Accueil

Librairie

Édition

Actualité

Conférences

Nous

Contact

Recherche

RSS

Plan du site

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Menu ci-dessous

Accueil

Actualités

À lire sur Internet

À ne pas manquer

Dossiers

Chaîne YouTube

RSS

 

 

 

Article mis en ligne le 15 février 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

La plus importante conférence mondiale au sujet des outils de changements dans le monde de l'édition

O'Reilly Tools of Change for Publishing Conference

 

 

Serge-André Guay, président

Fondation littéraire Fleur de Lys

contact@manuscritdepot.com

a plus importante conférence mondiale au sujet des outils de changements dans le monde de l'édition, Tools of Change for Publishing Conference (TOC - Conference), se tenait cette semaine (9-11 février 2009) à New York. L'événement se tient depuis trois ans à l'initiative de O’Reilly Media.

 

Évidemment, aucun médias québécois n'a reconnu l'intérêt de traiter de cet événement, même s'il s'agit du plus important dans le monde dans le domaine de l'édition. «Évidemment» parce qu'au Québec, l'avenir de l'édition et du livre n'est pas encore un sujet d'actualité populaire. Le sujet est souvent confiné aux chroniques traitant des nouvelles technologies, ce qui peut laisser croire que seul le contenant importe dans ce domaine.

 

Aux États-Unis, le «Tools of Change for Publishing Conference» a été l'objet d'une couverture de presse importante dans plusieurs quotidiens. Il s'agissait d'une occasion unique pour sensibiliser la population au développement de la nouvelle économie du livre à la suite de l'avènement de l'édition électronique, de l'impression à la demande, de l'encre et du livre électronique, etc. Les Québécois sont encore trop peu informés par leurs médias au sujet de cette nouvelle réalité du livre qui s'impose partout dans le monde industrialisé.

 

 

Notre revue de presse (À lire sur Internet) publié dans ce magazine en ligne démontre clairement, jour après jour, à quel point les Québécois sont isolés par leurs médias face à l'avenir du livre en raison du manque d'information et de volonté politique. Ailleurs dans le monde, on trouve à chaque jour des articles au sujet de cette nouvelle réalité du livre et, ce faisant, les médias participent activement à l'émergence de la nouvelle économie du livre.

 

Il faut dire que les médias québécois ont peu de choses à se mettre sous la dent au sujet de l'avenir du livre. Le ministère de la culture du Québec, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), l'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), l'Association des libraires du Québec (ALQ), l'association «Les Bibliothèques publiques du Québec», etc. demeurent silencieuses au sujet de l'avenir du livre au Québec sur la scène publique. Difficile pour nos médias de s'alimenter en actualité sur le sujet en pareil cas, si ce n'est de se référer aux nouvelles en provenance d'ailleurs dans le monde, comme ce fut cette semaine avec la sortie de la deuxième version du livre électronique du libraire en ligne Amazon, le Kindle 2, aux États-Unis. Plusieurs médias québécois ont traité de l'événement américain. Il s'en trouve même un, le quotidien Le Devoir, qui a profité de cette annonce du Kindle 2 pour faire référence à la Fondation littéraire Fleur de Lys [ lire l'article ] (merci au chroniqueur Bruno Guglielminetti).

 

Je vous recommande, si l'anglais vous est familié, de consulter le site Internet de «Tools of Change for Publishing Conference». Vous y trouverez :

 

Les diapositives et les textes des différents conférenciers

 

Les vidéos des conférences et des tables rondes

 

Un livre numérique réunissant les textes des conférenciers

 

Les liens vers les différentes couvertures de presse de l'événement

 

Des liens vers les démonstrations vidéos présenter par les conférenciers

 

Des photographies de l'événement

 

 

Si vous désirez lire des comptes-rendus en FRANÇAIS,

visitez le blogue «L'édition électronique ouverte» :

 

Plastic logic (Tools of change for publishing)

 

Des livres aux hommes [L'édition comme un (web) service] (Tools of change for publishing)

 

Machines à imprimer, machines à lire

 

Et si iTunes avalait tous vos livres ? (Tools of change for publishing)

 

Les guides de voyage en ligne (Tools of change for publishing)

 

Les projets de l’Open publishing lab (OPL) (Tools of Change for Publishing)

 

Expériences d’édition électronique (Tools of change for publishing)

 

What would Google do? (Tools of change for publishing)

 

“A book is a place” (Tools of change for publishing)

 

 


Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

Commenter cet article

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Article mis en ligne le 15 février 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

PUBLICITÉ

-

 

-

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.