Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

 
 

Centre d'information sur l'édition en ligne

(numérique, impression à la demande, ebook,...)

 

Vous êtes dans la SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

SECTION III

Exemples de contrats d'édition

 

 

Initiation à l'édition en ligne

 Partager sur Facebook

 

Dossier (juillet 2009) : l'écrivain québécois Léandre Bergeron victime d'une fraude sur le site américain d'autoédition Lulu.com

Une recherche effectuée par la Fondation littéraire Fleur de Lys révèle que l'écrivain québécois Léandre Bergeron, dramaturge, historien, linguiste et scénariste, est victime d'une fraude grotesque sur le site américain d'autoédition Lulu.com.

Première partie

Deuxième partie

Troisième partie

Quatrième partie

Cinquième partie

Sixième partie

Bilan médias

 

Serge-André Guay, président

Fondation littéraire Fleur de Lys

contact@manuscritdepot.com

Dossier fraude - Troisième partie

-

L'écrivain québécois Léandre Bergeron victime d'une fraude sur le site américain Lulu.com (3)

Mohamed Anouar Brahim admet sa fraude envers l'historien et l'écrivain québécois Léandre Bergeron dans un courriel adressé à la Fondation littéraire Fleur de Lys.

 

Prière de lire la première et la deuxième parties de ce dossier

avant de prendre connaissance de cette troisième partie

 

Mohamed Anouar Brahim (Voyslav Predznakovitch) admet sa fraude

dans  ce courriel adressé à la Fondation littéraire Fleur de Lys :

 

De : Voyslav Predznakovitch [mailto:voyslavpredznakovitch@yahoo.ca]
Envoyé : 7 juillet 2009 06:55
À : serge-andre-guay@manuscritdepot.com; contact@manuscritdepot.com; renee-fournier@bell.net; paniers-noel-litteraires@manuscritdepot.com
Objet : Mohamed-Anouar Brahim

Léandre Bergeron n'est qu'un simple écrivains qui a eu la chance de naître en Canada la démocratique et la devellopé, pourquoi je peux pas prendre de l'aide de sa part.

En plus je crois que vous êtes des pédants comme je l'ai vous déjà dis il y'a plus de trois ans.

http://stores.lulu.com/vanshaftisme j'ai publié ma religion et vous ne pouvez rien contre moi vous les agents antisionistes et néonazis.

Oui vous êtes des racistes colons français qui occupe la terre amérindienne et qui cachent leurs vrai nature antisémite.

Moi je suis avec Israël messieux le Gestapo.

Vous ne pouvez rien contre moi salauds allez au diable vous le SS.

Ma religion a maintenant des adeptes en France.

vous avez mal lu mon livre qui dit : "

Le vanshaftisme interdit de punir par la prison à perpétuité ou par la peine de prison de plus de 2 ans une personne dépressive qui a fait une tentative de suicide ou qui a ou a eu des idées suicidaires.

Le vanshaftisme interdit le suicide car ce n’est pas la volonté de Dieu.

Il n’y a personne qui peut choisir d’exister avant d’exister alors c’est la volonté de Dieu de continuer à vivre malgré la souffrance, la maladie et l’angoisse, alors Dieu interdit de se suicider.

On ne doit jamais réprimer ceux et celles qui ont des idées suicidaires ou qui ont fait des tentatives de suicide. Alors il ne faut pas en aucun cas réprimer au nom de la psychiatrie ni au nom d’aucune autre chose ou système. Alors il ne faut pas en aucun cas emprisonner au nom de la psychiatrie ni au nom d’aucune autre chose ou système.

Le Parvniknost est le système morale et religieux qui accorde à des conditions le droit à la mort via le suicide et l’euthanasie pour la personne qui souffre d’une maladie inguérissable, ou qui accorde le droit à la mort via le suicide et l’euthanasie pour la personne psychopathe qui représente un véritable danger immorale sur elle-même ou sur une autre personne, ou qui accorde le droit à la mort via le suicide et l’euthanasie pour la personne qui a une tendance homosexuelle ou bisexuelle ou transsexuelle ou pédophile ou zoophile.

Donc ma religion vanshafte est pour une tolérance humaine totale avec le suicide et pour une interdiction divine librement consenti du suicide dépendante de la volonté du dépressif.

En plus dans mon copyright européen j'ai enregistré cet islamophobie dans l'oeuvre fondatrice du vanshaftisme, donc je ne fais pas une occidentalisation de l'islam mais un rejet total.

·        Le vanshaftisme vise le thème du terrorisme et du fascisme dans le Coran et dans l’histoire de Mahomet car selon le vanshaftisme les caricatures danoises célèbres ne sont pas l’œuvre du vide ni de l’histoire contemporaine mais l’expression humoristique de l’histoire de la Sunna, et voilà on vise cette histoire islamique, tant que les terroristes islamistes nous menacent, et refusent la paix avec la chrétienté particulièrement et le monde humain. Et tant qu’ils bannissent la laïcité et l’humanisme universel sous le faux prétexte des vérités absolues de l’islam argumenté arbitrairement par l’éloquence scientifique dans le Coran et la Sunna qui n’est pas la preuve de la crédibilité de l’islam, sinon personne dans ce monde n’a droit au doute ni à la laïcité d’esprit, mais aussi car le prophète de l’islam a emprunté " l’éloquence scientifique du Coran et de la Sunna ", des livres chrétiens gnostiques, alors ces prétendues miracles scientifiques du Coran et de la Sunna, ne sont pas l’œuvre de l’islam mais ils sont l’œuvre du gnosticisme chrétien et de l’ébionite Waraqa ibn Nawfal. Le vanshaftisme mène la croisade contre l’islam et non pas contre les musulmans victimes de la prison de l’islam.

·        L’éloquence scientifique ou les miracles scientifiques dans le Coran et la Sunna, ne sont pas la preuve de la crédibilité de l’islam, sinon personne dans ce monde n’a droit au doute, mais aussi car le prophète de l’islam a emprunté « les miracles scientifique du Coran et de la Sunna », des livres chrétiens gnostiques, alors ces miracles scientifique du Coran et de la Sunna, ne sont pas l’œuvre de l’islam mais ils sont l’œuvre du gnosticisme chrétien. L’islam ne peut pas nous priver du droit au doute et du laïcisme et ne peut pas imposer sa dictature fasciste via le Gnose chrétien.

·        Le verset 19 de sourate « l’humain » du Coran est un verset immoral islamique satanique. Le verset 19 de sourate « l’humain » du Coran est un verset immoral islamique satanique homosexuelle pervers.

·        Réaliser la maternité par l’allaitement dans l’islam prouve le bas prix morbide de la maternité.

·        L’allaitement dans l’islam crée deux personnes parentes ou alliées ayant des liens de parenté qui leur interdisent d'avoir entre elles des rapports sexuels, c’est immoral et absurde. Les grandes femmes à la première époque de l’islam allaitent les hommes pour pouvoir ne pas porter le voile islamique devant eux. L’allaitement du grand adulte est une règle pratiqué par l’islam pour créer des personnes parentes ou alliées ayant des liens de parenté qui leur interdisent d'avoir entre elles des rapports sexuels.

·        L’islam raconte que Mahomet a fait divorcé la femme de son ex-fils par adoption pour l’épouser lui-même. C’est une chose immorale et satanique et un inceste.

·        L’islam raconte que Dieu a interdit l’adoption comme si l’adoption, qui offre la famille et l’amour aux orphelins, est mauvais et mal. L’islam raconte que Dieu a interdit l’adoption comme si Mahomet a eu sans honnêteté et sans sincérité et avec hypocrisie un fils adoptif pour des langues années.

·        L’islam a nui avec toute l’immoralité au mariage avec le mariage islamique de plaisir qui n’est pas un vrai mariage mais une véritable forme de prostitution.

·        L’islam raconte que Mahomet a épousé Aïsha qui était une enfant de 6 ans alors qu’elle était encore enfant ce qui révèle de la pédophilie. Aïsha était une enfant de immature psychologiquement et sentimentalement mais une vierge angélique de 9 ans pour un pédophile luxurieux de plus de 54.

·        Mahomet n’a pas eu contact avec l’ange Gabriel mais avec le démon Belzébul mais Mahomet était aussi manipulé par Khadîdja pour croire que c’était un ange, Mahomet est un médium. Mahomet a été choisi par Belzébul pour être le prophète populaire du diable.

·        Mahomet de l’islam pratiquait l’insulte et la diffamation couramment dans la Sunna.

·        Mahomet de l’islam était un commerçant d’esclaves issus de ses guerres expansionnistes..

·        Mahomet de l’islam pratiquait le mariage de plaisir qui est la forme islamique de la prostitution.

·        Je pense que Mahomet est un luxurieux pervers qui accumule les femmes esclaves (malikat al-yamin).

·        L’islam théorise le terrorisme et le fascisme dans le Coran et la Sunna.

·        Pour répondre aux illogismes sincères des musulmans concernant l’attitude de l’islam vise à vie des libertés religieuses et de la violence contre la femme, on doit les inciter à étudier l’abrogation ou « le Nasekh et Mansoukh » dans le Coran avant de prétendre que le Coran tolère la liberté religieuse et qu’il interdit la violence contre la femme. Le Coran incite à éduquer la femme via la violence alors dans l’islam le mari a le droit d’user la violence contre sa femme. En plus, le Coran tolérait à une époque la liberté de conviction puis après l’abrogation de certains versets tolérants du Coran, il était introduit des versets intolérantes qui conditionnent la liberté de conviction soit à payer un tribut ou s’islamiser ou à la mort. Alors il n’y a pas de liberté valide de conviction religieuse dans le Coran mais il y’a des versets tolérants qui ont été abrogés et remplacés par des versets intolérants racistes fascistes et terroristes. L’islam est une religion totalitaire qui applique un racisme culturel et religieux populiste arabe.

·        Il faut critiquer dans le Coran et dans la Sunna les choses liées à : les rites (pèlerinage, prière rituel, ramadan, toute forme de chose rituelle, etc.), le mariage de plaisir, le terrorisme, l’immoralisme, l’amputation, le terme coranique "niquer", la polygamie, l’esclavagisme, la tolérance de l’esclavage (une esclave croyante est mieux d’une esclave associante, celui qui tue par faute un croyant alors libération d’une personne croyante, etc.), el-diyat, niqab, le sexe dans le paradis, le corps matériel dans le paradis, le mariage de Mahomet à plusieurs femmes, la récompense d’une seule partie de toutes les parties de l’islam qui vont entrer à l’enfer de l’islam ((selon la Sunna) : (après avoir passé par le terrorisme du tombeau sans le jugement du dernier jugement : le serpent chauve, etc.)), toute chose contraire à l’idéalisme sexuel (verset 19 du sourate de l’Humain, verset 127 du sourate les Femmes, verset 24 du sourate al-tour, verset 17 su sourate al-waqi3a, etc.), la souffrance du tombeau (ađab alqabr), les versets 19, 24, 25, 34, 127, du sourate les Femmes, la phrase « aw lamastom alnisa’a (ou si vous avez touché aux femmes) » du verset 43 du sourate les Femmes, toute mépris de la femme, toute inégalité entre l’homme et la femme (dot, polygamie, inégalité dans l’héritage, etc.), toute chose contraire à la sexualité vanshafte (le mariage d’Ali à la fille de son cousin Mahomet, le mariage de Mahomet à une enfante Aïsha, etc.), l’histoire d’Abel et de Caïn, le mépris de la musique, « zawaj el-mesyar », le complexe psychologique de Mahomet (Mahomet ibn Kinda et non pas Mahomet ibn Abdallah) pour sa vrai filiation parental et les effets négatifs de ce complexe de Mahomet pour sa vrai filiation parental explique en partie le terrorisme et le fascisme dans le Coran et la Sunna, le mépris de l’art, et enfin l’interdiction totale de l’adoption.

·        Mahomet a fait le sexe avec plus de 66 femmes et plus de 8 épouses.

·        Un des épisodes rapporté par des sources traditionnelles et généralement considéré par les musulmans comme une pure invention concerne ce que certains exégètes modernes ont appelé les « versets sataniques » (expression inconnue des récits traditionnels). Désespéré de ne pouvoir rallier à lui les Mecquois, Mahomet aurait été tenté par Satan pour proclamer comme révélation divine des versets pervers, qui reconnaissent dans l’islam trois déesses du panthéon des Mecquois comme des intermédiaires entre les hommes et Dieu. En apprenant cette nouvelle, les Mecquois se réjouissent et embrassent la nouvelle religion. "« “ . . . Telka alGharaniqu al3ola wa ina shafa3atahona latortaja . . . ” »". Et puis il faut lire après les versets 221-222 de la sourate Les Poètes (al-sho3ara’a).

·        La pudeur islamique vise surtout à maintenir la paix sociale, car la fitna (trouble public) est identifiée au trouble sexuel causé par la femme, qu’il faut contenir, voiler, cacher pour l’ôter à la concupiscence du pauvre mâle musulman qui ne pas s’autocontrôler.

·        Toute personne qui change de religion de l’islam vers une autre croyance est condamnée à mort par l’islam.

·        La voile islamique a été créée pour faire distinction entre la femme musulmane libre qui doit porter la voile islamique et la femme esclave qui ne doit jamais cacher ses seins.

·        Les musulmans sont les victimes de la croyance islamique, et qu’il faut les aider à se libérer d’un grand prison idéologique totalitaire.

·        Mahomet avait 57 ans et six femmes, dont l’une, Aïcha, fut épousée à six ans et déflorée à neuf (Boukhari, vol. VII), lorsqu’il s’éprit de Zaïnab (Tabari, vol. VIII), sa cousine, âgée de douze ans, femme de son fils adoptif, Zaïd. Ce dernier la répudia pour permettre à Mahomet d’en faire sa septième épouse. Zaïnab devait mourir quelques mois plus tard. Il est intéressant d’observer la réponse, contenue dans la 33e sourate du Coran, que Mahomet proposa à ceux qui, à l’époque, avaient trouvé cette union peu légitime. Il faut ajouter, pour le contexte, que Médine, où se déroule la ’révélation’ du démon Belzébul, était alors assiégée par quelques tribus qui souhaitaient rendre justice aux Juifs (Nadir), chassés de la ville par Mahomet, qui s’était installé dans leurs propriétés. Mahomet affirme d’abord qu’une épouse n’est pas comme une mère, qu’on peut bien répudier une épouse sur une simple déclaration (coutume arabe), et qu’un fils adoptif n’est pas comme ses propres enfants. Il affirme ensuite que le prophète a davantage de droits sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes, et que ses épouses sont comme leurs mères. Puis il parle de bataille, rappelle à ses interlocuteurs qu’ils vivent maintenant dans les belles demeures des Juifs, grâce à Allah qui les a terrorisés. Ensuite, il s’adresse à ses épouses, les flatte, les dit incomparables aux autres femmes, et leur dicte leurs devoirs : rester chez elles, ne pas s’exhiber, prier, payer la taxe, obéir à son Allah et à son messager inspiré par le démon Belzébul, bien se souvenir de ses versets, et promet à tous les siens le pardon et une grande récompense. Après cela, il en vient au fait. Il n’appartient pas à un(e) croyant(e) de remettre en question les décisions de son Allah et de son messager inspiré par le démon Belzébul, et quiconque désobéit à son Allah est égaré, dit-il. Puis, parlant maintenant au nom d’un Allah pluriel, il s’annonce à lui-même : «Nous te la [Zaïnab] fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d’Allah doit être exécuté.» (33:37). Suivent plusieurs invocations où Allah couvre le Mahomet de louanges et énonce quelques lois sur le mariage et le divorce, qui accordent à son prophète toutes les exceptions et privilèges dont il souhaitait profiter, notamment de faire attendre, d’inviter, d’héberger et d’écarter librement ses épouses et esclaves, car cela «est le plus propre à les réjouir, à leur éviter tout chagrin et à leur faire accepter de bon coeur ce que tu leur as donné à toutes». Il ajoute tout de même qu’il ne lui est plus permis désormais de prendre d’autres femmes ou d’en changer, les esclaves exceptées. Suivent des instructions sur l’art d’approcher le prophète (n’entrer que si l’on est invité à manger, et alors manger et puis partir sans se faire prier) et ses femmes (ne leur parler qu’à travers un rideau et surtout ne jamais les épouser après lui). «Et craignez Allah. Car Allah est témoin de toute chose.». Et Allah d’ajouter : «Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.». Puis Mahomet revient à ses ennemis, les traite de maudits, affirme qu’ils seront tués impitoyablement, car telle est la loi établie par Allah, avant de dire encore quelques mots sur le jugement dernier et une fournaise éternelle d’où l’on ne s’échappe pas. Puis il conclut sur quelques malédictions et quelques promesses de plus.

·        Mahomet est un exemple pour tous les Musulmans. Le meilleur des islamiques est celui qui guide les islamiques, comme il l’a fait. Quelle attitude un Musulman croyant et influencé par la présente sourate - extrêmement importante pour la place des femmes dans la société -, sera-t-il tenté d’adopter? D’abord, il faut reconnaître la valeur que les Musulmans ont cru distinguer dans ce message, au cours des siècles: la crainte d’un dieu vengeur impitoyable est un instrument dont on peut s’attendre à ce qu’il favorise la paix sociale et l’exercice de la vertu individuelle dans une société primitive. Et, bien sûr, éliminer ce message eût signifié affronter ceux qui y croyaient. Or, ils ont toujours été les plus déterminés et les plus cruels, au niveau social, familial et personnel. C’est là tout le secret de la réussite de l’Islam. Il fallait éviter l’affrontement aux débuts de l’islam, car vaincre des tueurs persuadés d’œuvrer pour le créateur de l’univers, que ce soit sur le champ de bataille ou sur le plan intellectuel, relève de la gageure. C’est pourquoi la soumission (islam) fut, de tout temps, le choix du plus grand nombre. Ainsi, les femmes, plus faibles physiquement, donc plus enclines à choisir la voie de la modération, ont développé dans l’Islam des vocations de sacrifice de soi et de sagesse, sans doute inégalées. Rappelons qu’à notre époque, 97% des femmes égyptiennes sont excisées par d’autres femmes, généralement à domicile, et ce malgré une interdiction officielle qui remonte à plusieurs décennies. Pourquoi? Dès lors que les femmes sont censées être pleinement heureuses dans la soumission, toute expression manifeste de leur sexualité doit être considérée comme la manifestation d’un trouble. De fait, le terme arabe fitna, qui connote un désordre civil au sein de l’islam, est parfois utilisé à propos des femmes. Dans l’inconscient collectif musulman, le désir érotique que déclenche la femme est perçu comme générateur d’émeute. Ainsi, un croyant, sans autres références solides que le Coran et la tradition de Mahomet (aucun Musulman digne de nom ne se contente du Coran; le gros des écritures est en fait constitué des travaux de quelques historiens – la Sunna) va, en situation extrême, comme celle provoquée par le refus d’une femme de se soumettre à sa volonté, revenir aux certitudes prônées par Mahomet. Et, convaincu de plaire à son Allah, il va «étouffer l’émeute». C’est très probablement dans ce type de réactions qu’il faut chercher la cause des crimes d’honneur et de certains gestes meurtriers apparemment ’inexplicables’. Je pense qu’il est grand temps de mettre un terme à cette horreur. Certes, seuls des Musulmans peuvent décider de réformer enfin les bases inacceptables de leur religion, avec ou sans l’aide des philosophes et des représentants de religions raisonnables. Mais, alors que se dessine une action concertée des dirigeants du monde musulman pour répandre l’Islam en présentant le Coran comme un message de paix, il faut que l’Occident résiste. Il faut, comme le préconise Margrethe II, reine du Danemark, «manifester une opposition à l’Islam le risque de se voir accolé une étiquette moins flatteuse, car il y a certaines choses envers lesquelles on ne doit pas faire preuve de tolérance.». Il faut combattre l’Islam tant qu’il restera incapable de tolérance.

·        Je pense que les psychologues musulmans doivent analyser la vie de Mahomet pour déterminer si Mahomet est schizophrène ou atteint d’une autre maladie mentale.

·        Les femmes de grande âme mais traitées en pute par la culture orientale sont le résultat de plus de 14 siècle de civilisation arriérée, cruelle et pathologique fondée par un pervers schizophrène pédophile et spiritiste.

 

Le vanshaftisme est une religion sioniste et nationaliste blanche qui pénalise à la peine de prison à perpétuité les homo, les bisexuels et les transexuels, allez dénoncer ça à votre diable ou retournez chez vous en France et laissez le Canada aux autochtones.

Je suis un nationaliste blanc qui protège sa race de vos slogans libéraux.

 


Découvrez les styles qui font sensation sur Yahoo! Québec Avatars
 

 

 

Mohamed Anouar Brahim menace

la Fondation littéraire Fleur de Lys dans un second courriel :

 

De : Mohamed Anouar Brahim [mailto:williamvilsvik@yahoo.com.au]
Envoyé : 7 juillet 2009 09:21
À : contact@manuscritdepot.com; serge-andre-guay@manuscritdepot.com; renee-fournier@bell.net; paniers-noel-litteraires@manuscritdepot.com; renee-fournier@bell.net; serge-andre-guay@videotron.ca
Objet : Mohamed-Anouar Brahim

Serge-André Guay vous faites de la diffamation contre ma personne sans la moindre preuve et selon tes propres conclusions personnelles. Je peux vous poursuivre en justice pour diffamation.


En plus vous n'êtes bien protégé des dangers alors faites comme moi et soyez prudent lors du traversée de la rue car il existent beaucoup je crois qui vous haïssent.


En plus je me pose la question pourquoi vous êtes si jaloux de la réussite des autres maisons d'édition.


Est-ce que ce n'est pas interdit dans votre colonie la haine et la jalousie que vous portez dans votre cœur.


Occupez vous de faire attention aux bandits quand vous passez dans la rue car je pense que les bandits vous haïssent aveuglement vous le capitaliste corrompu.


Access Yahoo!7 Mail on your mobile. Anytime. Anywhere. Show me how.

 

 

Maintenant disponible

 

QUATRIÈME PARTIE de ce dossier

 

 

 

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Article mis en ligne le 7 juillet 2009

 

Partager cet article avec vos contacts sur Facebook

 

 Partager sur Facebook

 

Commenter cet article

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Référencement

 

 Communiques de presse

 

 

SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

 

Nous éditons votre livre en format papier et numérique

En savoir plus

Centre d'information sur les droits d'auteur

Les types de droits d'auteur

La protection et la gestion des droits d'auteur

Centre d'information sur l'édition en ligne

Ce centre d'information se veut une mine de renseignements pour quiconque souhaite découvrir le nouveau monde du livre.

Accueil

Centre de formation

Conférences, ateliers
et séminaires pour
le grand public,
les étudiants
et les enseignants.

Accueil

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.