Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualités

 

MENU DE LA SECTION ACTUALITÉ

Abonnez-vous à notre fil des nouvelles

Accueil

Dossiers

L'édition en ligne

Veille

Archives

Revue de presse

Article mis en ligne le 10 avril 2012

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Les chemins de l'absence, essai, Roger Pereira,

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Une réflexion essentielle sur la vie

 

 

(Lévis, Québec - Le 10 avril 2012) Quant à réfléchir sur notre vie, notre rapport à l’autre, notre conception du monde… aussi bien le faire avec une personne d’expérience, un auteur qui a su s’arrêter là où nous sommes passés tout droit. C’est là la proposition de la Fondation littéraire Fleur de Lys en publiant LES CHEMINS DE L’ABSENCE de Roger Pereira.

 

On le sait, dans ce genre de réflexion, c’est la perspective et le recul obtenus de la connaissance et de l’expérience qui nous font défaut. Roger Pereira peut se vanter de nous offrir une part importante de la connaissance utile, car il cumule de longues années d’étude en philosophie, en théologie, en histoire et en sciences de l’éducation.

 

Et l’expérience partagée avec le lecteur est internationale puisque l’auteur s’est consacré à l’enseignement en Haïti, en France, au Zaïre, au Maroc, et au Canada. Il a su s’adapter aux données propres à chacun de ces pays, tout en s’imprégnant de leurs diversités culturelles spécifiques.

 

Nous voilà donc en présence de tous les ingrédients nécessaires pour réussir une saine réflexion, c’est-à-dire sans l’insécurité qui caractérise souvent nos efforts pour mieux nous connaître et pour appréhender le monde sagement.

 

Fait notable, le lecteur découvre ou conserve toute sa liberté de pensée. En effet, LES CHEMINS DE L’ABSENCE ne nous impose aucun dogme, aucune voie, mais des pistes de réflexion avec les balises utiles pour ne pas se perdre dans des fumisteries.

 

 

PRÉSENTATION

 

« Nous avons peine à comprendre que le contact avec les autres en est un avec nous-mêmes. L’un ne peut aller sans l’autre. Notre présence au monde nous plonge nécessairement dans un réseau de relations et d’influences, et l’expérience que l’on en fait nous convainc que l’autre n’est jamais le contraire de nous-mêmes. Nous sommes fondamentalement de la même essence, de la même condition, et nos épreuves sont communes. Cela fait de l’autre notre semblable, sans rien perdre pour autant de notre singularité et de notre altérité. Nous sommes aussi l’autre tout en étant nous-mêmes. Nous faisons tous partie du genre humain et, à nous seuls, nous ne constituons ni une race ni une espèce. Seuls nos égoïsmes et nos travers, du domaine de l’idéologie et de l’avoir, occultent une telle fraternité. L’avenir de notre humanité dépend de cette priorité de l’être. Nous demeurons toutefois, et indépendamment des équilibres auxquels nous sommes parvenus, des êtres foncièrement limités. Notre condition humaine est tout sauf un modèle de perfection. Nous restons soumis aux mésententes de la chair et de l’esprit, de l’animalité et de la spiritualité; nous nous perdons en cours de route et fréquentons les eaux glauques de l’obscurité, cette face cachée, souvent peu glorieuse, de nous-mêmes. N’étant que des êtres de passage, nous nous exposons délibérément à la tentation de l’excès. Et même si, pour nous ressaisir, nous revenons aux chemins de l’esprit, nous gardons en nous la mémoire du doute et des incertitudes. N’étant que des êtres provisoires, dont l’issue temporelle est connue, nous essayons de vivre du mieux que nous pouvons, en attendant de traverser cette dernière ligne d’horizon où la mort nous attend, sur les chemins de l’absence

 

Ce livre est disponible en format en papier et électronique sur le site Internet de la Fondation littéraire Fleur de Lys : http://manuscritdepot.com/a.roger-pereira.2.htm

 

 

— 30 —


 

Cliquez ici pour télécharger ce communiqué de presse en format PDF

 

 

SOURCE :

 

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Téléphone : 581-988-7146

Adresse postale : 31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec. G6V 1A8

Adresse électronique : contact@manuscritdepot.com

Site Internet principal : http://manuscritdepot.com/
 

 

 

Article mis en ligne le 10 avril 2012

[ Retour à la page d'accueil du magazine ]

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146 (interurbain gratuit pour les abonnés au service téléphonique Vidéotron)

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
 

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.