Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 
 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys – Montréal, Qc.

 

Accueil

Actualités

Dossiers

À ne pas manquer

Abonnement

@ Écrivez-nous

 

Dernière modification : 13/01/15 à 13:54

3 janvier 2008

 

Wikipédia très peu fiable pour les écrivains !

 

«Pas étonnant mais bon à savoir.»

Réaction de Pierre Assouline à cet article

 

 

 

Selon Wikipédia, il n'y a aucune différence

entre l'édition à compte d'auteur et l'autoédition

 

Dans la version française de l'encyclopédie en ligne Wikipédia, on laisse croire que l'édition à compte d'auteur est la même chose que l'autoédition. En effet, sur la page «Édition à compte d'auteur», il est écrit : «L'édition à compte d'auteur ou auto-édition (...)». Or, quiconque connaît un tant soit peu le monde de l'édition sait fort bien qu'il y a une énorme différence entre l'édition à compte d'auteur et l'autoédition.

 

L'édition à compte d'auteur consiste à retenir les services d'une entreprise spécialisée qui éditera le livre pour l'auteur. Dans ce cas, l'auteur a un seul fournisseur à payer : l'éditeur à compte d'auteur. Il revient à ce dernier d'évaluer la compétence des fournisseurs à qui il fait appel.

 

L'autoédition consiste à éditer soi-même son livre, c'est-à-dire à contracter soi-même les différentes entreprises de services ou personnes-ressources nécessaires, c'est-à-dire, correcteurs, réviseurs, graphistes, illustrateurs, metteur en page, imprimeur, distributeur, libraires. Dans ce cas, l'auteur doit payer lui-même chacun de ses fournisseurs et évaluer lui-même la compétence de chacun de ces derniers.

 

 

Wikipédia commet l'erreur de nommer le mode habituel d'édition «Publication à compte d'éditeur» alors que l'on doit plutôt parler d'Édition à compte d'éditeur

 

Toujours sur la page «Édition à compte d'auteur», il est écrit : «Le mode habituel d'édition est appelé la «Publication à compte d'éditeur.» C'est faux. On doit plutôt utiliser l'expression «Édition à compte d'éditeur» pour parler du «mode habituel d'édition». En fait, l'usage de l'expression «Édition à compte d'éditeur» n'est pas anodin car il y a une très grande différence en «édition» et «publication».

 

Notez que si vous faites une recherche dans la version française de Wikipédia avec l'expression «Édition à compte d'éditeur», le résultats se lira comme suit : «Il n'existe aucune page portant ce titre.»

 

 

Wikipédia encore dans l'erreur avec sa définition

de l'impression à à la demande

 

Dans la version française de l'encyclopédie en ligne Wikipédia, page «Impression à la demande», on peut lire : «L'impression à la demande est un mode de publication destiné à servir sans délai des ouvrages rarement demandés.» Cette définition est soit sous l'influence d'un préjugé défavorable soit l'expression d'un manque de connaissance puisqu'on désigne les exemplaires ainsi imprimés d'«ouvrages rarement demandés». Or, ce n'est pas le cas. L'impression à la demande est plutôt destinée à des ouvrages dont le mode de distribution n'oblige pas l'impression en masse d'exemplaires, par exemple, pour un réseau de librairies.

 

Sur cette même page, on peut lire : «Bien que l'impression à la demande puisse se faire avec n'importe quelle technologie (...)». C'est faux. On ne peut pas imprimer à la demande sur les presses Offset traditionnelles. L'impression à la demande consiste en l'impression d'un seul exemplaire à la fois à la demande expresse de chaque client. Les coûts relatifs aux presses Offset traditionnelles ne permettent pas de lancer ces dernières pour l'impression d'un seul exemplaire. De toute évidence, l'auteur de cet article publié dans la version française de Wikipédia ne sait pas en quoi consiste réellement l'impression à la demande.

 

Qui plus est, cette même page renferme une autre erreur dans ce passage : «Le terme anglophone est l'acronymme POD qui signifie Print On Demand (Impression à la demande) mais aussi Publish On Demand (Publication à la demande). Cependant le terme d'impression est préféré car il est plus factuel.» Wikipédia laisse entendre que l'expression Print On Demand (Impression à la demande) «est plus factuel» que l'expression «Publish On Demand» (publication à la demande). Il y a bel et bien une différence entre ces deux expressions mais elle ne relève pas d'une simple préférence, surtout dans le monde anglophone. En effet, le terme «Publish» (Publié) est directement associé à «Publisher» (éditeur) par les anglophones. Si vous cherchez un éditeur dans un environnement anglophone, vous devrez utiliser l'expression «Book publisher» (éditeur de livre). Aussi, le terme «Publish» est associé à l'édition à compte d'éditeur. Or, de plus en plus d'éditeurs à compte d'auteur détournent le terme «publish» en y ajoutant «On Demand» pour tromper les auteurs. Aujourd'hui, l'utilisation du terme «Publish On Demand» est fortement dénoncée, notamment, par les éditeurs américains à compte d'éditeur, les auteurs et leurs associations respectives.

 

Enfin, les expressions Print-on-demand et Publish-on-demand ne désignent pas la même chose. La première parle d'impression et la seconde de publication; imprimer, ce n'est pas publier. Mais Wikipédia ne fait pas la différence. Mentionnons que Wikipédia ne compte aucune page de définition pour «Publier» et aucune pour «Imprimer».

 

 

Voir : Petit dictionnaire de l'édition électronique de la Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Voir : Observatoire de Wikipédia - Mythe de la neutralité

 

Voir : Pierre Assouline parle de Wikipédias

 

 

 

 

Serge-André Guay, président et éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

 

3 janvier 2008

PUBLICITÉS

-

 

-

 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.