Accueil

Librairie

Édition

Actualité

Conférences

Nous

Contact

Recherche

RSS

Plan du site

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Menu ci-dessous

Accueil

Actualités

À lire sur Internet

À ne pas manquer

Dossiers

Chaîne YouTube

RSS

 

 

 

Article mis en ligne le 17 mai 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

Serge-André Guay, président

Fondation littéraire Fleur de Lys

contact@manuscritdepot.com

 

Le journaliste Fabien Deglise signe un article intitulé la Fracture numérique dans l'édition du samedi 16 et du dimanche 17 mai 2009 du quotidien montréalais LE DEVOIR dans lequel on peut lire :

 

 

«Entre 2002 et 2007, le Canada est passé en effet du 9e au... 19e rang mondial en matière de développement global des TIC, indique le dernier rapport de l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence spécialisée de l'ONU qui chaque année fait l'état des lieux des télécoms et de leur usage dans 154 pays.»

 

La fracture numérique, Fabien Deglise,

Le Devoir, Édition du 16 et du  17 mai 2009

 

 

À ce jour (17 mai 2009), plus d'une dizaine de lecteurs et lectrices ont commenté cet article. Nous retenons plus particulièrement le commentaire de Monique Chartrand [ Une infrastructure du XX1e siècle ] qui nous parle de l'initiative Un plan numérique pour le Québec et celui de Marc Ouimet [ un manque de vision... ] qui dénonce le comportement de nos ministres de la culture et de la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC). Monsieur Ouimet écrit :

 

 

«Et que dire du Québec? Les ministres de la Culture vantent et vantent le numérique mais ne sont pas foutus d'y investir un cent, la SODEC étant déjà déchirée entre les lobbys de la télé et du cinéma qui, disons-le, sont implantés depuis bien plus longtemps que les geeks des TIC, sont habitués à leurs grosses enveloppes budgétaires et ne sont aucunement disposés à laisser aller un petit bout de couverture.»

 

Commentaire de Marc Ouimet,

La fracture numérique, Fabien Deglise,

Le Devoir, Édition du 16 et du  17 mai 2009

 

 

Personnellement, j'ai l'impression que le Canada et le Québec s'enlisent comme un véhicule 4x4 dans la boue sur un chemin de brousse. Pis encore, je crois que le véhicule a été abandonné sur place; plus personne ne tente de le sortir de sa pénible situation. Les politiciens qui étaient à bord sont sur le chemin du retour tandis que les explorateurs continuent leur chemin à pied.

 

 

Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

Commenter cet article

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Référencement

 

 Communiques de presse

 

Article mis en ligne le 17 mai 2009

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

PUBLICITÉ

-

 

-

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.