Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

Nous

Contact

Recherche

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys – Montréal, Qc.

Accueil

Actualités

Dossiers

À ne pas manquer

Abonnement

@  Écrivez-nous

 

 

 

Article mis en ligne le 4 janvier 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

La couverture du nouveau monde du livre par la presse québécoise au cours de l'année 2008 fut anémique

 

 

Édition en ligne, impression à la demande, livre électronique (ebook, livrel), livre numérique, papier électronique (epaper, papiel) et autres sujets témoignant de l'émergence du nouveau monde du livre sont passés quasiment inaperçus dans les médias québécois en 2008.

 

Sur le site Internet de Gesca Limitée, propriété de Power Corporation du Canada et éditeur de 7 quotidiens québécois, Cyberpresse, le moteur de recherche dans les archives nous réfère seulement quatre articles publiés en 2008 avec les mots-clés «ebook», «livre électronique» et «papier électronique» :

 

Vive le eBook libre!

Mes rêves et la réalité

Le chameau et la souris

Demain, la bibliothèque

 

Ces quatre articles furent tous publiés par un seul des sept quotidiens de Gesca Limitée, Le Soleil de la Ville de Québec. Ailleurs en province : rien, même à Montréal.

 

Et tout aussi curieux que cela puisse paraître, c'est le critique littéraire du quotidien Le Soleil de Québec, Didier Fessou, qui fera écho à la présence du livre électronique au Salon du livre de Montréal. Le quotidien La Presse de Montréal, l'un des commanditaires du Salon du livre de Montréal, passera le sujet sous silence. Il s'agissait pourtant d'une grande première pour le livre électronique au Salon du livre de Montréal mais c'est un journaliste de la Ville de Québec qui traitera du sujet.

 

Dans la section «Technaute» du même site Internet des quotidiens de Gesca Limitée (Cyberpresse), on trouve 9 textes publiés en 2008 avec les mots-clés «livre électronique» et «ebook» :

 

Bouquiner partout et à tout moment

Un Noël techno moins euphorique que l'an passé

Oprah Winfrey vante le Kindle

L'heure du livre électronique est-elle venue?

Sony lance son livre électronique au Royaume-Uni

Regain d'intérêt pour le livre électronique

Amazon dopé par les ventes de fin d'année

Bouquiner partout et à tout moment

Amazon achète Audible

 

Cette courte liste nous enseigne que la couverture de presse du nouveau monde du livre par les journalistes de la section «Technautes» de Cyberpresse est aléatoire. Par exemple. «Technautes» traite du lancement du livre électronique de Sony au Royaume-Uni mais pas du lancement de ce même appareil de lecture en France, pas plus qu'au Canada. Aussi, aucun média québécois ne mentionnera que le lancement du livre électronique de Sony au Canada en juillet 2008 exclu le Québec. Enfin, aucun médias québécois ne traitera de l'arrivée du livre électronique au Québec quelques mois plus tard, plus précisément le 11 novembre 2008, à l'initiative des librairies Archambault, un événement qui aurait du être l'objet d'un moins un article dans la presse québécoise.

 

Du côté de Canoë - Le portail d'information sur l'actualité et le divertissement, une entreprise de Quebecor, l'un des plus grand conglomérat de médias au Canada, un seul article a abordé le sujet du livre électronique en 2008 : L’état du livre au Québec / «Internet ne tuera pas l’imprimé», publié dans le quotidien Le journal de Montréal.

 

Le moteur de recherche du site «Nouvelles» de la Société Radio-Canada ne relève aucune couverture de presse du livre électronique en 2008. Rien aussi dans la zone «Arts et spectacles». Il en va de même dans la revue techno 2008 de Radio-Canada.

 

Bref, les grands médias québécois sont loin d'être à la page au sujet du nouveau monde du livre. Force est de conclure que les Québécois intéressés par le sujet se voient dans l'obligation de consulter les médias étrangers, notamment les médias américains et français.

 

Ainsi, l'émergence du nouveau monde du livre au Québec rencontre d'énormes difficultés car «Pour innover, la présence des médias est nécessaire». De toute évidence, les médias québécois demeurent passifs face à ce nouveau monde du livre. Comme je le soulignais dans un article de notre revue de presse de l'année dernière, «Le futur du livre est ailleurs... qu'au Québec». La situation n'a pas changé en 2008.

 

 

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

P.S. : À noter la publication d'un dossier spécial sur la littératie (Voyage en littératie) et d'un texte sur le livre électronique (Un boom du livre électronique en France) dans l'édition de novembre 2008 du magazine Livre d'ici, - La revue des professionnels de l'édition, surtout disponible sur abonnement.

 

 

 

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

 

Commenter cet article

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Article mis en ligne le 4 janvier 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

PUBLICITÉ

-

 

-

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.