Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

 
 

Centre d'information sur l'édition en ligne

(numérique, impression à la demande, ebook,...)

 

Vous êtes dans la SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

SECTION III

Exemples de contrats d'édition

 

 

Initiation à l'édition en ligne

 Partager sur Facebook

 

DOSSIER LULU.COM

 

L'Union des Écrivaines et des Écrivains Québécois publicise

une firme américaine au détriment des initiatives québécoises

 

 

Chaque année depuis le lancement de la Fondation littéraire Fleur de Lys en 2003, je dénonce le retard du Québec dans le domaine de l'édition de livres en ligne sur Internet. Cette année, je voulais faire exception et oublier notre sous-développement... chronique.

 

Je me justifiais par le fait que ça devient déprimant de prêcher dans le désert année après année. Choquant aussi. Comme nous l'annoncions dans notre bilan de fin d'année, nous venons d'abandonner toute communication avec le gouvernement du Québec «parce qu'il nous décourage au lieu de nous encourager en plus de nous manquer de respect (voir l'historique de nos relations gouvernementales)». Il faut préciser que partout ailleurs où ce nouveau monde du livre s'est développé, les gouvernements se sont impliqués. Celui du Québec fait bande à part.

 

Toujours est-il que je ne peux pas tenir ma promesse de me taire à la lecture des blogues Nouvolivactu et La feuille, pour ne nommer que ces deux sources. On y trouve à chaque jour des actualités qui nous démontrent à quel point le retard du Québec se creuse de plus en plus face à l'Europe, aux États-Unis et au Canada Anglais. Le retard du Québec est si grand que je n'arrive plus à imaginer qu'il puisse un jour le combler par ses propres initiatives. D'ailleurs, cette nouvelle économie du livre nous échappe déjà, et ce, en partie, avec la bénédiction de l'Union des Écrivaines et des Écrivains Québécois (UNEQ) qui, dans son bulletin d'information, édition de septembre 2007 (voir page 4 ou ci-dessous), donnait la parole à trois écrivains québécois qui vantaient leur expérience avec la firme américaine d'autoédition en ligne Lulu.com. Voici cet article qui est ni plus ni moins qu'une publicité :

 

Source  /  © 2007 Union des Écrivaines et des Écrivains Québécois  /  Cliquez pour agrandir ▲

 

Et dire que la direction de l'UNEQ s'est toujours refusée à parler de notre maison d'édition en ligne, entièrement québécoise, sous prétexte qu'elle ne saurait privilégier un éditeur plus qu'un autre, même si ce dernier est le premier du genre au Québec en introduisant l'impression à la demande. Alors pourquoi faire la publicité de l'américaine Lulu.com et non pas de la québécoise manuscritdepot.com (Fondation littéraire Fleur de Lys) ?

 

La question se pose d'autant plus que le président de l'Union des Écrivaines et des Écrivains Québécois, monsieur Stanley Péan lui-même, déplorait le retard du Québec dans le domaine de l'édition électronique en ces mots: «L'argent de l'achat irait ailleurs que dans l'industrie québécoise. Il faut sincèrement que le milieu commence à y réfléchir parce que le mouvement est amorcé et il est irréversible» (Le Journal de Montréal, édition du 15 Mars 2007).

 

 

Le Journal de Montréal, édition du 15 Mars 2007   Lire l'article

 

 

Vous pouvez imaginer à quel point j'ai été surpris de lire un article vantant les mérites d'une firme étrangère dans le bulletin même de l'UNEQ. Et vive les ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE! Ce qui expliquerait ce «publi-reportage» en faveur d'une firme américaine, c'est que l'UNEQ dit une chose, mais en fait une autre. En fait, dans ce même article du quotidien Le Journal de Montréal, le président de l'UNEQ déclarait que la Fondation littéraire Fleur de Lys fait un «travail de fond et un travail de pionnier».

 

Et dire qu'à peine deux semaines après notre lancement en juin 2003, l'avocat conseil de l'UNEQ,  Me François Coderre, nous téléphonait pour commenter notre projet de maison d'édition en ligne en nous invitant à ouvrir nos portes aux membres de l'UNEQ qui, «eux aussi, éprouvent des difficultés à trouver un éditeur». Notre plan de départ était de servir les nouveaux auteurs seulement, ceux et celles n'ayant pas encore de publication à leur actif. Bref, c'est à la recommandation même de l'UNEQ que nous avons ouvert nos portes à leurs membres. Et que fait l'UNEQ pour nous en retour, elle nous passe sous silence au profit de l'américaine Lulu.com.

 

En retard le Québec dans le domaine de l'édition électronique, dites-vous monsieur le président de l'UNEQ ? Je dirais même plus, attardé, oui, nettement attardé, et vous, et l'UNEQ, y êtes désormais pour quelque chose, quoique vous puissiez dire !

 

 

 

Serge-André Guay, président et éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

Lire aussi :

 

Édition électronique - Le quotidien montréalais LE DEVOIR préfère une firme américaine aux initiatives québécoises malgré sa politique d'information

 

 

Suivi sur le Web :

 

Débateria

 

Centre des médias alternatifs du Québec

 

Les Cowboys Fringants : Le Forum du Peuple : Politique et société

 

QuébecFrançais.com

 

ForumQuébec.com

 

Forum-Québec.com

 

Le Québécois

 

WebzineQuébecPolitique.com

 

Voir.ca

 

 

 

 

7 janvier 2008

 

 

 

Proposer une information : contact@manuscritdepot.com

 

 

SECTION I

Informations publiées sur ce site

SECTION II

Informations publiées sur Internet

 

Nous éditons votre livre en format papier et numérique

En savoir plus

Centre d'information sur les droits d'auteur

Les types de droits d'auteur

La protection et la gestion des droits d'auteur

Centre d'information sur l'édition en ligne

Ce centre d'information se veut une mine de renseignements pour quiconque souhaite découvrir le nouveau monde du livre.

Accueil

Centre de formation

Conférences, ateliers
et séminaires pour
le grand public,
les étudiants
et les enseignants.

Accueil

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8 Tél.: 581-988-7146
 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.