Maison d'édition et librairie québécoises en ligne sur Internet

avec impression papier et numérique à la demande.

Accueil

Librairie

Maison d'édition

Nous

Contact

Recherche

Actualité

Tous les livres d'André Lefebvre

Cliquez sur la couverture de votre choix - Le fonds de couleur indique que vous êtes sur la page de ce livre : défiler la page vers le bas

 

Histoire de ma nation !

Les souliers d’beu !

L'histoire de... l'univers !

Les hommes d’avant le déluge.

(Par Élie l’Artiste)

Tome I : La science secrète

Les hommes d’avant le déluge.

(Par Élie l’Artiste)

Tome II : Le mystère sumérien

Les hommes d’avant le déluge.

(Par Élie l’Artiste)

Tome III : L'énigme égyptienne

Les Lefebvre de Batiscan

Tome I : « L'apprentissage Canadien »

Les Lefebvre de Batiscan

Tome II : Les Canadiens « pure laine »

Les Lefebvre de Batiscan

Tome III : La politique ou l'honneur

 

André Lefebvre nous raconte l'histoire des « canayens »

[ Du même auteur  ]

 

Les souliers d’beu !

 

André Lefebvre

 

Essai


Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 286 pages.
ISBN 978-2-89612-472-5

 

Couverture souple couleur

Format 6 X 9 pouces

Reliure allemande

Illustré - Photo d'archives

 

Exemplaire papier : 29.95$ (Canada)

 

Exemplaire numérique (PDF) : GRATUIT

 

Couvertures

Présentation

Sommaire

Extrait

Suivi médias et Internet

Au sujet de l'auteur

Du même auteur

Communiquer avec l'auteur

Commander votre exemplaire papier

Téléchargez votre exemplaire numérique gratuit

-

PARTAGER

CETTE PAGE

 

COUVERTURES

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

 

[ Présentation ]

[ Retour au menu ]

 

PRÉSENTATION

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Ce livre intitulé « Les souliers d’beu » est un « retour aux sources ».

Il raconte une partie de l’histoire des « Canayens » qu’on appelle aujourd’hui, les anciens « Canadiens-Français ». Ces Canayens sont la première nation qui vint s’installer en Amérique du Nord pour vivre en compagnie de la nation autochtone, les Amérindiens. Les deux nations furent très heureuses de se rencontrer et de se connaître. Ils parvinrent assez rapidement et facilement à vivre, non seulement en « bon voisinage », mais en « symbiose ». Il y eut bien une mésentente entre les nouveaux arrivants français et les Iroquois, mais ce ne fut qu’une petite erreur de parcours. Les Français, suite à une situation provisoire de survie, durent s’ingérer dans une tentative de bouleversement du système de troc existant sur le territoire depuis des millénaires. D’ailleurs, même si la mésentente perdura avec les autorités françaises en stage au pays; elle s’effaça rapidement avec les colons arrivants, qui adoptaient le territoire Nord-Américain comme leur « nouvelle patrie ». Ce fut ces colons qui mutèrent en « Canayens » aussitôt arrivés sur place.

Cette nouvelle nation adopta des us et coutumes, une philosophie, un mode de vie et un caractère complètement différents de ce qu’ils connaissaient auparavant dans leur pays d’origine. Elle conserva cependant sa langue, le Français. On se doit de mentionner que ce Français, dont ils usaient, était uniforme à travers toute leur population, contrairement à la langue parlée en France qui avait au moins cinq dialectes dont les usagers avaient de la difficulté à se comprendre entre eux. Nos Canayens parlaient la « langue royale ». Celle dont se servaient les Parisiens de cette époque. Cette langue est disparue de France aujourd’hui. Seuls les Québécois en ont gardé bonnes traces. Par contre, même si les Français d’aujourd’hui, lorsqu’on les visite, s’exclament : « Mais vous êtes Canadiens! Je reconnais bien votre accent! » Avouons que premièrement, ce n’est pas nous, du tout, qui avons un accent, ce sont eux. Deuxièmement ce supposé « accent » ne nous dit pas Canadiens, mais plutôt Québécois. La majorité des Canadiens ne parlent pas comme nous. Ceci dit, même aujourd’hui, le Québécois ne parle pas exactement de la même façon que ses ancêtres. La langue française des Canayens a évolué tout comme toute autre langue qui reste en usage.

« Les souliers d’beu », en plus de vous dévoiler le courage, l’astuce et l’esprit de liberté des Canayens, vous fera vivre également, les conversations de ces hommes et femmes remarquables, en vous faisant vivre ce qu’était la « langue royale » des habitants de Paris au XVIIe et XVIIIe siècle. Il ne faudra pas vous surprendre de lire : « Y est venu s’assire à la table »; car le Y remplaçait le « il » et le verbe « asseoir » se conjuguait en « assire » à l’époque de la royauté. Mais cela ne devrait pas vous causer beaucoup de problèmes ni à la lecture, ni à la compréhension des échanges entre personnages. À mes yeux, c’est plutôt un « cachet » intéressant à expérimenter.

En espérant que vous aimerez parcourir ce travail autant que j’ai eu plaisir à le produire, je vous souhaite une agréable lecture.

André Lefebvre

 

[ Consulter le sommaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

SOMMAIRE

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys


Présentation
 

Au sujet de l’auteur André Lefebvre
 

Préambule
 

Mai 1760
 

Charles-Michel Mouet de Langlade
 

L’Île-aux-Noix
 

L’Île-aux-Noix (suite)
 

La capitulation de Montréal, 1760
 

Trois-Rivières
 

Cap-Santé
 

Le Baptême
 

Le voyage
 

Grouillez-vous, on arrive!
 

Fort Détroit 1760
 

En route pour la Baie-des-Puants
 

Retour à la bicoque !
 

Le Pow wow
 

Opération circonspecte de renseignement!
 

Le Massacre
 

La bataille de Bushy Run
 

Le destin inévitable!
 

Retour aux sources : le Québec !
 

Le « promeneux »!
 

Mœurs capitalistes!
 

Quelle langue employer?
 

L’Amérique prend naissance!
 

La liberté découle toujours d’une façon de voir !
 

L’appel de la liberté!
 

Être responsable de ses actes, à l’ancienne !
 

Mauvaise Étoile !
 

Les impôts et les taxes!
 

Rébellion de 1837
 

Rébellion 1837(suite)
 

Les derniers héros connus
 

Le Klondike
 

Les guerres mondiales
 

Prise deux ! Silence! On tourne !!!
 

Communiquer avec l’auteur
 

 

[ Lire un extrait ]

[ Retour au menu ]

 

 

EXTRAIT

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys
 

 

PRÉAMBULE

Avant de commencer, laissez-moi fournir quelques lumières sur ce bouquin. Il est ce qu’on pourrait appeler un « roman historique ». Aussi curieux que cela soit, ce « roman » représente plus l’histoire de mon peuple que tout ce qui me fut enseigné sur le sujet. Nous ne sommes donc pas devant « une réalité qui dépasse la fiction », mais devant une « fiction qui est la réalité ».

Tous les personnages, impliqués dans ce récit, ont réellement existé; sauf une seule personne qui se nomme Marie-Louise Dubois, sœur d’Honoré Dubois de la Miltière. J’ai également imaginé le scénario relationnel de certains personnages et créé des liens fictifs entre Michel Lefebvre et Pontiac. Rien, ni aucun document officiel découvert jusqu’ici, ne confirme que Michel Lefebvre et Honoré Dubois de La Miltière se connaissaient. De plus, celui-ci a bien eu une sœur appelée Marie-Louise, mais elle est décédée en bas âge et ne peut pas avoir vécu avec lui, à New York. Tout le reste fait partie de la réalité historique.

Michel Lefebvre de Cap-Santé a réellement vécu et est vraiment décédé à la date mentionnée, comme le prouve l’écrit du registre de la paroisse de Cap-Santé; mais l’épisode de l’attaque par les Indiens, sur sa terre de New York, est imaginaire. Tout autant que la relation entre Michel et Obwandiyag que je vais raconter dans la révolte de Pontiac.

Ce récit n’est donc pas une solution au mystère généalogique recouvrant l’origine de Pierre Lefebvre, dont il sera question dans la suite du récit. Tous les personnages ont existé, mais leur interrelation n’est basée sur rien d’officiel historiquement. Par contre, les événements dans lesquels ces personnages évoluent, sont tous historiquement réels et la mentalité et l’opinion des « Canayens » de l’époque est tout à fait exacte.

Le Pierre Lefebvre dont il est question, est mentionné pour la première fois dans notre histoire officielle, lors de son mariage avec Marie-Josephte Collard, à Terrebonne, Québec, le 4 avril 1785. On ne sait pas du tout d’où il vient. C’est sur cet acte de mariage qu’on apprend le nom de ses parents : Michel Lefebvre et Marie Louise Dubois; qui sont, tous les deux, déjà décédés lors de cet événement. Sa mort brutale racontée ici est fictive. Par contre, j’ai pu finir par solutionner son mystère, et sa vraie histoire est racontée dans mon livre précédent : « L’histoire de ma nation ».

Vous découvrirez dans ce livre, notre vraie histoire en Amérique, depuis l’année 1760, selon l’opinion que s’en faisaient nos ancêtres qui y ont participé.

 

 

[ Suivi médias et Internet ]

[ Retour au menu ]

 

SUIVI MÉDIAS ET INTERNET

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys

Cliquez sur les logos ci-dessous

 

À VENIR À VENIR

 

 

 

[ Au sujet de l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

AU SUJET DE L'AUTEUR

 

André Lefebvre

 

Vous dire qui est André Lefebvre?


Comment le pourrait-il?


Il n’est ni son nom, ni son numéro d’assurance sociale, ni sa profession, ni sa race, ni son âge. Il n’est rien de tout cela. Curieusement, personne d’autre ne l’est non plus.


Il est … lui-même. Celui qui a écrit ce livre. Il l’a justement écrit pour connaître QUI il était. Alors s’il vous le dévoilait ici, vous n’aurez plus besoin de lire ce livre et il l’aura écrit pour absolument rien.
Donc, pas question! Si vous voulez savoir qui il est, il vous faudra lire ce bouquin. D’ailleurs vous en trouverez sûrement un avantage, selon lui, car il vous dira également QUI vous êtes. Du moins si vous êtes de sa nation. Sinon, il vous dévoilera comment faire pour découvrir votre identité nationale.


Ne croyez pas que ce soit évident. Au contraire les informations « officielles » sont, la plupart du temps, biaisées et déformées. D’autant plus que, le plus souvent, elles n’ont aucun rapport avec QUI nous sommes. Vous le découvrirez en lisant son histoire.


Son vécu?


Pas meilleur ni pire que toute autre personne. Oui il a voyagé. Oui il a travaillé quelques années sur un autre continent. Oui il a des amis de différentes nationalités et oui il a connu des difficultés; mais rien de pire que tout autre être humain. Et l’ensemble de tout ça à fait de lui CE QU’il est; mais cela n’a rien à voir, ou si peu, avec QUI il est.


A-t-il fait quelque chose d’important dans sa vie?


Effectivement il a fait quatre enfants; trois garçons et une fille. À part cela, la seule chose importante qu’il ait faite, dit-il, est d’écrire ce livre qui l’identifie, ainsi que près de 7 millions de personnes.


Pourquoi a-t-il écrit ce livre?


Excellente question à la quelle il vous laisse répondre. Vous le découvrirez certainement.


Qu’est-ce qui le passionne?


L’histoire et la science; en fait il affirme que la science est également une histoire; celle de l’univers.


Il espère que vous aurez autant de plaisir à lire ce livre qu’il en a eu à l’écrire.

 

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

DU MÊME AUTEUR

 

Histoire de ma nation !

André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys


Lévis, Québec

 

2014

 

474 pages


ISBN 978-2-89612-464-0

 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.1.htm

   

Les souliers d’beu !

André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys


Lévis, Québec

 

2015

 

266 pages


ISBN 978-2-89612-472-5

 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.2.htm

   

L'histoire de... l'univers !

André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 202 pages.

ISBN 978-2-89612-479-4

Format 8,5 X 11 pouces (Lettre)
Exemplaire numérique :
Gratuit (PDF)
 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.3.htm

   

Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste)
Tome I : La science secrète


André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 256 pages.

ISBN 978-2-89612-484-8

Format 8,5 X 11 pouces (Lettre)
Exemplaire numérique : 7.00$

 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.4.htm

   

Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste)
Tome II - Le mystère sumérien


André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2015, 250 pages.

ISBN 978-2-89612-409-9

Format 8,5 X 11 pouces (Lettre)
Exemplaire numérique (PDF) : 7.00$

 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.5.htm

   

Les hommes d’avant le déluge. (Par Élie l’Artiste)
Tome III : L'énigme égyptienne


André Lefebvre

Essai

Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2016, 346 pages.

ISBN 978-2-89612-498-5

Format 8,5 X 11 pouces (Lettre)
Exemplaire numérique (PDF) :
GRATUIT

 

http://www.manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.6.htm

   
   

 

[ Communiquer avec l'auteur ]

[ Retour au menu ]

 

 

COMMUNIQUER AVEC L'AUTEUR

 

André Lefebvre

 

André Lefebvre se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de correspondance électronique :
andre.lefebvre@id-3.ca

 

 

[ Obtenir un exemplaire ]

[ Retour au menu ]

 

 

OBTENIR UN EXEMPLAIRE PAPIER

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys


Faites un don à la Fondation littéraire Fleur de Lys pour obtenir votre exemplaire papier

ou numérique du livre annoncé sur cette page.

 

NOTRE MISSION - On trouve plusieurs éditeurs libraires en ligne sur Internet. Leur mission est strictement commerciale et vise à enrichir leurs actionnaires. Il s'agit d'entreprises « à but lucratif ». Ce n'est pas notre cas. Notre maison d'édition en ligne est la première au sein de francophonie qui soit « à but non lucratif », c'est-à-dire administrée par des bénévoles qui tirent aucun profit financier personnel de leur travail. Autrement dit, nous ne sommes pas là pour nous enrichir personnellement. Toutes les recettes en sus de nos dépenses sont réinvesties dans nos activités. Et chacune de nos activités doit s'inscrire dans notre mission purement humanitaire et socioculturelle. Lire la suite

 

 

Faites votre choix :

 

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal (carte de crédit)

 

Versement de votre don par la poste (chèque ou mandat poste en dollars canadiens)

Besoin d'aide ?

 

Courriel : contact@manuscritdepot.com   

 

Téléphone (Lévis, Québec) : 581-988-7146

 

 

EXEMPLAIRE PAPIER

Commande en ligne

 

Carte de crédit ou transfert bancaire avec Internet

Versement de votre don en ligne avec le service PayPal

CANADA AILLEURS DANS LE MONDE

 

29.95$ CAD

 

Tout inclus

 

Livraison : 21 jours ouvrables

 

 

 

Écrivez à l'adresse suivante

car des frais de postes s'appliquent.

 

renee-fournier@bell.net

 

 

 

Commande postale

UNIQUEMENT POUR LES EXEMPLAIRES PAPIER

1 2 3

Indiquez sur un papier

 

 

Le titre du livre

et le nom de l'auteur


Votre nom

(prénom et nom de famille)


Votre adresse postale complète

Votre adresse électronique

Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l'ordre de

 

Fondation littéraire
Fleur de Lys inc.

Précisez le montant
sur le chèque

 

Exemplaire papier


Canada


29.95$ canadiens

Tout inclus
Livraison : 21 jours ouvrables

 


Ailleurs dans le monde


Écrivez à l'adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s'appliquent :


renee-fournier@bell.net

 

 

4

Adressez-le tout à

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,

Lévis, Québec,

Canada.

G6V 1A8

 

[ Exemplaire numérique ]    [ Exemplaire papier ]

[ Retour au menu ]

Commande de ce livre par un libraire

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

Tout libraire peut commander ce livre par courriel ou par la poste régulière

en prenant soin de donner à son bon de commande un numéro pour le suivi.

 

La remise accordée au libraire est de 15% du prix de vente indiqué ci-dessus.

 

Téléphone : 581-988-7146

 

Contact : Renée Fournier, libraire.

 

Adresse de commande par courriel : renee-fournier@bell.net 

 

Adresse de commande postale :

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,
Lévis, Québec,
Canada.
G6V 1A8

 

 

TÉLÉCHARGER VOTRE EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE GRATUIT

 

Les souliers d’beu ! essai,  André Lefebvre,

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

► NOTE TRÈS IMPORTANTE : Il est strictement interdit d'offrir ce livre en téléchargement sur un autre site. Prière d'utiliser un lien vers cette page web.

 

Pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit,

cliquez sur l'un des deux logos ci dessous.

 

 

 

 

Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8

Téléphone : 581-988-7146

Télécopieur : 418-903-5178

Courriel : contact@manuscritdepot.com

 

 

Le présent site est géré par la Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

La Fondation littéraire Fleur de Lys décline toute responsabilité quant au contenu

des autres sites auxquels elle pourrait se référer.