est pas en naviguant sur Internet que les jeunes se forment à la tactique la plus courante en notre société lorsque survient un problème impliquant sa profession : nier d'emblée sa responsabilité et renvoyer immédiatement la balle à l'autre. C'est en regardant leurs futurs patrons... à la télé !

 

 

 

Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Proposer une information : contact@manuscritdepot.com

 

Vous êtes dans la SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

SECTION III

Exemples de contrats d'édition

 

 

 

Nous éditons votre livre en format papier et numérique

En savoir plus

Centre d'information sur les droits d'auteur

Les types de droits d'auteur

La protection et la gestion des droits d'auteur

Centre d'information sur l'édition en ligne

Ce centre d'information se veut une mine de renseignements pour quiconque souhaite découvrir le nouveau monde du livre.

Accueil

Centre de formation

Conférences, ateliers
et séminaires pour
le grand public,
les étudiants
et les enseignants.

Accueil

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.