Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Nos actualités

Contact

Recherche

 

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Accueil

Actualités

À lire sur Internet

À ne pas manquer

Dossiers

Chaîne YouTube

RSS

 

 

 

Article mis en ligne le 4 janvier 2011

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

La Fondation littéraire Fleur de Lys est heureuse de souligner

le 375e anniversaire de la Seigneurie de Lauzon,
le 150e anniversaire de la fondation de la Ville de Lévis
et le 10e anniversaire de la nouvelle Ville de Lévis


Fondée à Lévis en 2003, la Fondation littéraire Fleur de Lys est très heureuse de souligner les trois grands anniversaires de 2011 : le 375e de la Seigneurie de Lauzon, le 150e de la Fondation de la ville de Lévis et le 10e de la nouvelle ville de Lévis.
 

 

Témoignage de Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Je me sens plus particulièrement interpellé par ces anniversaires parce que Lévis est ma ville natale et, surtout, un milieu qui m'a appuyé sans réserve dans la réalisation de nombreux projets, notamment, dans le domaine des communications. Je garderai toujours en mémoire l'ouverture exemplaire des médias à l'égard de mes initiatives, que ce soit ma chronique de poésie à CFLS et au Peuple Lévis alors qu'ils n'hésitèrent pas à donner une première chance à un adolescent de 15 ans, ma série de télévision La Semaine Étudiante à l'antenne de la télévision locale de Lévis financée en grande partie par le milieu scolaire, mon Club d'Initiation aux Médias né d'une expérience pilote avec le Service des loisirs de Lévis,... Oui, vraiment, Lévis fut et demeure pour moi une communauté accueillante où l'on peut s'épanouir pleinement.

 

Né en 1957 dans l'ancienne ville de Lauzon (fusionnée à Lévis en 1989), à quelques coins de rues à l'est du chantier maritime et à quelques pas du majestueux fleuve St-Laurent, s'offrait alors à ma vue un paysage spectaculaire meublé par le trafic maritime, l'île d'Orléans, la Côte de Beaupré, les chutes Montmorency et les montagnes des Laurentides. Deux mots résonnent à la pensée de ma ville : eau et horizon. Lorsqu'on est né près du fleuve St-Laurent, on ne peut plus s'en passer. Et quand, dès notre enfance, notre vision se développe avec un tel horizon, on ne peut pas se résoudre à une vue limitée sans souffrir de ses souvenirs vite devenus la norme. Guillaume Couture, le premier européen venu s'installer sur la seigneurie de Lauzon à la Pointe-Lévy en 1647, fut sans doute également sous l'influence de cette vue imprenable. Et bien sûr, qui dit « Lévis », dit également « Vue sur Québec ». On peut aimer être dans l'action de la Vieille Capitale mais il n'est rien de plus paisible que de l'observer depuis l'autre côté du fleuve, de Lévis.

 

 

POINTE-LÉVY

 

«Nommé Cap de Lévy par Champlain vers 1629, en souvenir du Cap Lévi près de Cherbourg en Normandie, ce secteur porte aussi le nom de Côte de Lauzon. Dès le développement de la colonisation en 1648, le territoire colonisé portera le toponyme Pointe-Lévy qui deviendra plus tard la paroisse de St-Joseph-de-la-Pointe-Lévy en 1694. L'ancien village de Pointe-Lévy est localisé au coeur de l'ancienne Ville de Lauzon (1910-1989), près du chantier maritime Davie.» Source

 

 

Vue depuis le nouveau fort de la pointe Lévy, avec l'Île d'Orléans et les chutes Montmorency à l'arrière-plan. Vers 1875. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc R9266-77 Collection de Canadiana Peter Winkworth. (Lien)

 

 

Vue du Saint-Laurent depuis près du nouveau fort à la pointe Lévy, Québec. Vers 1875. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc R9266-78 Collection de Canadiana Peter Winkworth.  (Lien) Commentaire : le regard est ici porté vers l'est (on voit la pointe est de l'île d'Orléans).

 

 

Depuis le fort no 1 de la Pointe Lévis. Après 1870. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1949-53-7.  (Lien)

 

 

 

Vue de l'Île d'Orléans et des chutes Montmorency depuis le nouveau fort à la pointe Lévy. 1842-1883. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc R9266-86 Collection de Canadiana Peter Winkworth.  (Lien) Commentaire : on voit la pointe ouest de l'île d'Orléans.

 

 

La pointe Lévy. 8 octobre 1829. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc R9266-145 Collection de Canadiana Peter Winkworth.  (Lien)

 

 

La pointe Lévy. 25 September 1847. Credit: Library and Archives Canada, James Bruce, 8th Earl of Elgin, and family fonds (R977).  (Lien)

 

 

 

Vue générale de Québec depuis la pointe Lévis. 1 septembre, 1761. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1989-286-2.  (Lien)

 

 

Vue de Québec à partir de Lévis. 1825. Credit: Library and Archives Canada, Acc. No. R9266-321 Peter Winkworth Collection of Canadiana.  (Lien)

 

 

Vue de Québec depuis la pointe Lévis, en traversant le pont de glace. Vers 1822-1832. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc R9266-103 Collection de Canadiana Peter Winkworth.  (Lien)

 

 

Vue de Québec depuis la pointe Lévis. Vers 1822-1832. Credit: W.H. Coverdale Collection of Canadiana.  (Lien)

 

 

Pique-nique sur les hauteurs de la pointe Lévis, en face de Québec. Vers 1830. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1948-77-2.  (Lien)

 

 

La ville de Québec et l'embouchure de la rivière Saint-Charles, vues de la pointe Lévis. Vers 1836. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1983-47-133.  (Lien)

 

 

La ville de Québec, vue d'un point en aval de l'église Aubigny, pointe Lévis. 1833. Crédit: Bibliothèque et Archives Canada, no d'acc 1989-280-3.  (Lien)

 

 

 

Vue de la Pointe Lévis. Juillet 1908. Credit: Library and Archives Canada/PA-185572.  (Lien)

 

 

Vue de Québec. Juillet 1908. Credit: Stereograph / Library and Archives Canada / PA-024710.  (Lien)

 

 

Bonnes célébrations à tous les Lévisiens et Lévisiennes

 

Site Internet officiel des Célébrations Lévis 2011

 

Notre concours de poésie « Mon expérience lévisienne »

 

 

 

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

PARTAGER CET ARTICLE :

 

 Partager

 

 

 

 

 

COMMENTER CET ARTICLE :

 

contact@manuscritdepot.com

 

 

Référencement

 

 Communiques de presse

 

 

Article mis en ligne le 4 janvier 2011

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

PUBLICITÉ

-

 

 

 

 

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.