Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys – Montréal, Qc.

Consulter notre

Petit dictionnaire de l'édition électronique

Accueil

Actualités

Dossiers

À ne pas manquer

Abonnement

@ Écrivez-nous

 

Dernière modification : 13/01/15 à 13:55

 Journée mondiale du livre et du droit d'auteur 2008


 

  Affiche officielle - Cliquez pour agrandir

 

Message de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO,

à l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur
23 avril 2008

 


Depuis 1996, le 23 avril, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur associe des millions de personnes, dans plus d’une centaine de pays au Sud comme au Nord, à la célébration solennelle des multiples fonctions du livre dans la vie des sociétés humaines. Elle les convie également à une réflexion sur la place du droit d’auteur qui lui est associé.


En 2008, cet événement constitue une nouvelle occasion pour les décideurs politiques, les agents économiques et les acteurs de la société civile de mettre à l’honneur, chacun dans son domaine, cet outil unique de culture, d’éducation, de participation, de communication et de divertissement qu’est le livre.


Le livre contribue à construire et maintenir le tissu éducatif, culturel et économique de nos sociétés, et y joue des rôles multiples et fondamentaux.


Cette œuvre de l’esprit protégée par le droit d’auteur, qui nourrit le patrimoine immatériel de l’humanité, est aussi une marchandise, une dualité qui a été mise en évidence et analysée maintes fois. Le livre est ainsi le pivot d’une vaste chaîne d’activités et de professions génératrices de revenus, et une composante importante du développement économique.


La proclamation par l’Assemblée générale des Nations Unies de 2008 Année internationale des langues nous invite en outre à revenir sur une autre dimension du livre, complémentaire aux précédentes : la dimension linguistique de l’édition.


Le livre est, en effet, un support d’expression qui vit par la langue et dans la langue. Chaque livre est écrit, produit, échangé, utilisé et apprécié dans un cadre linguistique donné. En choisissant sa langue, l’auteur sélectionne aussi ses lecteurs, qui devront être capables de le comprendre. La traduction permet d’établir des ponts linguistiques qui fourniront autant de livres, et de lectorats, nouveaux.


Lorsqu’une langue n’a pas accès au monde de l’édition, elle est exclue – avec ceux qui la parlent – d’une grande partie de la vie intellectuelle et de l’activité économique de la société. D’où l’importance d’un développement du multilinguisme par le biais de la traduction.


A moment où la proclamation de l’Année internationale des langues place au premier plan la question des langues et du multilinguisme sur l’agenda international, il est plus que jamais essentiel de réfléchir à l’avenir du livre en tant que véhicule d’expression et de reconnaissance linguistique.


Dans ce contexte, il devient urgent d’ouvrir plus largement aux langues l’accès à l’édition, afin de promouvoir l’échange des livres et des contenus éditoriaux, et donc cette « libre circulation des idées par l’écrit et par l’image » proclamée dans l’Acte constitutif de l’UNESCO.


En cette treizième Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, j’invite solennellement l’ensemble des États membres, des partenaires et des amis de l’UNESCO à nous rejoindre dans la réflexion et dans l’action pour que la place du livre et de la lecture soient pleinement reconnue au bénéfice d’un monde qui puisse se revendiquer, y compris dans la pratique, comme réellement multilingue.

Koïchiro Matsuura

Directeur général de l’UNESCO
 

Source

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

Commenter cet article, écrivez à :

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Article mis en ligne le 9 avril 2008

PUBLICITÉS

-

 

-

 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.