Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

Nous

Contact

Recherche

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys – Laval, Québec.

Accueil

Actualités

À lire sur Internet

À ne pas manquer

Dossiers

Chaîne YouTube

RSS

 

 

 

Article mis en ligne le 28 octobre 2008

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

Participation de la Fondation littéraire Fleur de Lys

au Bar Littéra-culture du Consulat général de France à Montréal

 

[ Voir aussi le communiqué officiel du Consulat général de France à Montréal ]

[ Information sur le site du consulat ]

 

 

Bar littéra-culture : « Un livre numérique est-il toujours un livre ? »
Lundi 24 novembre 2008 - 17h00 à 19h00. Entrée libre.

Bar Le LAÏKA, 4040 Boulevard Saint-Laurent (coin Duluth),
Métro Sherbrooke/Saint-Laurent.

La Fondation littéraire Fleur de Lys est très heureuse d'annoncer que son président et fondateur, Serge-André Guay, sera l'un des invités du prochain Bar Littéra-culture organisé par le Consulat général de France à Montréal.

 

Profitant de la venue de l’écrivain, éditeur, François BON, au Salon du livre de Montréal, le Consulat Général de France à Québec organise le lundi 24 novembre un bar littéra-culture au bar Le LAÏKA. Animé par Marie-Andrée Lamontagne (des éditions FIDES, journaliste, animatrice littéraire et écrivain), ce rendez-vous convivial est l'occasion pour le public de côtoyer des artistes, dans un cadre décontracté, autour d'un verre et au cours d'une discussion ouverte sur la question " Un livre numérique est-il toujours un livre ? ". Venez donc nombreux participer à ces libres échanges aux côtés de François BON et de plusieurs invités français et québécois, artistes ou professionnels issus du monde littéraire.

 

 

COMMUNIQUÉ OFFICIEL

 

Lundi 24 novembre 2008 

BAR LITTERA-CULTURE
17h 00 à 19h 00

 

UN LIVRE NUMERIQUE EST-IL TOUJOURS UN LIVRE ?

 

Au Bar Le Laïka
4040 Bd Saint-Laurent (coin Duluth)
Sherbrooke- ou Mt-Royal 55

 

Entrée libre

 

 

Profitant de la venue de François BON, écrivain et éditeur numérique à l’occasion du Salon du Livre de Montréal, le Consulat Général de France à Québec organise, le lundi 24 novembre prochain de 17h00 à 19h00, un bar littéra-culture au Bar Le Laïka. Animé par Marie-Andrée Lamontagne, poète, traductrice, romancière, journaliste, animatrice littéraire etc., ce rendez-vous convivial est l'occasion pour le public de côtoyer des écrivains et créateurs, dans un cadre décontracté, autour d'un verre lors d'une discussion ouverte sur la question : UN LIVRE NUMERIQUE EST-IL TOUJOURS UN LIVRE ? 

 

 

- 30 -

 

 

Source :

 

Consulat général de France à Montréal

 

Estelle PRIEST, chargée de l'audiovisuel, 514 878.6254 

 

Annie CASTELAIN, adjointe pour la presse, 514.878.6215  

 

 

 

Animatrice

 

Marie-Andrée Lamontagne, poète, traductrice, romancière, journaliste, animatrice littéraire.

 

 

Liste des invités

 

François Bon, Serge-André Guay, Jean-Michel Salaün, Isabelle Gaumont, Gilles Herman, Me Claude Bourgie-Bovet, Bertrand Gervais, Yannick B Gélinas et Bruno Lemieux.

 

 

Biographie des invités

 

FRANÇOIS BON

 

François Bon né en 1953 en Vendée, il débute dans une école d'ingénieur à dominante mécanique (Arts et Métiers), il travaille plusieurs années dans le soudage par faisceau d'électrons pour l'aérospatiale et le nucléaire, en France et à l'étranger. Il publie en 1982 Sortie d'Usine et se consacre désormais à la littérature. Son corpus très varié, compte plus de trente oeuvres  dont plusieurs romans, récits, poèmes en prose et romans pour adolescents. Il enseigne à l’Université de Bordeaux, à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris. Lauréat en 1984-1985 de l'Académie de France à Rome (Villa Médicis). En 1991, il débute une recherche continue dans le domaine des ateliers d'écriture (Tous les mots sont adultes, Fayard, 2002, 2005). Il crée dès 1997 un des premiers sites web consacré à la littérature, qui deviendra Remue.net ouvert à d'autres collaborateurs, et Tiers-Livre.net (www.tierslivre.net). Son intérêt pour la création littéraire sur et pour Internet l'amène à travailler également la photographie numérique (Tumulte). Il collabore avec le théâtre (Quatre avec le mort à la Comédie Française 2002, Daewoo à Avignon en 2004), traduit en allemand, danois, suédois, chinois, néerlandais, anglais, coréen et japonais. En 2005 et 2006, il est professeur invité en littérature de l'école nationale supérieure des Beaux-Arts (Paris).

 

Son dernier livre publié: Rock'n roll, un portrait de Led Zeppelin, Albin-Michel, sept 2008.

 

Prix littéraires :1987-1988, lauréat du Deutscher Akademischer Austauschdienst (Berliner Künstlerprogramm).1991, lauréat de la Fondation Bosch (Stuttgart); 1992 Prix Paul Vaillant-Couturier pour L'enterrement; 1992 Prix du livre en Poitou-Charentes pour L’Enterrement; 1993 Prix Télérama pour Dans la ville invisible;  2000 Prix France Culture / revue Urbanisme « La ville à lire » pour Paysage fer; 2002 Prix Louis Guilloux pour Mécanique; 2002 Prix d'automne de la Société des gens de Lettre pour Rolling Stones; 2004 Prix Wepler pour Daewoo.

 

 

SERGE-ANDRÉ GUAY

 

Serge-André Guay né à Lévis (Québec, Canada) en 1957.  Adolescent, il publie trois recueils de poésie. À 16 ans, il signe une chronique de poésie dans l’hebdomadaire régional, lit ses poèmes à la radio locale et organise le concours national de poésie de la « Société des poètes québécois » dont il est le plus jeune administrateur. Il sera ensuite pigiste pour différents médias écrits et électroniques du Québec et de l’Ontario, dont le quotidien Le Soleil, la radio de Radio-Canada à Québec, et l’hebdomadaire francophone de Toronto, L’Express, etc. Il suit un stage de formation en éducation aux médias en France en 1981 et fonde le Club d’initiation aux médias, un organisme d’éducation populaire qui veut développer le sens critique de la population face aux médias. En 1987, il est consultant en communication et en marketing. En 1992, il fonde une firme de recherche marketing spécialisée, signe de nombreux articles, donne des conférences percutantes sur le comportement des consommateurs.

 

En 2000, il écrit sur la recherche marketing et la manière de motiver les consommateurs à consommer, sur le marketing politique québécois  «Comment motiver les Québécois à voter pour ou contre l’indépendance du Québec» et enfin, le troisième est un essai de gouvernance personnelle.


Il rompt son premier contrat d’édition d’un commun accord  avec son éditeur et se tourne vers l’édition en ligne. En juin 2003, il met sur pied la Fondation littéraire «Fleur de Lys», premier éditeur libraire québécois sans but lucratif en ligne sur Internet (http://www.manuscritdepot.com/). Depuis, il a édité plus de deux cents œuvres d’auteurs provenant de la francophonie et de différents genres littéraires. Serge-André Guay questionne les idées reçues. Animé d’une profonde réflexion sur la conscience et la condition humaine, il est un «penseur-entrepreneur», à la fois fonceur et analytique.

 

 

JEAN-MICHEL SALAÜM

 

Jean-Michel Salaün. Directeur de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal, Jean- Michel Salaün est un spécialiste de l’économie des médias et des bibliothèques, aujourd’hui bousculée par le numérique.

 

Il a écrit, co-écrit et dirigé plusieurs livres sur l’économie de la télévision, celle des bibliothèques, le marketing des services d’information, ou encore au passage du document au numérique, ainsi que de nombreux articles dans les revues spécialisées du domaine. Avant de traverser l’Atlantique pour prendre la direction de l’EBSI, il a été notamment directeur des études et de la recherche de l’École nationale des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) et il a coordonné pour le Centre national de la recherche en France (CNRS) un réseau thématique pluridisciplinaire de 150 chercheurs sur le document numérique. Jean-Michel Salaün est actuellement professeur à l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib - www.enssib.fr).
 

 

ISABELLE GAUMONT

 

Isabelle Gaumont est  comédienne, auteure, et scénariste. Elle écrit et produit son premier one « woman show » Élucubrations féminines, en 2000, et son second, Gaumontville, en 2001. On l’a vue au théâtre, à la télévision et aussi entendue à la radio. Sa première expérience d’écriture pour une sitcom (Un gars, une fille Radio-Canada ) lui donne la piqûre (elle y a également joué plusieurs rôles). Depuis, elle a prêté sa plume à Et Dieu créa Laflaque (Satire politique Radio-Canada), des émissions pour enfants, et plusieurs autres, se permettant même quelques billets d’humeur dans une série documentaire sur la condition de la femme. Elle tournera son premier scénario de court-métrage, Cinquante en 2008.


Parallèlement, elle a tenu des rôles variés à la télévision et au cinéma (La galère SRC, Mystery Hunters Discovery Kids, Détect Inc SRC, Les hauts et les bas de Sophie Paquin SRC, Smash SRC, Naked Josh Showcase, Horloge biologique, et une trentaine d’autres). Le style littéraire permettant de mener plus loin ses idées, Isabelle écrit un premier roman, Cousine de personne, publié par Les Éditions Internationales Stanké. Ce roman pamphlétaire et direct lui vaut d’excellentes critiques et une nomination pour le Prix de la relève Archambault en avril 2006. En réponse à l’ex-premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, qui déclarait que les Québécois ne travaillent pas assez, elle publie son deuxième roman, Subordonnée, publié par Hurtubise HMH en septembre 2007. Subordonnée est le roman de l’aliénation sous toutes ses formes et sur tous ses terrains: travail, vie de couple, vie personnelle. La hantise de la performance à tout prix s’y étale dans toute son horreur et son absurdité, de sa manifestation la plus ténue jusqu’à ses conséquences les plus extrêmes.(www.isabellegaumont.com)

 

 

GILLES HERMAN

 

Gilles Herman d’origine Belge. C’est avec un diplôme en génie nucléaire que Gilles Herman arrive au Québec en 1998. Il aborde l’édition par le biais de la technologie, mandaté par les éditions du Septentrion pour informatiser leurs opérations. De l’entrepôt à la charge de projet, en passant par la mise en page et la production, il effectuera à peu près toutes les tâches liées à l’édition. Cinq ans plus tard, il est nommé directeur, succédant ainsi à Gaston Deschênes. C’est en 2005 que Gilles Herman devient propriétaire majoritaire. Tout en maintenant l’orientation éditoriale de la maison, centrée autour de l’histoire de l’Canada, il s’assure de lui assurer une place de choix dans l’avenir numérique. En septembre 2007, il est élu président de la section littéraire de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) où il siège, entre autres, sur le comité du numérique.

 

 

MADAME CLAUDE BOURGIE-BOVET

 

Me Claude Bourgie-Bovet est mariée et mère de trois enfants. Elle devient avocate et membre du Barreau du Québec en 1975,  après un baccalauréat en Droit civil à l’Université McGill (1973). Après des débuts au bureau d’avocats Dagenais Lalande Coutu, elle entre en 1980 à la Société Financière Bourgie Inc., dont elle est Vice-présidente aux affaires juridiques depuis 1996 ainsi que Présidente de la Fondation Marc Bourgie. Depuis 2003 elle est membre du comité de direction de la Chaire Raoul Dandurand de l’UQAM, chaire en études stratégiques et diplomatiques. Elle a également participé à de nombreuses activités communautaires (Déontologie animale, Sécurité publique, Formation d’animatrices, Citoyens de Laval, etc..)

 

En 2002 elle est membre du comité organisateur du Prix littéraire des Collégiens et gestionnaire du Prix et accompagne la délégation québécoise au Goncourt de lycéens 2006, 2007.
 

 

BERTRAND GERVAIS

 

Bertrand Gervais né le 10 août 1957 à Saint-Jérôme. Romancier, nouvelliste et essayiste québécois. Il est détenteur d’une maîtrise en études littéraires (1984) et d’un doctorat en sémiologie (1988) de l'Université du Québec à Montréal. Professeur titulaire depuis 1988, il enseigne la littérature américaine et la théorie littéraire.  Co-récipiendaire du Prix de la recherche de l’Université du Québec pour les arts et les lettres (1998) Bertrand Gervais est tour à tour professeur invité à la Faculté des lettres de l’Université de Toronto, (1994), à l’Université de Perpignan (1994), puis à l’Université fédérale de Porto Alegre et à l’Université fédérale Fluminense (Niteroi) du Brésil (1999 et 2004). Depuis 1999, il est le directeur de Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, ainsi que du NT2, le laboratoire de recherches sur les sur les arts et les littératures hypermédiatiques, tous deux à l’Université du Québec à Montréal. Il s’intéresse entre autre aux nouvelles formes fictionnelles, de même qu’aux théories sur l’imaginaire et ses figures. Quand il ne travaille pas sur le labyrinthe et les formes contemporaines de l’oubli, ou sur l’imaginaire de la fin et les fictions apocalyptiques, il rédige des fictions et des récits, à la limite du fantastique. 


Quelques publications :  La ligne brisée : Labyrinthe, oubli et violence. Logiques de l’imaginaire. Tome II (2008); Figures, lectures. Logiques de l’imaginaire. Tome I (2007); Le maître du Château rouge, roman (2008); L’île des Pas perdus, roman (2007). À l'écoute de la lecture, Québec, Nota bene, 2006 etc.
 

 

YANNICK B GELINAS

 

Yannick B Gélinas est réalisatrice indépendante de vidéos et de multimédias d’auteur depuis 1998. Pionnière de la vidéo sur le web, elle travaille aussi comme réalisatrice pour divers projets culturels depuis 2001. Elle partage maintenant son expérience et sa vision des médias numériques et  de la vidéo à travers chroniques, entrevues et conférences.

 

Experte en médias numériques, elle se passionne pour le cinéma et la technologie. Réalisatrice de courts métrages, documentaires, reportages, elle est également artiste médiatique et consultante en stratégies technologiques. Elle rédige la chronique “Le carnet de Yannick” à l’émission de cinéma Premières vues sur VOX (Montréal, Québec) à partir de sa veille web et vidéo. S’intéressant à l’interactivité en arts médiatiques, à la littérature électronique et aux nouvelles avenues de la vidéo sur le web, elle observe avec intérêt les changements que subissent les médias traditionnels (radio, télévision, cinéma, journaux) qu’amènent l’utilisation des réseaux sociaux et communautés sur le web.

 

Elle a étudié en communications à l’Université du Québec à Montréal (Bac en cinéma, maîtrise en multimédia interactif en 1999).Yannick B.GELINAS tient un carnet d’humeurs depuis 2005 : Vivre la vie http://www.dziit.com/about/  Elle a participé à de nombreux ateliers sur le numérique, la poésie ; participé à des émissions sur la littérature électronique et le « citoyen numérique », a siégé sur de nombreux comités et animé de nombreuses conférences.
 

 

BRUNO LEMIEUX


Bruno Lemieux est originaire de l’Estrie. Professeur de lettres et de communication au Cégep de Sherbrooke, il s’intéresse à la production romanesque contemporaine et à la transmission de la culture; à cet égard, il a travaillé à la création du Prix littéraire des collégiens. Privilégiant le texte court, il écrit des nouvelles et des suites de poésie qu’on peut lire dans diverses revues : plus récemment Art Le Sabord, Biscuit chinois, Jet d’encre, Moebius et XYZ. Auteur de textes de chanson. Bruno Lemieux a reçu en 2006 le premier prix du Concours national de paroliers «Chanson pour tes yeux». 

 

Extraits de son blog :La vidéo devient un outil d’écriture poétique visuelle, sonore et textuelle au travers d’esquisses numériques, de mini-essais interactifs sur le web ».


Productions : le littéraire: « Mordre » suivi de « Parenthèse » (livre-CD, offrant des vidéos et poèmes interactifs sous forme de journal intime vivant), « Navigations » et « Autoportrait » (cédérom offrant des vidéos et des poèmes de Marie Uguay, morcellés et interactifs), « L’emportement » suivi de « Plaisir », le film (DVD non interactif pour des raisons de diffusion, parle des plaisirs de la vie, recherche sur le bonheur).

 

 

Informations :

 

Consulat général de France à Montréal

Estelle PRIEST, Chargée de l'audiovisuel-bars littéra-culture / 514.878.6254 

Annie CASTELAIN, adjointe pour la presse / 514.878.6215

 

 

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

 

Commenter cet article

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Article mis en ligne le 28 octobre 2008

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

PUBLICITÉ

-

 

-

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.