Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 

Accueil

Mission

Valeurs

Historique

Charte

Logotype

Drapeau

Devise

Organisation

Statistiques Internet

Statistiques livres

États financiers

Financement

Nétiquette

Confidentialité

Mention légale

© Site Internet

Vie privée

Équipe

Revue de presse

Édition écologique

Impression à la demande

Vidéo

 

Paniers de Noël littéraires

Relations gouvernementales

Informations additionnelles

Faire un don

 

Dernière modification : 22/11/13 à 11:56

Relations gouvernementales

Introduction

2002

2003

2004

2005

2006

2007

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

 

Nous nous retrouvions avec une communication de Louis Dubé, celui-là même qui nous avait dit lors de notre étude de marché en 2002 que «s'il n'y avait pas d'éditeur en ligne au Québec, c'est qu'il n'y avait pas de demande». Voilà que cette homme qui répondait maintenant à nos auteurs, parlait d'édition en ligne et de l’élaboration d’un nouveau programme d’aide.

 

Nous surlignons en jaune les expressions «édition numérique» et «étude sur la numérisation» pour attirer votre attention sur la très grande différence entre ces deux activités. L'édition en ligne consiste à éditer de nouvelles oeuvres, des oeuvres libres de droits et des oeuvres du domaine public. La numérisation consiste à photographier à l'aide d'un lecteur optique («scanner») des livres papiers pour les rendre accessibles en format numérique. Généralement, les livres ainsi numérisés sont des titres épuisés, ou si vous préférez, des livres dont les éditeurs n'ont pas l'intention d'effectuer un nouveau tirage sur papier. Bref, la numérisation n'est pas de l'édition au sens propre mais plutôt une simple reproduction photographique d'une édition papier en format numérique.

 

Avec une telle numérisation, chaque page du livre devient une image, au même titre qu'une illustration ou une photographie. Le problème, c'est qu'on ne peut pas faire de recherche de mots dans le livre ainsi numérisé. Cliquez sur le lien ci-dessous pour un exemple :

 

 

L'alcool, voilà l'ennemi! : plaidoyer en faveur de la prohibition

du trafic des boissons enivrantes

par Stephen Abiel Abbott

1843 ou 1844

texte intégral pdf
5.4 M

 

Numérisation par la Bibliothèque nationale du Québec:

http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtexte/124338.pdf

 

Source

 

 

 

Si vous tentez une recherche dans un tel livre numérisé, vous obtiendrez le message suivant :

 

 

 

 

 

Une telle numérisation est utile pour converser un fichier PDF d'un exemplaire papier qui autrement se détériorerait. Si vous avez ouvert le fichier, vous avez sans doute remarqué que la qualité de cette version numérique est médiocre. Aucun travail de recentrage des pages n'a été fait et les contrastes n'ont pas été ajustés. N'importe qui pourrait faire une telle numérisation avec un lecteur optique («scanner») maison à bas prix.

 

Louis Dubé précise bel et bien que l'objet de son courriel est l'édition électronique mais il développe le sujet en parlant de numérisation. Voilà donc une preuve de plus de la confusion observée au sein de la Société de développement des entreprises culturelles du Québec au sujet du nouveau monde du livre. Voici le texte complet de notre réaction à ce courriel.

 

  Relations gouvernementales 

PUBLICITÉS

-

 

-

 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.