Accueil

Librairie

Édition

Formation

Webzine

 Nous

Contact

Recherche

 

Accueil

Mission

Valeurs

Historique

Charte

Logotype

Drapeau

Devise

Organisation

Statistiques Internet

Statistiques livres

États financiers

Financement

Nétiquette

Confidentialité

Mention légale

© Site Internet

Vie privée

Équipe

Revue de presse

Édition écologique

Impression à la demande

Vidéo

 

Paniers de Noël littéraires

Relations gouvernementales

Informations additionnelles

Faire un don

 

Dernière modification : 13/01/15 à 13:33

Relations gouvernementales

Introduction

2002

2003

2004

2005

2006

2007

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

 

Le 19 avril 2007, un mois après notre réponse à la demande d'informations additionnelles formulée par madame Ginette Desmarais au sujet de notre demande de subvention dans le cadre du programme «Accueil de projets» du ministère de la Culture et des Communications du Québec, nous recevons une lettre nous informant que notre projet «Initiation à l'édition» est rejeté par le ministère sous prétexte qu'il «ne satisfait pas les exigences de qualité et de professionnalisme attendus pour ce type d'activités». Cette lettre est reçue comme une véritable insulte. Nous avons demandé à son signataire, monsieur Pierre Aubry, directeur du bureau montréalais du ministre de la Culture et des Communications du Québec, de nous fournir de plus amples informations. La réponse de monsieur Aubry fut tout aussi sinon plus insultante: «Les membres de votre équipe ne possèdent pas les compétences ni les expériences professionnelles suffisantes pour garantir la qualité du projet.» En attaquant nos compétences et nos expériences professionnelles monsieur Aubry nous mettait sur un pied de guerre.
 

 

Lettre de refus

du 19 avril 2007

Demande de précisions

du 23 avril 2007

Précisions

du 11 mai 2007

 


Nous concluons que le refus de notre demande de subvention est ni plus ni moins qu'une vengeance de la part du ministère pour nos prises de positions et que le seul moyen restant pour justifier ce refus était de remettre en cause nos compétences et nos expériences professionnelles puisque notre projet était parfait. D'ailleurs, comment des gens dits aussi incompétents et amateurs que nous pouvaient-ils préparer un projet parfait? Notre réponse à monsieur Aubry a été cinglante.

 

  Relations gouvernementales 

PUBLICITÉS

-

 

-

 

 

 


       Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.
       La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu des autres sites auxquels elle pourrait se référer.