Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

 
 

Centre d'information sur l'édition en ligne

(numérique, impression à la demande, ebook,...)

 

Vous êtes dans la SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

SECTION III

Exemples de contrats d'édition

 

 

Initiation à l'édition en ligne

 Partager sur Facebook

 

Petit dictionnaire de l'édition électronique

Modes d'impression et de lecture numérique

 

LOGICIELS DE PRODUCTION ET DE LECTURE

DE LIVRES / EXEMPLAIRES NUMÉRIQUES

Définition

Programmes informatiques qui permettent de produire les fichiers informatiques des exemplaires numériques et qui permettent à un ordinateur ou à un système informatique ou à un appareil de lecture de lire les fichiers de ces exemplaires numériques.

 

 

Il existe plusieurs programmes informatiques qui permettent de produire et de lire des exemplaires numériques en différents formats. ll y a les logiciels libres dits ouverts et les logiciels fermés dits fermés.

 

Format ouvert - Un format ouvert (on parle aussi parfois de spécification ouverte qui est un anglicisme) est un format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre, par opposition à un format fermé (loi française n° 2004-575 du 21 juin 2004). Un format de données est dit ouvert si son mode de représentation a été rendu public par son auteur et qu'aucune entrave légale ne s'oppose à sa libre utilisation (Droit d'auteur, brevet, copyright). Les formats ouverts sont généralement créés dans un but d'interopérabilité. Un document enregistré dans un format ouvert sera indépendant du logiciel utilisé pour le créer, le modifier, le lire et l'imprimer. L'interopérabilité laisse le choix du logiciel pour utiliser le document libre.  Source  Exemple de format ouvert : PDF (Portable document format).

 

Standard ouvert - Un standard ouvert est un format ouvert ou libre qui a été approuvé par une organisation internationale de standardisation. Il faut souligner que plusieurs organisations de standardisation acceptent certaines formes de limitations à la diffusion de leurs standards : un standard ouvert peut par conséquent être basé sur un format ouvert mais non libre. Source

 

Format fermé - Par opposition au format ouvert, le format fermé désigne un format de données qui n'a pas de libre utilisation, c'est-à-dire qu'on ne sait pas de quelle manière est construit le fichier et donc, on ne peut pas créer un logiciel qui sache lire ou écrire ce type de format. Son auteur essaie, soit par la non-divulgation de son mode de représentation, soit par des entraves légales (à travers une licence d'utilisation), d'en restreindre l'utilisation. L'avantage pour le propriétaire d'un tel format est que celui-ci n'est parfaitement lisible qu'avec un logiciel particulier ou une famille de logiciels. Ainsi, il augmente le coût de la migration de ses clients vers d'autres solutions logicielles et maintient une emprise sur eux. Si le format est accepté comme standard, le propriétaire peut obliger ses concurrents à lire et/ou écrire son format, rendant leurs applications plus complexes, tout en s'assurant que leurs performances seront moindres aux yeux des consommateurs. Le format de fichier constitue souvent un enjeu commercial important pour lequel de fortes sommes d'argent sont mobilisées. La rétro-ingénierie est une technique permettant de retrouver, en partie ou totalement, la spécification d'un format fermé. Exemples de formats fermés: les fichiers produits par Microsoft Office : documents Word, classeurs Excel, Présentations Powerpoint. Source  Habituellement un fichier produit avec un logiciel de format fermé ne peut pas être lu par d'autre logiciel que celui avec lequel il a été produit. Par exemple, on ne peut pas lire un fichier Word avec un autre logiciel que Microsoft. Cependant, les développeurs adeptes des formats ouverts offrent des logiciels qui peuvent ouvrir des formats fermés. Ainsi, on peut ouvrir un fichier Microsoft Word avec le logiciel OpenOffice - Writer. Malheureusement, dans plusieurs cas, la mise en forme du fichier original n'est pas conservée intacte.

 

 

Les développeurs cherchent de plus en plus à créer des équivalents en format ouvert (logiciels libres et gratuits) au formats fermés (logiciels achetés souvent à fort prix et dont on doit renouveler la licence à tous les ans.). Voici un tableau des Alternatives ouvertes aux formats fermés.

 

 

Alternatives ouvertes aux formats fermés

Fonctionnalité

Format fermé

Format ouvert

Texte formaté

Document Microsoft Word (.doc)

Rich Text Format (.rtf)

Texte formaté OpenDocument (.odt)

Tableur

Document Microsoft Excel (.xls)

Tableur OpenDocument (.ods)

Présentation

Document Microsoft PowerPoint (.pps, .ppt)

Présentation OpenDocument (.odp)

Diagramme

Document Microsoft Office Visio

Diagramme OpenDocument (.odc)

Base de données

Document Microsoft Access (.mdb)

Base de données OpenDocument (.odb)

Publication assistée par ordinateur

 

Portable Document Format (.pdf)

Le format OpenDocument est une norme ISO

Source

 

 

PDF - Portable document format

 

Il y a des logiciels fermés (dits aussi «propriétaires») qui produisent des fichiers en formats ouverts mais non pas libres. «PDF est un format ouvert, c’est-à-dire que son créateur Adobe Systems autorise des programmes tiers à réutiliser son format.» (Source). C'est le cas du logiciel Adobe Acrobat qui produit des fichiers PDF qui peuvent être lus par différents logiciels en plus du logiciel de lecture fourni par Adobe Acrobat. Le formats PDF est ouvert mais le logiciel Adobe Acrobat ne l'est pas, il faut le payer.

 

 

Le Portable Document Format (qui se traduit de l'anglais en « format de document portable »), généralement abrégé PDF, est un format de fichier informatique créé par Adobe Systems, comme évolution du format PostScript.

L'avantage du format PDF est qu'il préserve les polices, les images, les objets graphiques et la mise en forme de tout document source, quelles que soient l'application et la plate-forme utilisées pour le lire.

Le format PDF peut aussi être interactif : il est en effet possible (grâce à des logiciels tels Adobe Acrobat Pro ou Scribus) d'incorporer des champs de textes, des notes, des corrections, des menus déroulants, des choix, des calculs, etc. On parle alors de formulaire PDF.

C'est pourquoi ce format est utilisé dans un ensemble aussi large que varié de logiciels, de l'export dans les suites bureautiques grand public, aux manipulations par des programmes spécialisés de l'industrie artistique, en passant par la génération de factures électroniques via Internet.

Plus techniquement, les fichiers PDF peuvent être créés avec des options personnalisées, tant aux niveaux de la compression des images et des textes, de la qualité d'impression du fichier, que du verrouillage (interdiction d'impression, de modification…).

Le PDF s'est imposé comme format d'échange (consultation écran, impression, etc...) et d'archivage de documents électroniques.[réf. nécessaire]

Source

 

 

On note un problème important avec le format PDF: sa lourdeur. Si on peut le lire aisément sur un micro-ordinateur en raison de sa puissance, la lecture sur un autre support informatique peut être ralentie par la lourdeur du fichier. Aussi, une bibliothèque de livres en PDF sur son ordinateur personnel prendra beaucoup d'espace. C'est pourquoi, on a vu apparaître d'autres logiciels de production de livres ou d'exemplaires numériques en d'autres formats dont les fichiers sont moins volumineux que le PDF.

 

 

Ebook Mobipocket : logiciels Mobipocket Creator & Mobipocket Reader

 

Mobipocket Creator : «Ce logiciel est totalement gratuit depuis septembre 2006. Ce logiciel est facile d'utilisation et ergonomique. Tout utilisateur moyen des logiciels bureautiques réussira sans problème à faire son ebook avec ce logiciel en quelques minutes.» Source

 

Mobipocket Reader : «En considérant les 5 plateformes matérielles principales, c'est-à-dire PC et Macintosh pour les ordinateurs, Palm Pilot, Pocket PC et Système Symbian pour les PDA et smartphones, Mobipocket fonctionne sur toutes les plateformes sauf le Macintosh.» Source

 


Ebook e-reader (appareils de lecture portable) : Palm eBook Studio pour PalmReader

 

Palm, Inc. est une société américaine qui conçoit des PDA (Personal Digital Assistant - un assistant personnel ou ordinateur de poche est un appareil numérique portable - Source). Son nom vient du fait que ces PDA peuvent tenir dans la paume de la main (palm signifiant paume en anglais). Pour permettre à d'autres constructeurs de fabriquer des machines sous Palm OS, Palm a décidé de se diviser en deux sociétés. D'un côté, Palm (PalmOne entre 2003 et 2005) qui se charge de construire les PDA et, de l'autre, PalmSource qui développe le système d'exploitation Palm OS. PalmSource a été rachetée en 2005 par Access Co.. Source

 

Pour produire un exemplaire numérique d'un livre que l'on pourra télécharger et lire sur un Palm, on peut utiliser le logiciel :

 

Palm eBook Studio pour PalmReader : «Les logiciels qui permettent de créer les ebooks eReader, ex PalmReader, sont Palm eBook Studio for PalmReader - application payante, mais d'un coût très raisonnable, environ 30 dollars, et assez ergonomique.» Source

 

On pourra lire l'exemplaire numérique Palm avec le logiciel de lecture :

 

eReader, ex PalmReader : Fonctionne maintenant sur toutes les plateformes, Macintosh compris.

 

Notez qu'on peut aussi lire les fichiers PDF sur un Palm avec le logiciel libre PalmPDF. Cependant, il ne faut pas oublier que le fichier PDF d'un livre peut être très lourd et sa lecture sur un Palm plus lent. Bref, dans le cas d'un appareil Palm, il vaut mieux produire des exemplaires numériques avec les logiciels conçus à cette fin.

 

Pour produire un exemplaire numérique d'un livre que l'on pourra télécharger et lire sur un Palm, on peut utiliser le logiciel :

 

Palm eBook Studio pour PalmReader : «Les logiciels qui permettent de créer les ebooks eReader, ex PalmReader, sont Palm eBook Studio for PalmReader - application payante, mais d'un coût très raisonnable, environ 30 dollars, et assez ergonomique.» Source

 

On pourra lire l'exemplaire numérique Palm avec le logiciel de lecture :

 

eReader, ex PalmReader : Fonctionne maintenant sur toutes les plateformes, Macintosh compris.

 

Notez qu'on peut aussi lire les fichiers PDF sur un Palm avec le logiciel libre PalmPDF. Cependant, il ne faut pas oublier que le fichier PDF d'un livre peut être très lourd et sa lecture sur un Palm plus lent. Bref, dans le cas d'un appareil Palm, il vaut mieux produire des exemplaires numériques avec les logiciels conçus à cette fin.

 

Il y a plusieurs autres logiciels de production et de lecture d'exemplaires numériques. Cette page s'enrichira donc au fil des mois.

 

 

Retour à l'index

 

 

 

 

Serge-André Guay, président et éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

 

2 janvier 2008

 

SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

 

Nous éditons votre livre en format papier et numérique

En savoir plus

Centre d'information sur les droits d'auteur

Les types de droits d'auteur

La protection et la gestion des droits d'auteur

Centre d'information sur l'édition en ligne

Ce centre d'information se veut une mine de renseignements pour quiconque souhaite découvrir le nouveau monde du livre.

Accueil

Centre de formation

Conférences, ateliers
et séminaires pour
le grand public,
les étudiants
et les enseignants.

Accueil

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 418-903-5148
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.